Administration des news - Administration du message défilant

Le partenaire du mois
28/08/2016 | COUPE DE FRANCE
3ème tour de la Coupe de France

VOELFING (1ère div) - ES FAMECK

Dimanche 11 septembre 2016

14/06/2016 | 10e anniversaire de la coupe de Lorraine
Tout le monde est prêt, le match va débuter, les spectateurs attendent.


Ils étaient tous là pour fêter ensemble le 10e anniversaire de la victoire historique de l’Entente sportive Fameck (ESF) en coupe de Lorraine. À cette occasion, joueurs et encadrement de l’époque ont disputé un match contre les vétérans actuels.

Ainsi, Stéphane Tami, Kader et Ali Bettahar, Julien et Sébastien Colonge, Daniel Terrak, Enrique De Azevedo, Julien Albertini, Claude Cunego, M’hamed Ali, Laid Mennad, Arnaud Morciano, Anton Trenda, Mickael Mori Pascal Douane, Michel Terrak, Serge Albanese et René Roth ont affronté une équipe de vétérans emmenées par leurs capitaines Claude Gandolfi en première mi-temps et Guiseppe Bruzzese en seconde période. Au final, ce sont les anciens de l’ESF qui, avec beaucoup de maîtrise et de technique, se sont imposés sur le score de 6 buts à 4. À noter, le triplé de Daniel Terrak pour l’occasion et un penalty transformé par Guiseppe Bruzzese.

Après l’effort tout le monde s’est retrouvé au club-house où l’ancien comité, avec à sa tête l’emblématique Médard Poinsignon, s’est fendu d’un discours aussi obligatoire que traditionnel. Tour à tour, Youcef Bettahar, le coach des bleus de 2006, Médard Poinsignon et Laurent Visosa, président à l’époque, ont rappelé avec un brin de nostalgie tout leur amour pour cette équipe et pour le maillot bleu d l’ESF.

C’est finalement autour d’un copieux buffet que tout ce beau monde s’est attablé avant de regarder une vidéo. Réalisée par Robert Terrak et Laurent Visosa, celle-ci retraçait la fabuleuse épopée des bleus en 2006.

Que de beaux souvenirs et d’émotions.

12/06/2016 | La présidence de l’ES Fameck est libre
Alors que l’Entente sportive Fameck tient son assemblée générale aujourd’hui, nous avons rencontré Tayeb Belkhiter dont les dix-huit mois de présidence se terminent.



L’homme s’est beaucoup investi au cours de son mandat de président. Photo RL






La saison a été riche en rencontres de tout genre » pour Tayeb Belkhiter qui voit son mandat de président de l’Entente sportive (ES) Fameck se terminer. « Évidemment, l’essentiel pour moi est d’avoir contribué à pérenniser l’ES Fameck avec l’aide de l’ensemble de mon comité que je remercie pour son implication tout au long de l’année, ainsi que les éducateurs et dirigeants. »

« J’ai pris la présidence par intérim le 2 novembre 2014, afin de ne pas laisser notre association sans gouvernance pour le reste de la saison » , se souvient-il. Puis, l’intérim s’est finalement prolongée pendant un an, faute de candidat. « La saison 2015-2016 a été épuisante pour moi : trouver un organisme pour faire les fiches de salaire suite à l’arrêt de la Cité sociale, mettre en place une complémentaire santé et une prévoyance pour les salariés, la gestion du dossier pour l’achat du minibus, la gestion des dossiers Région et Département pour l’embauche d’un salarié. Et surtout la gestion d’un contrôle de l’Ursaff qui m’a pris beaucoup d’énergie car nous étions sur le point d’avoir un redressement important. Suite à plusieurs semaines de travail, le résultat est positif car finalement l’ES Fameck bénéficie dans ce cas d’un avoir de 59 €! »

Bien entendu, outre toutes ces tâches administratives, Tayeb Belkhiter s’est également imposé des objectifs sportifs importants comme «la montée en championnat de Ligue pour nos équipes de jeunes, et d’équiper de survêtements l’ensemble des équipes jeunes d’U6 à U17 » Du côté des crampons, le seul petit regret du futur ex-président serait le trou connu par l’équipe fanion en cours de saison. Un « trou » qui a lésé la « bonne dynamique » de cette équipe, empêchant ainsi toute montée. « Par contre, l’équipe réserve a réussi à monter en championnat de Ligue. En outre, René Roth fait monter également les U13 et U 17 en Ligue, et Pierre Scaforto a fait une belle saison avec ses U15. Les objectifs pour la saison à venir devraient être de maintenir les équipes jeunes en Ligue, ainsi que les séniors B, et il serait bien que les séniors A montent en Division d’Honneur. »

394 adhérents

À l’heure du bilan, Tayeb Belkhiter est clair, il ne souhaite pas renouveler son mandat. « Pour des raisons personnelles et professionnelles, je n’ai pas beaucoup de temps de disponible pour gérer un club de 394 adhérents. Le manque de bénévoles et de parents nous pénalise et nous n’arrivons plus à les mobiliser. Mon manque de temps m’oblige à me retirer et à laisser la place de président à quelqu’un de plus disponible. » De ces dix-huit mois de présidence, Tayeb Belkhiter n’évoque comme réel regret que le « manque de bénévoles et d’investissement » qui ont parfois empêché le club d’organiser certaines manifestations. « Je laisse un club qui fonctionne bien malgré tout, et avec une situation financière saine. »

06/06/2016 | Victoire de l'équipe fanion à Villerupt
VILLERUPT/THIL - FAMECK : 2-3 (0-0)
Arbitre : M. Dinquer. Buts pour Villerupt/Thil : Broquard (70e ), Cridel (90e +3 pen.) ; pour Fameck : Chemini (53e c.s.c), Nefnaf (61e ), Belameiri (67e ).


Dans un match plaisant à voir, Villerupt/Thil a raté sa sortie devant ses supporters. Pourtant, ce sont les hommes de Roland Ciro qui étaient les premiers menaçants, mais la frappe de Sousa Pereira n’attrapait pas le cadre (4e ). Durant cette première demi-heure, les Meurthe-et-Mosellans auraient pu mener mais la tête de De Almeida trouvait les gants de Santoni (29e ).

Au retour des vestiaires, Longhini signait un arrêt extraordinaire sur une puissante frappe de Belameiri (48e ). Cinq minutes plus tard, Fameck bénéficiait d’un corner. Le ballon frappé par Khedim était repris de la tête par Nefnaf et détourné dans son but par Chemini (0-1, 53e ). Les Mosellans étaient mieux rentrés dans le deuxième acte et cela était encore payant sur une reprise de Nefnaf après un débordement de Belameiri (0-2, 61e ).

Dans la foulée, le même Belameiri était cette fois buteur, en position de hors-jeu semble-t-il (0-3, 67e ). L'ESVT voulait absolument répondre et réduisait tout d’abord le score sur un lob de Broquard (1-3, 70e ), puis sur un penalty de Cridel dans les arrêts de jeu (2-3, 90e +3).

30/05/2016 | FIN DES ENTRAINEMENTS JEUNES
Voici les dates de fin d’entrainement de l’école de football pour cette saison
U6-U9 le 01 juin 2016
U10-U11 le 03 juin 2016
U13 le 02 juin 2016
U15 le 09 juin 2016
U17 le 09 juin 2016
Exceptionnellement Entrainement U11 le Vendredi 22 juin 2016 à 15h00

30/05/2016 | Fameck sans forcer
Dans un match sans grand enjeu, Fameck est parvenu à faire la différence pour battre Hettange, déjà condamné à la relégation.

FAMECK 3 HETTANGE 0
Mi-temps : 1-0. Arbitre : M. Clement. Buts : Belameiri (25e , 75e ), Ouahtout (79e ).


L’odeur de la fin de saison dominait largement au stade Municipal entre Fameck, quatrième, et Hettange, déjà relégué. Le début de match était à mettre à l’actif des visiteurs, qui rentraient bien mieux dans cette rencontre alors que Fameck paraissait légèrement suffisant. Malgré la légère domination hettangeoise, ces derniers ne se montraient pas dangereux, bien au contraire, puisqu’ils se mettaient en danger sur un contre fameckois mais le tir de Belameiri était trop croisé (20e ).

Ce n’était que partie remise pour le meilleur buteur du club fameckois qui, cinq minutes plus tard, profitait d’un caviar de Maameri au point de penalty pour propulser le ballon dans le but adverse (1-0, 25e ). Le reste de la première période laissait place à un spectacle très pauvre techniquement et au niveau du rythme.

Ouahtout enfonce le clou

Après la soufflante du coach visiteur à la pause, les Hettangeois se montraient plus agressifs mais restaient trop brouillons. La rentrée de Belghit côté local n’arrangeait rien pour la lanterne rouge puisque ce dernier servait sur un plateau d’argent Belameiri en retrait pour faire le break (75e , 2-0). Plus aucune organisation tactique n’était présente d’un côté comme de l’autre et Ouahtout enfonçait le clou et scellait le sort d’Hettange (79e , 3-0).

23/05/2016 | Fameck impuissant
BASSIN PIENNOIS - FAMECK : 3-1 (2-1)
Stade Brabois, à Bouligny. Arbitre : M. Russo. Buts pour le Bassin Piennois : Barbosa (5e ), Elhadib (33e , c.s.c.), Samson (73e ) ; pour Fameck : Elhadib (44e pen.).


Les Fameckois sont les premiers dangereux, avec une superbe occasion de Maameri, lequel rate le cadre devant Nazzari (3e ). Les Piennois, dont le besoin de points est urgent, réagissent sur un contre de Pszczolinski. De la tête, Benjamin Barbosa ouvre la marque en trompant Santoni (1-0, 5e ).

Les Mosellans ont une grosse opportunité de revenir au score par Belghit mais Nazzari réalise un arrêt magistral (12e ). Puis le FCBP creuse l’écart sur un corner de Raimondi. Au second poteau, Fréry pousse à la faute Elhadib qui marque contre son camp (2-0, 33e ). Celui-ci se rachètera rapidement en transformant un penalty sifflé contre Gauthier (2-1, 44e ).

La seconde période est plus mouvementée. Piennes est réduit à dix dès la 55e lorsque Raimondi se voit infliger un deuxième carton jaune. Puis à neuf quand Samson, auteur d’un magnifique but avec la complicité de Barbosa (73e , 3-1) voit également deux fois jaune. Puis enfin à huit quand Marcon est renvoyé dix minutes sur le banc (80e ).

Malgré cette série d’infortunes, les partenaires de Pszczolinski réussiront à conserver l’avantage, et seront même tout près d’ajouter un 4e but par l’intermédiaire de Barbosa (90e +2).

09/05/2016 | Défaite de l'équipe fanion
ROMBAS - FAMECK : 3-0 (0-0)
Stade du Fond-Saint-Martin. Arbitre : M. Weisgerber. Buts : Ahmaidi (72e , 90e +2), Bellahmar (83e ). Avertissements à Rombas : Ahmaidi (75e ), Sekrane (90e +5) ; à Fameck : Maameri (72e ), Timassraouine (79e ).


Dès la première minute de jeu, une frappe de demi-volée du Rombasien Bellahmar, consécutive à un débordement d’Ahmaidi, obligeait le Fameckois Santoni à se détendre pour repousser en corner. Mais cette entame tonique restait sans suite en première période.

Malgré plusieurs longues ouvertures de son capitaine Samih Karaoui, Rombas ne se créait plus de franches occasions, si ce n’est un tir contré dans la surface d’Ahmaidi (24e ) et un coup franc lointain de Karaoui capté du bout des doigts par Santoni (26e ). Les Fameckois tentaient de rivaliser sans vraiment porter le danger devant le but de Bibi. Sur une percée dans l’axe, Belameiri passait toutefois plusieurs joueurs en revue avant d’obtenir un penalty. L’attaquant voulait se faire justice mais le ballon heurtait le dessous de la transversale (28e ).

La seconde mi-temps était plus animée. Rombas ratait le coche par deux fois sur des frappes d’Ahmaidi et Bellahmar face au cadre grand ouvert (53e et 57e ).

La sanction n’était pas loin, lorsque le Fameckois Belameiri manquait l’objectif sur des ballons dans le dos de la défense rombasienne (59e et 60e ). Jusqu’à la 72e et un ballon en profondeur d’Aiouazi pour Ahmaidi, qui allait battre le gardien fameckois avec sang-froid, les occasions manquées se succédaient. Le Rombasien Bellahmar doublait la mise d’une tête croisée sur centre tendu de Duby (83e ). La jeunesse rombasienne frappait encore, dans le temps additionnel, sur une accélération dans l’axe d’Ahmaidi, qui mystifiait défenseurs et gardien pour un doublé.

02/05/2016 | Coup rude pour Fameck
FAMECK - MAGNY : 0-1 (0-0)
Stade municipal. Arbitre : M. Charton. But Magny : Mboa (65e ). Avertissements à Fameck : Maaméri (57e ) ; à Magny : Waléja (59e ), Burtaire (69e ), Adébayo (77e ).


Avant la rencontre, la formation fameckoise était encore concernée par une éventuelle accession en DH. A l’issue… Pourtant, les locaux démarraient bien : suite à un corner, une tête de Belameiri n’était pas cadrée (9e ), puis Génois voyait sa frappe heurter le poteau de Bounaama (11e ).

Solide défensivement, bien organisé dans l’entre-jeu, Magny allait, au fil des minutes, contrecarrer les tentatives locales. Profitant d’un vent favorable, les partenaires de Lemjaouri devenaient même entreprenants et Santoni se mettait en évidence à deux reprises : d’abord sur un superbe coup franc (27e ), puis sur un missile de Mboa (32e ). Trop brouillons, les Fameckois ne parvenaient pas à mettre Bounaama en réel danger. Pire, les quelques contres de Magny, souvent bien orchestrés, obligeaient Massaro et son compère Hitou à se montrer très prudents.

C’est adossés au vent, que les Fameckois reprenaient les débats, mais sans beaucoup d’inspiration. Au contraire de Magny, à l’image de Adébayo, qui manquait de peu le cadre (47e ). Trop approximatif, avec un Belameiri bien muselé, Fameck était à la peine. Sur une tentative de Teixeira, Santoni était une nouvelle fois à la parade (62e ). Quelques minutes après, Méloni l’obligeait à détourner son tir, mais Mboa surgissait et ouvrait la marque (65e ). Pour Fameck, incapable d’asseoir vraiment son autorité, le coup était rude.

18/04/2016 | Belle Victoire de l'équipe fanion
AMANVILLERS - FAMECK : 1-2 (1-0)
Stade Micheletti. Arbitre : M. Dehré. Buts pour Amanvillers : Woellet (35e ) ; pour Fameck : Belghit (60e ), Kensoussi (90e +1). Avertissements à Amanvillers : Demelas (43e) , Benignia (73e ), Gastrini (78e ), Morel (88e ) ; à Fameck : Belameiri (9e ), Ouahtout (75e ), Belkacem (90e +3).


Amanvillers allait ouvrir le score au terme d’une action collective qui se terminait par un excellent centre de Nogues, repris imparablement par la patte gauche de Woellet qui concluait (1-0, 35e ). La réaction des Fameckois était immédiate, par un tir de Belameiri de peu à côté. Le jeu s’équilibrait, et à la 43e , parti en contre, Belghit manquait le dernier geste face au gardien d’Amanvillers. Dès la reprise, les Fameckois se faisaient plus pressants et Schmit renvoyait du pied la tentative du remuant Belameiri. A l’heure de jeu, Belghit allait égaliser tout en finesse (1-1, 60e ). Cependant, la partie devenait de plus en plus heurtée, entachée de trop nombreuses fautes et la prestation footballistique perdait de sa superbe, obligeant l’arbitre à sanctionner. La troupe à Belkacem continuait à pousser fortement et allait arracher une victoire dans les arrêts de jeu à la suite d’une remise de Belameiri que Kensoussi s’empressait d’envoyer dans les filets (1-2, 90e +1).

11/04/2016 | Fameck se rassure
FAMECK - YUTZ : 2-1 (2-1)
Stade municipal (pelouse synthétique). Arbitre : M. Corte. Buts pour Fameck : Belkacem (3e ), Belghit (24e ) ; pour Yutz : Rougeron (34e sp). Avertissements à Fameck : Thiebaut (44e ), Belkacem (77e ). Exclusion à Fameck : Thiebaut (90e +3, deuxième avertissement).

En s’imposant face à Yutz (2-1), Fameck a retrouvé le sourire. La formation de Michel Deza, en revanche, fait grise mine.
Après une minute de silence à la mémoire d’un jeune joueur du FC Yutz décédé récemment, les débats entre deux ex-prétendants au titre pouvaient débuter. Et ils démarraient bien pour Fameck, car sur un coup franc excentré distillé par Ouahtout, Belkacem, aidé par Junger, déviait le ballon dans les filets de l’infortuné Gonzales (1-0, 3e ).
Trop rapidement surprise, la formation yussoise accusait le coup et subissait quelque peu les assauts fameckois. Heureusement pour les partenaires de Junger, Belameiri, puis Belghit ne cadraient pas leurs frappes. Fameck allait vite corriger ces loupés et sur une ouverture signée Massaro, Belghit doublait la mise (2-0, 24e ).
Le réveil de Yutz
Ce second but allait enfin réveiller Yutz et Santoni effectuait une parade décisive sur un coup de tête bien ajusté de Schinker (25e ). Beaucoup moins timorés, les joueurs de Michel Deza s’enhardissaient, mais Massaro se montrait impérial au sein de sa défense, tout comme Belkacem.
L’abattage de Hitou dans l’entrejeu n’empêchait pas la saine réaction yussoise. Celle-ci allait même être récompensée, lorsque l’arbitre accordait un penalty pour une faute de main. Rougeron le transformait (2-1, 34e ). La mi-temps intervenait sur ce score et Yutz pouvait encore espérer, car déjà, Fameck, jouant nettement plus bas, se montrait moins dominateur.
Belameiri blessé
Dès l’entame de la seconde période, Rougeron perdait son face-à-face avec Santoni et Yutz manquait l’égalisation (46e ). Les Fameckois n’étaient plus aussi fringants qu’en première mi-temps et se mettaient à perdre beaucoup plus de ballons. Le match s’équilibrait mais Yutz, pas suffisamment agressif offensivement, avait du mal à véritablement inquiéter Santoni.
Assez sérieusement touché, Belameiri quittait ses partenaires (65e ) et Fameck perdait un atout majeur, mais s’accrochait solidement à son mince avantage. Massaro, probablement le meilleur joueur de l’après-midi, étouffait les tentatives yussoises amorcées par Abdiche, Rougeron, Schinker et Amrani, permettant au onze de Yacine Barkat de rafler la mise et surtout de se rassurer pour la suite, au contraire du FC Yutz.


04/04/2016 | Défaite de l'équipe fanion à Boulay
BOULAY - FAMECK : 1-0 (0-0)
Stade municipal Charles-Muller. Le but à Boulay : Houllé (85e sp).


Déjà victorieuse il y a quelques jours à Magny, la lanterne rouge Boulay a réussi à battre l’AS Fameck, actuellement troisième au classement. Malgré une certaine domination des coéquipiers de Weiten, le score était resté vierge jusqu’à la pause. Une percée de Krikava, mis sur orbite par Mehadji, aurait mérité un meilleur sort (35e ). À la reprise, les Boulageois firent le forcing et trouvèrent la juste récompense de leurs efforts, à la suite d’un penalty transformé par F. Houllé (85e ).

07/03/2016 | Fameck surpris
VERDUN 2 (0) FAMECK 0 (0)
Stade du Pré-L’Evêque. Gazon synthétique. Arbitre : M. Simonin. Buts : Guerioune (52e sp, 58e sp).


Une semaine après le penalty arrêté par Quentin Papillier dans les arrêts de jeu, à Magny (0-0), c’est une nouvelle affaire de pénos qui a illuminé la sombre saison jusqu’alors vécue par la lanterne rouge verdunoise. En six minutes, Guerioune a transformé deux penaltys qui ont permis au SAVB d’épingler le troisième du groupe A.

Le premier était provoqué par Berthelemy sur un corner de Cordeiro, généré par la première frappe cadrée meusienne signée Amoakon (1-0, 52e ). Le second intervint six minutes plus tard après une faute de Massaro, enrhumé par un coup de rein d’Amoakon (2-0, 58e ). Par deux fois, Guerioune, entré en début de seconde mi-temps, a pris Santoni à contre-pied.

Pourtant, la première période n’avait pas laissé envisager un tel scénario. Sur le synthétique du Pré-l’Evêque, une surface dont les Mosellans raffolent, les Verdunois ont passé tout le début de match à défendre. Privés de ballon par une équipe qui n’en a pas perdu beaucoup, ils n’ont que sporadiquement secoué les partenaires de Selim Belghit, qui créait le danger sur chacune de ses prises de balle. Mais comme à Magny, Papillier était impeccable et empêchait Belameiri (19e , 45e +1), le meilleur buteur du championnat avec dix-neuf pions, de gonfler son capital.

Puis Berthelemy perdait son duel avec Santoni (70e ), le gardien fameckois.

La réaction des hommes de Yacine Barkat était effective à défaut d’être efficace mais les tentatives de Belghit (83e ) et Aamrou (84e ) ignoraient le cadre de Papillier. Enfin, Amoakon manquait un but tout fait que sa prestation aurait mérité (90e ) mais l’essentiel était fait pour une équipe qui, lors de ses trois derniers matches, a ramassé cinq points de plus (7) que lors des dix premiers…

04/03/2016 | Les U 13 champions de Moselle
De jeunes sportifs de Fameck qui brillent sur les terrains de foot.

Les jeunes joueurs U 13 ans de l’ES Fameck se sont distingués en remportant brillamment leur championnat Excellence de Moselle.

Les jeunes entraînés par René Roth, assisté de Yacine Boudabi, ont terminé champions avec le bilan suivant : six victoires, une défaite, quarante-cinq buts marqués pour six buts encaissés.

A noter les jolies performances individuelles durant cette première partie de saison du libéro et capitaine Tair Farès ainsi que de Killian Bettahar, le buteur de l’équipe. Après ce joli parcours, les jeunes pousses de l’ESF évolueront au niveau Honneur Régional.

Pour les récompenser, le président Belkhiter Tayeb a décidé de les équiper de nouveaux survêtements tout neufs. La relève de l’équipe fanion est en bonne voie.

RL du 04/03/2016

01/03/2016 | Football : Thionville fait l’affaire
FAMECK - THIONVILLE : 2-4 (1-1)
Stade municipal. Arbitre : M. Simonin. Buts pour Fameck : Belameiri (27e sp, 56e sp) ; pour Thionville : Coluccio (1re ), Maison (54e , 67e ), Kozinski (89e ). Avertissements à Fameck : Massaro (22e ), Maaméri (54e ) ; à Thionville : Koulibaly (63e ), Bach (66e ). Exclusions à Fameck : El Adib (41e ), Maaméri (90e ).


En s’imposant à Fameck, Thionville a fait une affaire en or et reste plus que jamais un sérieux candidat à la DH. Le vent froid donnait des ailes aux Thionvillois, car d’entrée de jeu, Coluccio profitait d’une absence défensive pour ajuster Santoni d’une frappe bien placée (0-1, 1re ). Dans ce match entre deux prétendants à la montée, ça commençait mal pour Fameck, qui avait du mal à inquiéter le jeune Mélignier, bien protégé par une défense solide, bien dirigée par le duo Koulibaly-Godard.

Fameck peinait, à l’image de Belameiri et Belghit, très discrets, mais allait bien s’en sortir, grâce à un penalty, accordé pour une main peu évidente. Belameiri le transformait (1-1, 27e ). Deux minutes plus tard, Bach voyait sa tentative échouer sur la transversale de Santoni et les Fameckois étaient toujours aux abonnés absents. Pire encore, l’arbitre excluait El Adib juste avant le repos pour un tacle dangereux.

Sermonnés dans les vestiaires, les Fameckois, déjà pas au mieux et réduits à dix, reprenaient pourtant les débats avec un peu plus d’enthousiasme, mais les Thionvillois ne s’affolaient pas. Lancé plein axe, Coluccio piégeait la défense locale, mais son tir heurtait le poteau, ce qui ne gênait pas Maison pour aggraver la marque (1-2, 54e ). Chanceuse, l’équipe de Yacine Barkat bénéficiait d’un second penalty, que Belameiri ne manquait pas (2-2, 56e ).

Cette égalisation n’allait pas perturber le onze de Manu Cuccu, qui s’enhardissait et produisait un jeu de qualité. Sans complexe, Thionville enfonçait le clou par Maison (2-3, 67e ) qui surprenait une nouvelle fois l’arrière-garde fameckoise. Très en dessous de leur véritable valeur, les partenaires de Belkacem et Massaro s’écroulaient, laissant Kozinski alourdir le score (2-4, 89e ). Une victoire méritée face à des Fameckois peu inspirés.
RL du 29/02/2016

16/02/2016 | Fameck profite de l’occasion
Fameck a réalisé une bonne opération à Hettange.

Face à des Hettangeois qui n’ont jamais baissé les bras, Fameck a fait preuve de réalisme pour remporter trois points précieux.

HETTANGE 0 FAMECK 2
Stade des Carrières 2. Mi-temps : 0-0. Arbitre : M. Grasse. Buts : Belghit (62e , 64e ).


Avant la trêve, Fameck avait un rythme de candidat à la montée (10 points sur 12) et les hommes de Yacine Barkat espéraient ne pas laisser des plumes lors de leur déplacement face à des locaux soucieux de prendre leurs distances avec la zone de relégation. À Hettange, les visiteurs ont rempli le contrat au-delà de leurs espérances.

Des Hettangeois menaçants

D’entrée, les Fameckois avaient le monopole du ballon et montraient leur détermination, mais la première grosse occasion revenait aux joueurs de Claude Lascaux. A l’origine, un centre de Reysz repoussé de la main par Hitou dans la surface. Sans hésiter, l’arbitre indiquait le point de pénalty. Malheureusement pour les locaux, Hesse ratait la cible (23e ).

Loin d’être abattus, les joueurs du FCHG, tout en laissant l’initiative du jeu à leur adversaire, se montraient encore menaçants par Hesse (31e ) et Cherfaoui (36e ). En face, Belghit (26e ), Belameiri (30e ), Maameri (38e ) et Ouahtout (43e ) maintenaient la pression sur le but de Paquet.
Fameck gère son avantage

Toujours bien en place, Fameck attaquait la deuxième mi-temps par le bon bout en continuant d’imposer son rythme à des locaux décidés à jouer le contre. Mais, en moins de 120 secondes, ces derniers allaient abandonner tout espoir de victoire. La faute à Belghit qui tuait le suspense sur deux frappes dans le petit filet qui laissaient Paquet pantois (62e , 64e ).

Les visiteurs géraient ensuite cet avantage de 0-2 face à des locaux qui n’ont jamais baissé les bras. Mais Santoni, le gardien fameckois, était vigilant et empêchait Hettange de refaire surface. Les visiteurs s’imposaient logiquement et pouvaient s’installer en haut du classement.

RL du 15/02/16

03/02/2016 | Un véhicule pour l’ESF
Voilà un véhicule qui va bien faciliter les déplacements de l’Entente sportive fameckoise (ESF), et en priorité aux footballeurs. Son financement a été assuré à 18,75 % par la Ville. D’ailleurs, il restera garé à la mairie. Sa mise à disposition pour d’autres associations sera soumise à l’approbation de l’ESF.

Le maire Michel Liebgott, accompagné par d’autres élus, a signé au club-house la convention adéquate conjointement avec Tayeb Belkhiter, président de l’ESF. Plusieurs membres du club ont assisté à l’événement et en particulier des jeunes sportifs.

22/12/2015 | Lettre ouverte
Madame, Monsieur, Adhérent(e)s et Chers amis sportifs,
Le Sport, au travers ses valeurs universelles, peut rassembler au-delà des frontières et des idéologies philosophiques ou politiques.
Ce sont ces valeurs que les adhérent(e)s de notre association, et bien entendu notre association elle-même, défendent tout au long de l’année.
Les relations de confiance entretenues avec notre mairie en la personne du Député-Maire et de son adjoint chargé des Sports nous confortent dans notre rôle de fédération des énergies au service de la ville de Fameck.
Je tiens, à travers cet édito, vous faire rappeler que la vie d'un club s'organise autour d'une équipe dirigeante qui, de nos jours, doit faire face à de nombreuses problématiques dans un contexte économique tendu marqué par une raréfaction des bénévoles.
Véritable socle du mouvement associatif, le bénévolat est aujourd’hui en perte de vitesse. A l’image de la société, plus individualiste, les gens donnent moins de leur temps et de façon plus épisodique.
De ce fait, l'investissement personnel au service de cette passion est important et certains, au cours de ces dernières années, ont perdu la foi qui jadis les animait, ils se sont ainsi éloignés de notre club et de notre football.
Au-delà du constat que nous ne pouvons que déplorer, force est de constater que l'exercice des responsabilités est devenu de plus en plus complexe et contraignant.
Or, notre sport reste un formidable outil éducatif et social, il crée un lien et de l'animation entre les différentes couches de la population et plus particulièrement auprès de notre jeunesse. Les valeurs que nous défendons sont essentielles au mieux vivre ensemble ; ainsi, si nous voulons continuer à la défendre, adhérent(e)s, parents doivent se mobiliser pour épauler nos dirigeants et leur donner les moyens de conduire leurs projets et non pas constamment leur faire des reproches.
J’ai pris la présidence par intérim le 2 novembre 2014 afin de ne pas laisser notre association sans gouvernance pour le reste de la saison et ce jusqu’au mois de juin 2015 puis faute de candidats lors de l’assemblée général du dimanche 13 septembre 2015, j’ai prolongé mon intérim avec un nouveau comité jusque juin 2016.
Pour la saison 2015/2016, nous avons mis en place plusieurs projets :
Achat d’un minibus-Embauche d’un salarié en CDI-Mise en place d’une section féminine, Augmentation des éducateurs, Achat de survêtements pour nos équipes d’U17 à U6, création d’une équipe séniors D (Loisir).
Avec 380 adhérent(e)s, notre association est une véritable entreprise et doit être géré comme une entreprise, par des personnes responsables et garant de son bon fonctionnement.
Pour la 2ème partie de saison, je souhaiterai une mobilisation générale du comité, des dirigeant(e)s, joueurs séniors, éducateurs et parents.
Je vous souhaite ainsi que vos familles de bonnes fêtes de fin d'année et vous présente mes vœux pour la nouvelle année.

B.T

17/12/2015 | CTS-VALERIE AUTOSUR FAMECK
Remise officielle des parkas à Entente Sportive Fameck ce mardi 15 décembre 2015 au Club house par notre partenaire CTS-VALERIE AUTOSUR de Fameck.

17/12/2015 | ARBRE DE NOEL
Ce dimanche avait lieu le goûter de Noël pour le foot éducatif, et pour le plus grand plaisir des touts petits, le Père Noël s'est arrêté à la cité sociale pour venir saluer nos jeunes joueurs.
Après avoir visionnée un film, les enfants surpris par son arrivée, ont pu lui faire part de leurs souhaits de cadeaux en promettant d'être bien sage.
Le Père Noël a ensuite distribué gouters et friandises très appréciés après toutes ces émotions.

17/12/2015 | TRËVE HIVERNALE : Arrêt des entrainements et reprises
SENIORS A : Arrêt : Vendredi 11 Décembre 2015 - Reprise : Lundi 04 Janvier 2016
SENIORS B : Arrêt : Vendredi 11 Décembre 2015 - Reprise : Lundi 04 Janvier 2016
SENIORS C : Arrêt : Mercredi 09 Décembre 2015 – Reprise : Vendredi 15 Janvier 2016
U19 : Arrêt : Mercredi 09 Décembre 2015 – Reprise : Vendredi 15 Janvier 2016
U17 : Arrêt : Vendredi 11 Décembre 2015 – Reprise : Mercredi 13 Janvier 2016
U15 : Arrêt : Mercredi 09 Décembre 2015 – Reprise : Mercredi 27 Janvier 2016
U13 : Arrêt : Jeudi 10 Décembre 2015 – Reprise : Jeudi 14 Janvier 2016

U10-U11 : Arrêt : Lundi 07 Décembre 2015 - Reprise : Mardi 26 Janvier 2016
U6-U7-U9 : Arrêt : Mercredi 09 Décembre 2015 – Reprise : Jeudi 04 Février 2016
Féminines: Arrêt : Lundi 07 Décembre 2015 - Reprise : Mardi 26 Janvier 2016

B.T

30/11/2015 | Fameck ne rate rien
FAMECK - PIENNES : 3-0 (2-0)

Stade municipal. Arbitre : M.Galcon. 200 spectateurs. Buts : Belameiri (14e sp., 37e ), Boutouatou (80e ). Avertissements pour Fameck : Maameri (58e ), Boutouatou (81e ).


C’est en arborant un très beau maillot en hommage aux victimes des attentas de Paris que Piennes se présentait sur le terrain d’une équipe fameckoise qui restait avant ce match sur trois matchs sans défaites.

Les Fameckois butent la rencontre par une frappe de Belameiri bien détournée par le gardien piennois (2e ). Fameck bénéficiait d’un pénalty à la 14e minute sur une main du défenseur adverse, sentence que se chargeait d’appliquer l’intenable Belameiri qui prenait à contre-pied le gardien meurthe-et-mosellan (1-0). Le meilleur buteur de DHR inscrivait un doublé et par la même occasion son 17e but cette saison à la 37e minute, du pied gauche, sur une très belle action collective (2-0).

Piennes se découvre

En deuxième mi-temps, les Piennois revenaient avec de meilleures intentions, en essayant de construire leurs actions mais toutefois ils n’arrivaient pas à se montrer dangereux hormis sur la frappe trop croisée du gauche de Yousfi (66e ).

C’était d’ailleurs Piennes qui se mettait en danger en se découvrant énormément, ce qui profitait à Boutouatou à la 80e minute (3-0).

Réactions

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Je suis évidemment satisfait du résultat, on a fait une très bonne entame de match, on marque très vite et puis on gère en deuxième mi-temps. Je tiens à féliciter mes joueurs pour leur victoire. »

Alexandre Luthardt, entraîneur de Piennes : « Je tiens à féliciter tout d’abord l’équipe de Fameck. Ce que je regrette le plus, c’est que mon équipe n’ait pas fait ce qu’il fallait pour espérer faire un résultat ici. »
RL du 30/11/2015

23/11/2015 | Football : Fameck et Rombas dos à dos
FAMECK - ROMBAS : 2-2 (0-1)
Stade municipal (synthétique). Arbitre : M. Viraud. Buts pour Fameck : Belameiri (47e sp, 61e ) ; pour Rombas : Rouimel (1re ), Abdelli (73e ). Avertissements à Fameck : Belkacem (30e ), Boutouatou (66e ), Thiebaut (67e ).


Malgré la grisaille, s’attarder à la buvette n’était pas une bonne idée, car d’entrée, un déboulé d’Abdelli se soldait par un centre parfaitement repris par Rouimel, qui ne laissait aucune chance à Santoni (0-1, 1re ). Cueilli à froid, Fameck accusait le coup et Rombas allait en profiter. Certes, une frappe cadrée de Belameiri obligeait Dargenton à s’employer (10e ), mais dans l’ensemble, ce sont les joueurs de Youcef Bettahar qui assuraient le tempo. Vivaces, bien en place et pressant constamment le porteur du ballon, les coéquipiers de Karaoui contraient toutes les trop rares initiatives fameckoises. Abdelli, Lain, Treviglio et surtout Rouimel se montraient entreprenants, sans pour autant se créer d’occasions très franches. L’attaque fameckoise n’étant pas plus en verve, à la mi-temps, les Rombasiens méritaient leur précieux avantage. Certainement recadrés dans les vestiaires par Yacine Barkat, les partenaires de Belkacem reprenaient les débats avec plus d’envie. L’arbitre accordait un penalty à Fameck, que transformait Belameiri (1-1, 47e ). Cette égalisation redonnait des couleurs aux Fameckois et Rombas pliait, mais ne s’écroulait pas. Exploitant fort bien un ballon traînant dans les seize mètres, Belameiri doublait la mise (2-1, 61e ). Hélas, Fameck allait mal gérer la suite et être puni sévèrement. Bizarrement libre de tout marquage, Abdelli offrait le nul à son équipe, en convertissant sereinement un long centre (2-2, 73e ). Au final, la bonne affaire était pour Rombas.

Réactions

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Pour moi, le nul est tout à fait équitable. Mais à 2-1, nous avons mal ou pas su gérer notre avantage. Une nouvelle fois, on gaspille des points et ça devient lassant. »

Youcef Bettahar, entraîneur de Rombas : « Nous faisons une bonne première période. Par contre, nous avons baissé de pied lors de la seconde. Du coup, Fameck a pris le dessus, mais finalement, pour nous, c’est un bon match nul. »

RL du 23/11/2015

09/11/2015 | Fameck prend enfin l’extérieur
MAGNY (2) - FAMECK 0-1 (0-1)
Stade du plateau. Arbitre : M. Clement. Avertissements à Magny : Méloni (19e ), Paris (30e ), Aouada (83e ), Teixeira (91e ) ; à Fameck : Boutaoutou (50e ), Hitou (85e )

But pour Fameck : Belameiri (44e sp).


Magny, qui restait sur deux matchs sans le moindre but inscrit, recevait une équipe de Fameck qui n’avait pris jusque-là qu’un point à l’extérieur.

Khedim se mettait tout d’abord en évidence avec une tête qui passa de peu à côté des buts de Bounaama (3e ). Magny réagissait par l’intermédiaire de Nimani-Ngalou qui coupait un corner, mais sa tête passa à côté (14e ). Belghit débordait côté gauche mais ne trouvait pas le cadre suite à son tir trop croisé (33e ).

Belghit, encore lui, trouvait à la suite d’un coup franc la tête de Maameri qui passait de peu à côté (35e ).

Teixeira tentait ensuite d’une frappe de loin, afin de surprendre Santoni, sans grande réussite (41e).

Le tournant de la rencontre : Boutouatou se voyait accorder un penalty après un accrochage dans la surface de réparation. Belameiri se chargeait de le transformer d’une Panenka audacieuse (0-1, 44e ).

Le début de seconde période était marqué par un nombre incalculable de fautes des deux côtés. Teixeira essayait de sonner la révolte pour Magny mais sa frappe ne trouvait pas le cadre (52e ).

Belameiri ne trouvait que le petit filet sur sa frappe excentrée (55e ). Belhit voyait sa frappe passée au-dessus du but (57e ).

Fameck aurait pu doubler la mise en fin de match, mais Tabet manquait tout d’abord le ballon de la tête puis un face-à-face avec le gardien (93e ).
RL du 09/11/2015

05/11/2015 | Suspension des entrainements gardiens
Suite à l’arrêt de l’entraineur pour raison personnel, les entrainements spécifiques "Gardiens" sont suspendu jusqu’au recrutement d’un nouvelle entraineur.
Merci de votre compréhension.

04/11/2015 | Quand Fameck étouffe le leader
Belghit a encore été parfait dans la percussion.

Après avoir dévissé à Yutz, la semaine dernière (1-0), les Fameckois de Yacine Barkat, retrouvant leur terrain fétiche, sont repartis de l’avant, punissant d’entrée de jeu Amanvillers, le promu, qui se présentait, dimanche, au stade municipal, en leader (4-1).

Avec une équipe revue et corrigée, solide, cette fois, sur ses bases défensives, avec la rentrée de Maameri au poste de latéral droit, une charnière Massaro-Belkacem reformée et un milieu défensif composé de Boutouatou revenu à son meilleur niveau et Hitou pour s’occuper de Sollner, l’ESF a pu faire valoir sa qualité offensive.

A la pause, l’affaire était pliée : 4-0 ! Khedim état passé par là pour un doublé, juste avant que le buteur maison, Belameiri, ne l’imite.

« J’ai retrouvé une équipe qui avait de l’envie. On a joliment réussi notre entame de match en allant les chercher dans leur camp, en les pressant haut. Comme souvent, Belghit a été remarquable dans la percussion et je dois mettre en avant la belle rentrée de Maameri, le réalisme du jeune Khedim, évidemment l’efficacité de Belameiri, mais surtout l’abattage de Boutouatou dans le milieu », disait Barkat. Fameck est aujourd'hui 6e avec 10 points.

02/11/2015 | Amanvillers sombre à Fameck
FAMECK-AMANVILLERS:4-1(4-0)

Stade municipal. 150 spectateurs. Arbitre : M. Dinquer. Buts pour Fameck : Khedim (7e , 9e ), Belameiri (24e , 35e ) ; pour Amanvillers : Cesarone (90e ). Avertissements à Fameck : Thiebaut (19e ), Khedim (38e ) ; à Amanvillers : Maury (39e ), Cieslak (58e ).


Ce sont deux équipes diamétralement opposées au classement qui s’affrontaient à Fameck, où le neuvième accueillait le leader invaincu. Pourtant, en ce début de match, les visiteurs étaient méconnaissables tant ils avaient du mal à conserver le ballon. Cette mauvaise entame de match allait être fatale puisque sur un corner bien tiré par Belghit, Khedim trouvait la faille du gauche (7e , 1-0). Ce qui aurait dû réveillait les ardeurs amanvilloises avait finalement l’effet inverse. C’est encore Khedim qui avait bien suivi la frappe de Belghit sur la transversale adverse pour placer un plat du pied (9e , 2-0).

Fameck étouffait complètement sa proie du jour, et c’était au tour de Belameiri de se montrer décisif en remportant son face-à-face avec le gardien d’un crochet extérieur suivi d’une frappe dans le but vide (24e , 3-0). Il récidivait 11 minutes plus tard en marquant dans le but vide sur un énième bon travail de Belghit (35e , 4-0).

Les Fameckois se contentaient de gérer leur avance en seconde période, même si Cesarone marquait pour Amanvillers à la dernière minute (90e , 4-1)


27/10/2015 | Yutz a mérité le derby !
Ce derby était attendu. Mais même sans être enthousiasmant, il aura été d’un assez bon niveau. Face à une équipe de Fameck assez pâle, Yutz a mérité de le remporter (1-0).

YUTZ 1 FAMECK 0

Stade Mermoz. Mi-temps : 0-0. Arbitre : M. Rostoucher. But : Giebeler (19e ). Avertissements à Yutz : Weber (90e +1) ; à Fameck : Bruzzese (87e ), Bélameiri (90e +1).

YUTZ : Gonzales, Weber, Giebeler, Gherdaoui, Junger, Korczak, Abdiche, Planel, Da Cruz, Poirot, Karolyi. Remplaçants : Gangloff, Le Luron, Schinker. Entraîneur : Jean-Charles Fogel.

FAMECK : S antoni, El Kader, Thiebaut, Hitou, Belkacem, Massaro, Bruzzese, Ouahtout, Bélameiri, Belghit, Timassraouine. Remplaçants : Boncoeur, Boutouatou, Khedim. Entraîneur : Yacine Barkat.


Après un round d’observation, c’est Yutz qui ouvrait les hostilités. Suite à un corner bien dosé, Giebeler surgissait au premier poteau et déviait le ballon hors de portée de Santoni (1-0, 19e ). Fameck accusait le coup, si bien que Da Cruz, mis sur orbite plein axe, ratait le cadre (20e ). Deux minutes après, Planel servait le même Da Cruz, mais une nouvelle fois, il voyait le but se dérober.

Yutz venait de manquer le K.-O. parfait, face à une formation fameckoise peu inspirée. Certes, une erreur défensive locale n’était pas exploitée par Belameiri (24e ) mais dans l’ensemble, Fameck était décevant. On attendait beaucoup de la ligne d’attaque alignée par Yacine Barkat, mais elle ne parvenait pas à trouver de failles exploitables dans la solide défense yussoise.

Fameck en panne d’inspiration

Karolyi s’écroulait bizarrement dans les seize mètres de Santoni, mais sans réaction du référé (27e ) et Fameck allait souffrir jusqu’à la pause. Le portier visiteur était tout heureux de voir un de ses défenseurs lui sauver la mise (41e ) et on attendait, avec impatience, le réveil des Fameckois en seconde mi-temps.

Probablement en panne, la pendule de Fameck ne sonnait pas en ce début de deuxième période. Déjà brillant durant 45 minutes, Abdiche donnait le ton et tirait ses partenaires vers le haut. Sur une action amorcée par Karolyi et Da Cruz, il trouvait Santoni sur sa route (66e ). Le gardien fameckois récidivait peu après, en effectuant une superbe parade sur une reprise signée Da Cruz et Fameck, pourtant souvent en possession du ballon, n’était guère dangereux pour Gonzales. Le collectif yussois de Jean-Charles Fogel allait faire le reste et, fort logiquement, ce derby revenait au FC Yutz.

24/10/2015 | Amine sur les traces d’Hedi
Amine Belameiri compte déjà 11 buts en 6 rencontres de championnat. Il en avait signé 20 lors de l’exercice précédent.

Est-ce lui ? Il y a si longtemps que l’on cherche, dans la contrée, l’attaquant qui fait frissonner. Depuis Marc Delazzer, le Yussois, ou Nicolas Romero, le Thionvillois, ils étaient rares, les attaquants à nous avoir fait lever les yeux. Amine Belameiri, 23 ans, formé à Florange par Djamel Merdjett comme Hedi, son frère, passé par Amnéville, les 18 Nationaux et même le CFA marque aujourd’hui but sur but à Fameck. Dix en six journées de championnat de DHR après en avoir réussi 25, la saison dernière.

Chaussures roses aux pieds, intelligent dans ses déplacements, le Fameckois est rapide, rusé, puissant, doté d’une belle frappe des deux pieds et d’un bon jeu de tête qui plus est. Que lui manque-t-il ? « J’aurais bien pris la vitesse d’El Hedi ! », répond l’intéressé.

Il faut dire qu’avec ses potes Selim Belghit et Kamel Timassraouine, le jeune homme est servi chaud. Dimanche, il a explosé la défense de Boulay, signant quatre buts, touchant le poteau et ratant un face-à-face.

Yutz est prévenu. Belameiri peut gagner un match à lui tout seul. « Quand il est bien, nous l’emportons , explique Yacine Barkat, son coach. Quand il est à l’arrêt, c’est toute l’équipe qui peine ». Comme Hedi qui a gagné la coupe d’Afrique, Amine aurait pu faire carrière dans le foot, il a préféré assurer son avenir professionnel. Il prépare un diplôme d’éducateur.

24/10/2015 | Le derby du jour FC Yutz-Fameck
Belkacem-Karolyi, pour un duel.

Yutz sera privé de son buteur Cuny, Fameck de son capitaine Maameri, tous deux suspendus. En revanche, Boncœur revient dans le jeu de l’ESF et sans doute Lamberti dans celui de Yutz.

Le derby se joue dimanche, à Mermoz, à 15h.

20/10/2015 | Belameiri et Belghit font le spectacle
Belghit et Timassraouine félicitent le buteur du jour, Belameiri, auteur de quatre buts. Photo RL

En retrouvant son terrain fétiche et son public, l’ES Fameck a renoué aussi avec la victoire en championnat, signant facilement face à Boulay, la lanterne rouge, un deuxième succès significatif : 6-1 !

Le fait du match : le festival réussi par Amine Belameiri, auteur de quatre buts aux 3e , 10e , 28e et et 48e minutes. Un Belameiri intenable qui aurait pu inscrire un ou deux autres buts si le poteau ou le gardien adverse ne l’en avaient pas empêché. A noter encore dans une formation axée sur l’offensive, le match remarquable réussi par le très percutant Sélim Belghit, pourvoyeur principal de l’artificier du jour.

RL du 20/10/2015

19/10/2015 | Les Fameckois intenables
Une fois de plus, Belameiri était, hier, intenable.
FAMECK-BOULAY:6-1 (4-0)
Stade municipal. Arbitre : M. Kœnig. Buts pour Fameck : Belameiri (3e sp, 10e , 28e , 48e ), Khedim (43e ), Ouahtout (80e ) ; pour Boulay : Weber (73e sp). Avertissements à Fameck : Massaro (55e ) ; à Boulay : Benkejjane (85e ).


Il n’y aura pas eu de match entre Fameck, qui retrouvait son terrain, et Boulay, diminué. D’entrée, Belameiri ouvrait la marque sur penalty (3e ). Les déferlantes s’abattaient sur le but visiteur. Belghit était partout et c’est lui qui permettait à Belameiri de doubler très vite la mise. L’intenable avant-centre fameckois trouvait ensuite le poteau. Boulay n’existait pas. Sur un nouveau débordement de Belghit, Belameiri s’offrait un triplé. Juste avant la pause, c’est Ouahtout qui permettait à Khedim de venir crucifier une nouvelle fois Rimbourg. Le match avait à peine repris que Belghit passait en revue la défense visiteuse pour permettre à Belameiri de signer un quadruplé. À partir de là, Fameck se relâchait un peu, ce qui provoquait une réaction boulaisienne. Meskine était abattu dans la surface fameckoise et Weber transformait la sanction sans coup férir, sauvant l’honneur. Il restait à Ouahtout à défriser la lucarne du pauvre Rimbourg d’un maître coup de pied de 35 mètres. Le calice jusqu’à la lie.
RL du 19/10/2015
AZ

05/10/2015 | Défaite de l'équipe fanion
CREUTZWALD 2 FAMECK 1
Stade de la Houve. Arbitre : M. Colin. Buts pour Creutzwald : Hadji (30e , 49e ) ; pour Fameck : Belameiri (14e ).


Creutzwald s’est imposé pour la première fois dans son nouvel écrin dans un match équilibré où chaque formation a eu sa mi-temps. C’est Fameck qui ouvre la marque dès la 14e. Belghit débordait coté gauche, puis centrait pour Belameiri qui trompait Jagodzinski. Les visiteurs prenaient le jeu à leur compte et se montraient menaçants. Belghit permettait à Jagozinski de se mettre en valeur suite à une belle frappe des 16 mètres. A la 18e minute, Creutzwald réagissait avec un beau mouvement offensif. Hadji driblait son défenseur et voyait sa frappe repoussée par Santoni. A la 25e minute, les Faméckois manquaient de peu de doubler la marque, Ouahtout centrait pour Belameiri qui loupait le cadre. Les locaux égalisaient toutefois à la 30e. Halipré voyait son centre repris victorieusement de la tête par Hadji. Au retour des vestiaires, sur un coup franc bien tiré par Becker, Hadji doublait la mise d’une belle tête plongeante. Les Creutzwaldois manquaient même un balle de break à la 56e.

05/10/2015 | Bon match nul de l’équipe loisir contre Seremange 3 (1-1)

Pour son deuxième match à domicile en 4ème division(District), la 4ème équipe de Fameck a obtenu un bon match nul contre séremange (1-1).

En première mi-temps, les Fameckois ont ouvert le score par Belkacem Abdelkader sur un très bon travail de Barkat Yacine (1-0). Mais les Seremangeois ont égalisé sur un contre à la 38’ minute (1-1).

Un bon nul acquis par les hommes de Hadj Maameri face au dauphin du championnat qui totalisait deux victoires et zéro défaites avant cette rencontre.

B.T

21/09/2015 | Belameiri intraitable
FAMECK 3 VERDUN 1
Woippy, stade Saint-Eloy. Mi-temps : 2-1. Arbitre : M. Belcour. Buts pour Fameck : Belameiri (12e , 39e , 89e ) ; pour Verdun : Boumessaoud (44e ). Exclusion à Verdun : Caquard (89e ).


Toujours sous le coup d’une expulsion de son propre stade, Fameck évoluait sur le terrain de Woippy Saint-Eloy face à Verdun. L’homme du match se nomme Belameiri. Le Mosellan s’est offert une succession d’occasions franches d’entrée et il ne fallait attendre que la 12e minute pour voir l’attaquant fameckois tromper le gardien meusien d’une frappe puissante à l’entrée de la surface (1-0). La première période était à l’avantage de Fameck, qui faisait le break par l’inévitable Belameiri. Ce dernier profitait d’un mauvais dégagement du portier visiteur pour pousser le ballon au fond des filets (2-0, 39e ). Contre le court du jeu, les Verdunois réduisaient le score par l’intermédiaire de Boumessaoud, qui remportait son face-à-face avec le gardien mosellan (2-1, 44e ). À la reprise, Verdun prenait le contrôle du ballon mais c’est Belameiri qui réalisait finalement le triplé à la 89e minute en gagnant un ultime face-à-face devant le but (3-1).

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Je suis évidemment satisfait du résultat, mais je pense qu’on aurait dû tuer le match beaucoup plus tôt. On n’était pas à l’abri d’un retour de Verdun. Ils ont poussé en seconde période mais on a réussi à faire le break sur un contre. L’essentiel est acquis avec les trois points, et je tiens à féliciter les joueurs pour leur victoire. »
RL du 21/09/2015

20/09/2015 | Les bons résultats de l’ES Fameck
Il y a eu des mouvements au sein du comité, lors de la dernière assemblée générale de l’ES Fameck. Cependant, le président a décidé de poursuivre sa mission une année supplémentaire.

Dans le club-house de l’Entente sportive (ES) Fameckoise s’est tenue, dimanche, l’assemblée générale du club de foot en présence de Michel Liebgott député-maire, Clément Arnould conseiller départemental, et d’autres élus.

C’est Tayeb Belkhiter, le président, avec à son côté René Lopez président de la ligue de Lorraine, qui a ouvert la séance. « La saison 2014-2015 a été riche de rencontres en tout genre. Évidemment l’essentiel pour moi est d’avoir contribué à pérenniser l’Entente sportive Fameck avec l’aide de l’ensemble de mon comité. Je le remercie pour son implication tout au long de l’année, sans oublier les sponsors, et la Ville de Fameck pour son soutien. J’ai pris la présidence par intérim le 2 novembre dernier afin de ne pas laisser notre association sans gouvernance pour le reste de la saison et ce jusqu’au mois de juin 2015. Pour des raisons personnelles et professionnelles, je n’ai pas beaucoup de temps de disponible pour gérer un club de 350 adhérents. »

Fahim Keddari a ensuite présenté un rapport d’activité très étoffé. Les bons résultats énoncés ont reflété la vitalité du club, qui se targue de réunir plus de trois cents adhérents, et que ne reflète pas assez le public présent à l’assemblée générale. Quelques animations conviviales ont été évoquées. Par ailleurs quinze licenciés ont participé à la course en faveur du Téléthon. Six déplacements ont été organisés pour des rencontres du FC Metz (Catégories U6 à U15) soit environ 150 enfants. La mise à disposition du terrain a été effective pour le challenge Philippe-Terrak, le tournoi de l’Étoile Verte, et le tournoi de l’Association capverdienne de Fameck.

La catégorie "école de football" est dirigée par Michel Terrak, René Roth, Yasine Boudabi et Eric Yldirm. Cela concerne 133 enfants dont six filles dans les catégories U6 à U11. Le but du football animation est d’apprendre le foot et les résultats ne sont pas très importants.

Comme personnes n’a brigué le poste de président, le président sortant a proposé de poursuivre sa mission une « dernière année » , et cela jusqu’en juin 2016.

Voici donc la composition du Comité de l’ESF issu de l’assemblée générale : Tayeb Belkhiter, président ; Anne Weil, trésorière ; Woirhaye, secrétaire. Parmi les assesseurs on trouve : Hadj Maamerj, Michel Jespas, Celina Fortes, Pascal Henry, Sophie Henry, Antoine Terrak, Fahim Khedari, Jean-Paul Kintzinger, Mohamed Aamrou, et Yannick Joessel.

15/09/2015 | COUPE DE FRANCE:Hiérarchie respectée
APM METZ - FAMECK : 5-2 (2-1)
Stade Émile Weinberg. Arbitre : M. Pastot. Buts pour l’APM : Bocandé (32e ), Bergère (44e ), Timasraouine (60e csc), Frassinetti (65e ), Druost (71e ) ; pour Fameck : Maameri (39e ), Mennad (82e ). Exclusion à Fameck : Maameri (61e ).


À peine le coup d’envoi donné, le Messin Bocandé donnait le ton de la partie d’une frappe de quarante mètres qui obligeait Santoni à arrêt difficile. Le gardien fameckois était à nouveau à l’œuvre sur un coup franc de Frassinetti qui prenait la direction de sa lucarne (17e ). Deux minutes plus tard, Ellès remportait son duel, Belameiri qui avait suivi, envoyait sa tentative au-dessus (19e ).

Peu après la demi-heure de jeu, Priolo centrait pour Bocandé qui ouvrait la marque pour l’APM d’une belle reprise de volée (1-0, 32e ). Une joie de courte durée puisque Belghit, côté gauche, éliminait trois défenseurs avant de servir en retrait Maameri qui trompait Elles pour l’égalisation (1-1, 39e ). Finalement, juste avant la pause, les Messins reprenaient les commandes grâce à Bergère seul aux six mètres après un corner de Frassinetti (2-1, 44e ).

À la reprise, Priolo, bien lancé en profondeur, prenait de vitesse la défense fameckoise et son tir, repoussé par Santoni, atterrissait dans les pieds de Timasraouine qui déviait dans son propre but (3-1, 60e ). Réduit à dix après l’exclusion de Maameri (61e ), Fameck prenait l’eau à la suite d’un bel enchaînement contrôle-frappe signé Frassinetti (4-1, 65e ). Puis c’était au tour de Druost, bien servi par Mrad, d’enfoncer le clou (5-1, 71e ). Fameck continuait néanmoins à jouer et après un débordement coté gauche de Belghit, Mennad, seul au deuxième poteau, réduisait la marque (5-2, 82e ).

13/09/2015 | Belle victoire de l'équipe U17
l'équipe U17 de Djouahir Djamel s'est imposée à Clouange 4-0 pour la première journée de championnat.

10/09/2015 | Des filles sur le terrain de foot
Désormais on verra également des filles évoluer sur le stade municipal de Fameck. Coachées par Coralie et Manon, les 11-15 ans ont débuté leur entraînement lundi. Assurément elles ont la volonté d’apprendre tout sur le ballon rond ! Le comité de l’Entente sportive Fameck en est fier et va suivre avec bienveillance leur parcours sportif.

Les portes sont grandes ouvertes pour toutes les autres jeunes filles intéressées par la pratique du football.

Contacts : Manon, tél. 06 73 33 89 78, ou Coralie, tél. 06 47 94 40 68.

RL du 10/09/2015

10/09/2015 | L'ES FAMECK organise une formation sur la préparation mentale
C'est au club house de l'ES Fameck que plusieurs coachs du secteur se sont retrouvés pour bénéficier d'une intervention de Claude CUNEGO sur la préparation mentale. Plusieurs clubs étaient représentés : ES FAMECK - US FROIDCUL - FC HETTANGE - FC THIONVILLE - CS HOMECOURT - ES GANDRANGE - CSO AMNEVILLE - UL ROMBAS - APM METZ.

Dans un premier temps, le président Belkhiter Tayeb s'est dit heureux de mettre à disposition le club house de son club pour une formation sur la préparation mentale. C'est Claude CUNEGO, entre autre, titulaire du DEF et du Diplôme Européen de Préparateur Mentale qui a animé cette réunion. Cet ancien joueur et éducateur de l'ES FAMECK reconnu par ses pairs sur tout le département et la région a prodigué une intervention de 2h sur l'intérêt de la préparation mentale au sein des équipes de football.

Plusieurs points ont été abordés sur ce sujet tel que la forme de travail à adopter, le contenu des discours d'avant match, les émotions à gérer et le schéma explicatif de la méthode TARGET basé sur la communication, la confiance en soi, la concentration et la motivation.

Des échanges intéressants entre les coachs ont eu lieu durant la matinée, ce qui permettra à ces derniers d'intégrer éventuellement cette notion de préparation mentale au sein de leur équipe.

Une seconde formation à l'attention des présidents de club est prévu pour présenter aux responsables associatifs l'intérêt de cette initiative. Une information sur le lieu et la date sera donnée très prochainement.

07/09/2015 | Du tac au tac
THIONVILLE 1 FAMECK 1
Stade Jeanne d’Arc. Mi-temps : 1-1. Arbitre : M. Weisgerber. Buts pour Thionville : Maison (29e ) ; pour Fameck : Belameiri (28e ).


Entre battus de la première journée, on s’est neutralisé au cours d’une partie alerte et engagée où chaque équipe eut les occasions pour l’emporter. Le ton fut donné dès la 4e minute par le Thionvillois Coulibaly, dont la reprise de la tête consécutive à un corner passa un rien à côté du cadre. Attaques et contre-attaques se succédaient jusqu’à ce qu’un centre de Boncoeur soit adroitement exploité de la tête par Belameiri (0-1, 28e ), démarqué. La réplique fut instantanée : à la réception d’un centre de Weber, l’autre « jeunot » de l’attaque locale, Bryan Maison égalisait d’une pichenette (1-1, 29e ). Équilibrée, la première mi-temps s’achevait sur un tir de Belghit (44e ) repoussé par Geissler, le portier thionvillois, lequel récidivait à la 60e sur une nouvelle tentative du même joueur.

Possibilité était ensuite offerte aux deux équipes de prendre l’avantage. Ainsi, tour à tour, Weber (63e ), Neis et Pellegrini (65e ) faisaient preuve de maladresse côté thionvillois, alors que Belameiri (71e ), parti en contre, voyait son but refusé pour une faute sur le gardien. Ses récriminations lui valaient d’ailleurs un renvoi de dix minutes sur le banc de touche. Thionville n’en profitait pas et notamment Maison (73e ) sur une tête qui pouvait faire mouche. Si la fin de partie était plutôt à l’avantage des visiteurs, qui ne tiraient pas parti d’une grosse maladresse défensive (83e ), Maison (90e +1) laissait filer l’opportunité de faire le bonheur des siens.

03/09/2015 | INFORMATION FOOTBALL FEMININ
VENEZ REJOINDRE UNE NOUVELLE EQUIPE DE FOOT FEMININE à FAMECK

NOUS VOUS ATTENDONS LES LUNDIS DE 17H30 à 19H00 et MERCREDIS 15H30 à 17H00 AU CLUB HOUSE (STADE DE FOOT) DE FAMECK


N’oubliez pas de prendre un short, un tee-shirt et une paire de Baskets.

Pour votre 1er entraînement avec Manon (Coach des équipes féminines)

Merci de contacter Manon pour plus de renseignements : 06.73.33.89.78

31/08/2015 | DEFAITE DE L'EQUIPE FANION
FAMECK - VILLERUPT/THIL : 1-2 (1-0)
Stade Delaune. 300 spectateurs. Arbitre : M. Laamraoui. Buts pour Fameck : Belameiri (17e s.p.) ; pour Villerupt/Thil : Cridel (49e ), De Almeida (88e )
.

Les joueurs de Roland Ciro ont enjambé de belle manière l’obstacle fameckois. Obligés de disputer leurs deux premières rencontres à domicile hors de leur base, les Mosellans se montraient pourtant les plus tranchants par Belameiri qui faisait admirer sa pointe de vitesse pour inquiéter Vanderheim (6e ). L’engagement était total, ce qui valait à Salvador de quitter le terrain le visage en sang (8e ). Quatre minutes plus tard, Pesce profitait d’un coup franc pour faire briller Santoni (14e ). Puis, sur un contre, Belghit était déséquilibré dans la surface par Etienne : Belameiri transformait (1-0, 17e ).

Sur sa lancée, l’avant-centre fameckois aurait pu accroître le score mais manquait de réalisme devant Vanderheim (21e ). Ça repartait dans l’autre sens et Messaoudi s’offrait deux grosses occasions mais n’accrochait pas le cadre (32e , 39e ). Le retour des vestiaires était compliqué pour les visiteurs. L’ESVT retrouvait du dynamisme. D’un éclair, Cridel, servi par Nicoletti, plaçait une tête imparable (1-1, 49e ). La rencontre continuait d’être haletante et chaque équipe se créait des occasions mais le manque de précision dans le dernier geste faisait que le score n’évoluait plus. Belameiri, sur coup franc, ratait une nouvelle occasion (85e ) et Pesce ne cadrait pas sa tête (87e ). On se dirigeait vers un score de parité quand Cridel, en costaud, se jouait de la défense mosellane pour offrir la balle de match à De Almeida qui de près libérait le stade Delaune (1-2, 88e ).

Réactions

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Bien évidemment, je suis déçu car le match nul aurait été logique. Déçu aussi par l’arbitrage car on nous pénalise déjà en nous faisant jouer hors de nos bases et en plus, on ne nous fait pas de cadeaux sur le terrain. »

Roland Ciro, entraîneur de Villerupt/Thil : « Très satisfait du comportement de ma très jeune équipe. Après avoir encaissé un but, on a su trouver les ressources nécessaires pour revenir et montrer beaucoup de caractère sur la fin pour l’emporter. »
G.T.

30/07/2015 | CHAMPIONNAT DHR 2015/2016
En ouverture du championnat de DHR saison 2015/2016 l'entente sportive accueil Villerupt Thil Es le DIMANCHE 30 AOÜT 2015 à 15h00

30/07/2015 | Reprise des entrainements jeunes
Afin de préparer la saison 2015/2016 dans les meilleures conditions, l’entraineur principal de l’ES Fameck, Yacine Barkat et le responsable technique jeunes Morad Djafri, en concertation avec les éducateurs et les entraîneurs, ont fixé les dates de reprise des entraînements de la catégorie U6 aux seniors.

Seniors A et B : lundi 27 juillet, à 19 h ; Seniors C et U19 : mercredi 12 août, à 19 h ; U17 nés en 1999-2000 : dimanche 9 août, à 10 h ; U15 nés en 2001-2002 : mercredi 19 août, à 17 h 00 ; U13 nés en 2003-2004 : mardi 18 août, à 18 h ; U11 nés en 2005-2006 ; lundi 31 août, à 17 h ; U6 à U7 nés 2009 à 2010 : mercredi 2 septembre, à 14 h ; U8-U9 nés 2007 à 2008 : mercredi 2 septembre, à 15 h.

16/06/2015 | L’ES Fameck fera appel
Fameck sort d’une saison très réussie en DHR. Les protégés de Barkat ont pris 24 points sur 27 lors des matches retour.

Hier, Tayeb Belkhiter, le président de l’ESF, et son entraîneur Yacine Barkat, étaient dans nos bureaux. Avec un fort sentiment d’amertume.

Si le club a été acquitté à la suite des réserves qui avaient entouré la rencontre à Amnéville, et qui a conduit à la suspension des frères Thiébaut pour sept matches +1, les Bleus ont payé au prix fort l’arrêt du match (58e ) à Creutzwald : 2-1.
La commission de discipline de la Ligue a donné match perdu aux visiteurs et a assorti son jugement d’un retrait de trois points au classement et d’une suspension de terrain de deux matches pour l’ES Fameck. On rappellera que c’est pour un jet de pierre sur un juge-assistant que l’arbitre de la rencontre avait interrompu la partie.« Personne ne sait qui a jeté le projectile », fait remarquer Belkhiter qui ajoute : « Je suis le président de 350 licenciés, je ne peux contrôler les 13 000 habitants de Fameck. Et d’ailleurs, rien ne prouve qu’il s’agit d’un spectateur venu de chez nous. Il n’y a aucune preuve. J’ai appris que dans le doute, on s’abstenait ». De son côté, Barkat expliquait : « On ne veut pas faire de victimisation, mais on se sent persécuté injustement ». L’ES Fameck fera appel devant la Fédération avant d’aller, si besoin est, devant le tribunal du CNOSF.

08/06/2015 | SAISON 2015/2016 FORMULAIRE DE DEMANDE DE LICENCE
Une permanence de demande de licence et renouvellement pour la saison 2015/2016 et assurée au club house du stade les Lundis, Mardis, Jeudis, Vendredis de 17h30 à 19h30 et les mercredis de 14h00 à 18h00 pour les catégories U20 à U6 du 15 au 26 juin 2015.

B.T

02/06/2015 | DEMANDE DE RENOUVELLEMENT LICENCE SAISON 2015/2016
Les formulaires seront distribués aux éducateurs des catégories.
La demande de renouvellement devra être dûment rempli et déposé à votre éducateur ou au club House (Mme Jespas) accompagné de la cotisation (80€ pour les seniors et U20 et 50€ pour les autres catégories - 10€ pour le 2ème enfant de la même famille).
Les enregistrements des licences joueurs se feront par M.Woirhaye.C.

Les licences dirigeants, éducateurs et arbitres seront enregistré par M.Belkhiter.T.

Pour les nouveaux joueurs les demandes de licences devront être retirées par l'éducateur de la catégorie concerné.

Merci de votre compréhension,

Le président
B.T

01/06/2015 | Fameck au sprint
ROMBAS - FAMECK : 1-2 (1-1)

Stade du Fond-St -Martin. Arbitre : M. Mittelbronn. Buts pour Rombas : Lamrani (3e ) ; pour Fameck : Belameiri (33e ), Priolo (90e ). Avertissement pour Fameck : Maameri (86e ).


Dès la 3e minute, Lamrani a ouvert le score pour Rombas d’un plat du pied gauche aux six mètres (1-0).

Mais après ce but, plus rien ne s’est passé hormis quelques frappes lointaines d’un côté comme de l’autre, tant les défenses ont pris le pas sur les attaques.

Fameck a trouvé finalement la faille sur une subtile frappe à l’entrée de la surface de Belameiri, qui a trompé le gardien adverse (1-1, 33e ).

Au retour des vestiaires, les Fameckois ont poursuivi sur leur lancée et pris le contrôle du ballon sans arriver à concrétiser. Malgré de très belles occasions de Belameiri, qui a échoué plusieurs fois face au gardien remplaçant rombasien, auteur d’un très bon match.

La plus grosse occasion pour les Rombasiens s’est présentée à la 86e minute sur un coup franc de Thomas, très bien détourné par le gardien fameckois.

Fameck pensait enfin prendre le chemin de la victoire par l’intermédiaire de Priolo à la 88e minute, mais le gardien a encore une fois claqué la balle sur la barre transversale. Ce n’a été que partie remise puisque Priolo, parti à la limite du hors-jeu, a trompé le gardien rombasien d’un plat du pied croisé alors que l’arbitre regardait déjà sa montre (1-2, 90e ).

Cette victoire permet à Fameck de finir, quoi qu’il arrive, sur le podium, alors que Rombas termine dans le bas du tableau mais finit par se sauver tout de même.

Réaction

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Ce qu’on va retenir de ce match, c’est essentiellement la victoire, puisque nous avons très mal joué. Maintenant, on va attendre que la ligue statue sur le match de Creutzwald, en espérant que justice soit faite. »


27/05/2015 | DERNIERE JOURNEE DE CHAMPIONNAT POUR L'EQUIPE FANION
L'équipe fanion se rend à ROMBAS pour la dernière journée de championnat de DHR le DIMANCHE 31 MAI 2015 à 15H00. Les protégés de Yacine BARKAT auront à cœur de gagner cette rencontre afin de préserver les chances de monter au plus haut niveau régional (Division d’Honneur).
Dans l’attente de la décision de la commission de discipline de la ligue lorraine de football sur les incidents des supporteurs lors de la rencontre Creutzwald-Fameck du 10 mai 2015 arrêté à la 58’.

18/05/2015 | Fameck sans forcer
FAMECK - MONTBRONN : 6-0 (2-0)

Stade municipal. Arbitre :M.Rollinger. Buts pour Fameck : Mennad (10e , 17e ), El Khader (58e ), Maameri (63e ), Barkat (65e ), Priolo (81e ).


Déjà condamné à la descente en PH, Montbronn a joué sans crainte. Mais les Fameckois étaient beaucoup trop forts et d’entrée, ils allaient presser les partenaires de Bolze. C’est le quadragénaire Omar Mennad qui ouvrait les hostilités, d’abord de la tête, après une bonne action signée Ouahtout et Timassraouine (1-0, 10e ), puis d’une bonne frappe, suite à une ouverture de Priolo (17e ). Dominée, la jeune formation montbronnaise faisait front et tentait de limiter les dégâts. Freyermuth donnait bien des frissons à Santoni (25e ), mais c’était trop peu. Les tentatives de Priolo, de Belameiri ou de Timassraouine échouaient. A la pause, Dellinger et les siens étaient touchés, mais pas encore coulés.

La seconde période allait être plutôt délicate pour les visiteurs, mais ils s’accrochaient tant bien que mal, poussant les Fameckois à plus d’efforts, qui allaient être payants. Un déboulé rageur du défenseur El Khader finissait au fond des filets de Bolze (58e ), puis Priolo offrait un but à Maaméri (63e ). Montbronn était dépassé et l’entraîneur fameckois, Yacine Barkat, payait son entrée en inscrivant un cinquième but (65e ). En fin de match, Priolo aggravait la punition (81e ) face à une équipe démobilisée. Lorgnant toujours vers la DH, Fameck avait fait l’essentiel, mais attendait avec impatience la décision de la Ligue concernant le match arrêté à Creutzwald le week-end dernier.

RL du 18/05/2015

16/05/2015 | Yacine Barkat « L’ESF, accusé à tort »
Le match arrêté à Creutzwald (2-1, 58e ), a fait glisser Fameck au 4e rang, derrière Piennes. Dimanche, l’ESF reçoit Montbronn.

Que s’est-il passé, dimanche dernier, à Creu’ ?

« L’arbitre a arrêté la rencontre pour, paraît-il, un jet de pierre sur son assistant. Il est facile d’accuser des supporteurs fameckois. Nous n’avions pas organisé de déplacement. Tout le monde peut dire n’importe quoi. »

Vous passez en commission, aujourd’hui. À quoi vous attendez-vous ?

« À ce que le match soit rejoué. Dans cette affaire, le club ne peut être accusé. Où sont les preuves ? »

Dimanche, vous recevez Montbronn. Serez-vous au complet ?

« Il nous manquera trois titulaires de notre défense. Belameiri est incertain. Ouahtout est de retour de suspension. Genois est blessé. »

RL du 16/05/2015

12/05/2015 | Tournoi U11 de l’ES Fameck du 08 mai 2015
Une belle journée placée sous le signe du faire play.Photo ESF

Une belle journée de football

Jeudi dernier, au stade municipal de Fameck, l’Entente sportive a organisé son traditionnel tournoi U11 sous le signe du fair-play. Le plateau comprenait huit équipes : Veymerange, Fameck, Woippy, Volstroff, Uckange, Rombas, US Yutz et Fameck 2. L’équipe de Veymerange a brillé en finale face à Fameck et a remporté le tournoi

Un magnifique soleil d’été a accompagné ces joueurs. Sur la touche le public était tout aussi ravi tant du spectacle donné par ces footballeurs que de l’ambiance qui régnait autour de la restauration et il fallait faire la queue près du barbecue, des crêpes et autres pâtisseries. Boissons et friandises étaient de rigueur. Les membres du comité, éducateurs et bénévoles ont accueilli les parents et jeunes footballeurs qui se sont montrés enthousiastes tout au long de cette journée.

Caroline Bostelle, conseillère municipal et représentante de la municipalité ainsi que Tayeb Belkhiter président de l’Entente sportive ont remis les trophées.

RL du 12/05/2015

11/05/2015 | Communiqué officiel ESF
Nous tenons à vous informer nos fidèles adhérents que la rencontre du dimanche 10 mai 2015 CREUTZWALD-FAMECK de la 20ème journée de DHR, a été arrêtée à la 58ème minute de jeu suite à un jet d’objet sur l’arbitre assistant par un spectateur.
Nous insistons sur le fait que notre club n'a organisé aucun déplacement de supporters.

Il est utile de rappeler que la sécurité aux abords du terrain incombe au club recevant.

Le président
BELKHITER.T

11/05/2015 | Incidents à Creutzwald
CREUTZWALD-FAMECK:2-1 (2-1)
Match arrêté à la 58e. Stade de la Houve. Arbitre : M. Bouallag Saïd. Buts pour Creutzwald : Saber (29e , 41e ) ; pour Fameck : Belameri (14e ).


À la 14e , Fameck ouvrait le score. Belaméri profitait d’un bon service en profondeur pour ajuster une frappe qui ne laissait aucune chance à Jagodzinski, le portier creutzwaldois.

Creutzwald égalisait à la 29e , sur une belle relance de la défense : Halipré héritait du ballon et servait en première intention Saber plein axe, qui allait battre Santoni de près. À la 41e , Simic adressait une superbe frappe de 20 mètres, détournée en corner par Santoni. Sur le corner, Saber contrôlait la balle à l’entrée de la surface de réparation et son tir imparable permettait à Creutzwald de prendre l’avantage. À la 56e , Belgueras voyait sa tête sur corner passer de peu à côté du cadre. À la 58e, la partie était malheureusement interrompue sur décision de l’arbitre, suite à un incident entre son juge de touche et des supporters de Fameck.

RL du 11/05/2015

05/05/2015 | ES Fameck le droit d’y croire
Face à SarregueminesFameck a d’abord fait le mur avant de contrer et de marquer après le repos.

En battant Sarreguemines (3-1) avec des buts signés Belameiri et Priolo, les Bleus de la banlieue se sont donné le droit de croire au miracle d’une montée possible en DHR. Il leur reste trois matches à gagner. A Creutzwald et Rombas et face à Montbronn. Mais il faudra que Sarreguemines fasse un faux pas ou devant Boulay ou à Uckange ou face à Yutz.

En tout cas, les protégés de Yacine Barkat ont pris 21 points sur 24 lors des matches retour. Un parcours de champion. Mieux que Thionville : 17, que Sarreguemines : 15 et qu’Amnéville : 12. A suivre.

RL du 05/05/2015

04/05/2015 | Belameiri-Priolo : duo magique !
Le gardien sarregueminois a eu du travail hier. Et s’est montré impuissant face aux attaquants fameckois.

Fameck a dû patienter avant de prendre le dessus sur une équipe de Sarreguemines dominatrice en première période. Les Fameckois visent toujours la division d’honneur.

FAMECK - SARREGUEMINES (2) : 3-1(0-0)

Stade municipal (synthétique). Arbitre : M. Hocquaux. Buts pour Fameck : Priolo (65e , 75e ),Belameiri (74e ) ; pour Sarreguemines : Hilgert (85e ). Avertissements à Fameck : Thiebaut (43e ) ; à Sarreguemines : Slimani (28e ), Méridja (74e ).


Probablement crispées par l’enjeu, les deux équipes se sont observées durant un gros quart d’heure. Mais ce sont les Sarregueminois qui monopolisaient le plus souvent le ballon, obligeant Fameck à se montrer vigilant.

Tactiquement bien en place, solides défensivement et pas maladroits techniquement, les joueurs de Morade Benachour amorçaient quelques mouvements intéressants, mais sans pour autant mettre réellement en danger Santoni, bien protégé par une défense centrale Massaro-Belkacem efficace.

Contrairement à leurs habitudes, les Fameckois perdaient de nombreuses balles et n’arrivaient guère à servir correctement ses attaquants. Malgré cela, ils n’abdiquaient pas et s’offraient une première vraie occasion par Priolo, annulée superbement par Weinachter (39e ). A la mi-temps, de part et d’autre, tout restait possible.

Et Sarreguemines s’écroule…

Dès la reprise, Fameck se montrait plus incisif, malgré les efforts des faïenciers, parfois mal récompensés. La défense sarregueminoise commettait une première erreur, de suite exploitée par Belameiri et concrétisée par Priolo (1-0, 65e ).

Sarreguemines accusait le coup et allait sombrer en une minute. C’est d’abord Belameiri qui, de la tête, trompait le malheureux Weinachter, à la réception d’un coup franc de Génois (2-0, 74e ). Priolo aggravait le score, après un centre de son compère Belameiri (3-0, 75e ). Pour Sarreguemines, la note était salée et le but de Hilgert (3-1, 85e ) l'adoucissait à peine.

Réactions

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Je suis très heureux d’avoir gagné ce match, pas du tout simple à jouer. Nous avons été dominés en première période, mais heureusement, cela a été nettement mieux en seconde. On verra la suite, car rien n’est encore joué ! »

Morade Benachour, entraîneur de Sarreguemines : « Mon équipe a dominé la première mi-temps, mais sans parvenir à prendre l’avantage. Une certaine pression, puis des grosses erreurs individuelles, nous ont fait perdre une rencontre, à mon avis, à notre portée. C’est frustrant. »

RL du 04/05/2015

02/05/2015 | Fameck peut-il le faire ?
Les problèmes financiers que connaît Amnéville comme la situation précaire de l’équipe première de Sarreguemines en CFA 2 ont relancé l’ES Fameck dans la course à la montée en DH.

Fameck a donc le droit de croire, à quatre journées de la fin du championnat, à un retour inespéré en Division d’Honneur.


En effet, la situation joue en faveur du club de Tayeb Belkhiter. Amnéville, ce n’est plus une rumeur, est au plus mal financièrement. Et si sur le terrain les Verts avancent encore, il est probable qu’ils ne passeront pas la saison. Du coup, Sarreguemines 2 qui compte également 40 points apparaît le mieux placé pour monter. Sauf que l’équipe première est loin d’être tirée d’affaires en CFA 2.

Fameck peut donc sauter sur l’occasion. Mais les Bleus de la banlieue ont de toute façon le droit d’y croire. Au classement, ils ne sont qu’à cinq points des Sarregueminois. Une victoire demain après-midi les rapprocherait à deux points. À trois journées de la fin. À égalité de points, Fameck aurait l’avantage.

Que sera le calendrier des derniers matches ? Fameck aura deux déplacements, à Creutzwald et à Rombas, chez des adversaires qui luttent encore pour leur survie et recevra entre-temps Montbronn déjà condamné.

De son côté, Sarreguemines accueillera Boulay qui n’est pas sauvé et qui avait battu Fameck, et Yutz, avec un déplacement à portée, à Uckange qui semble renoncer. La tendance est favorable aux joueurs de Moselle Est. Mais il y a une fenêtre au bout du couloir pour Belkacem et ses copains s’ils viennent à s’imposer, dimanche, face à Sarreguemines.

La semaine dernière, les protégés de Yacine Barkat sont allés s’imposer dans un contexte délétère, à Amnéville 1-2 (Belameiri et Chaouch) alors que dans le même temps, Thionville bousculait le dauphin au stade des Faïenceries 0-1.

En 2015, Fameck n’a connu qu’une défaite, à Boulay, en sept rencontres. Et Fameck a battu Thionville, intenable depuis, Yutz, le demi-finaliste de la coupe de Lorraine, Piennes 4-1 et Amnéville 1-2.

Chez les Bleus, on se surprend à regretter un mois de novembre plombé par trois défaites et surtout par de nombreuses absences et suspensions. « Souvent, je n’ai pu aligner l’équipe type », regrette Barkat, heureux de disposer d’un large effectif. Face à Sarreguemines, Belameiri, le buteur, touché à la cheville, pourrait être absent. Ce serait dommage.

« C’est un match de coupe.Un tournant. Et nous allons le jouer à fond car une telle opportunité ne se refuse pas » , dit Barkat

A.Z RL du 02/05/2015

30/04/2015 | Communiqué officiel ESF
Suite aux déclarations de l'entraîneur d'Amneville dans le Republicain Lorrain concernant le match de dimanche, l'Es Fameck et ses dirigeants sont consternés par le tissu de mensonges proférés a l'encontre du club et de ses supporters.
En effet à l'extérieur du terrain une bagarre a éclatée entre deux joueurs l'un d'Amneville l'autre de Fameck. Et si ce n'était sans la présence de certains de nos supporters ainsi que de nos dirigeants la situation aurait été bien plus grave. Le club tient à l'affirmer a aucun moment il y'a eu une tentative d'envahissement de terrain et l'équipe de l'Es Fameck a obtenue son résultat amplement mérité sur le terrain.

Le président.

29/04/2015 | INCIDENT à AMNEVILLE
Fameck réagit

•Exclu à Amnéville, Maxime Thiébaut, le Fameckois, devrait être aussi sanctionné par son club, aux dires de son entraîneur Yacine Barkat qui reproche à Amnéville de n’avoir pas assuré la sécurité des joueurs.

RL édition Hayange du 28 avril 2015

La défaite amnévilloise est presque jugée anecdotique par l’entraîneur thermal, Cédric Léonard, marqué par les événements qui ont émaillé la rencontre. « Il y a eu bagarre générale et tentative d’envahissement du terrain après l’expulsion d’un joueur de Fameck. Je crois qu’il fallait mieux perdre.

RL de l’ORNE du 28 avril 2015

Incidents au stade
L’entraîneur amnévillois, Cédric Leonard, a commenté les incidents survenus hier au cours du match entre son équipe et celle de Fameck : « Je veux juste dire quelques mots : ce n’est pas du football. » C’est à la 85e minute, alors que deux remplaçants amnévillois regagnaient le vestiaire, qu’une échauffourée a débuté. Les joueurs de Leonard ont en effet croisé un Fameckois expulsé peu avant, M. Thiebaut. Des regards froids ont été échangés et surtout des insultes, qui ont amené les protagonistes à en venir aux mains. Sur le terrain, les joueurs se sont arrêtés afin de rejoindre le tunnel dans lequel se déroulait l’algarade. Des spectateurs, venus en nombre pour ce match de haut de tableau, se sont eux aussi mêlés à la bagarre. Dépassés par la situation, les arbitres ont tout de même décidé de poursuivre le match. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour permettre la tenue intégrale de la rencontre.

RL édition Hayange du 27 avril 2015

29/04/2015 | Fameck bouscule le leader
L’Amnévillois Giuseppe Schiapani et Mustapha Belkacem, capitaine de Fameck, sont à la lutte.

Fameck s’est imposé sur le terrain du leader amnévillois à la toute fin du match, après une interruption due à une bagarre. Avec cette victoire, l’équipe se replace dans la lutte pour la montée en DH tant espérée.

AMNÉVILLE - FAMECK : 1-2 (0-0)
Stade municipal. Arbitre : M. Grosmann.Buts pour Amnéville : Runser (67e ) ; Fameck : Belameiri (75e ), Chaouch (90e +13).
Avertissement à Amnéville : Ferri (69e ) ; à Fameck : Ouahtout (24e ), P. Thiebaut (28e ), Timassraouine (45e ), Belameiri (60e ).
Expulsion pour Fameck : M. Thiebaut (76e ).


Amnéville 2, toujours leader de son groupe, a reçu hier la solide équipe de Fameck, qui rêve d’une montée en DH.

Les vingt premières minutes ont donné lieu à une période d’observation où les équipes ont montré clairement qu’elles se craignaient. Des fautes à répétition ont haché le jeu et l’arbitre a dû calmer des joueurs afin de garder le match en main.

C’est finalement à partir de la 20e minute que le jeu a pris le dessus, avec la première grosse occasion pour les Amnévillois. Une frappe de Belhadji a trouvé le montant gauche du gardien fameckois (21e ). Ce qui a réveillé Fameck : sur une superbe ouverture de Priolo, Mennad a toutefois raté son face-à-face avec le gardien adverse (23e ).

Priolo s’est de nouveau montré dangereux pour Fameck à la 42e minute sur une belle tête plongeante qui a heurté le poteau adverse sur un très bon coup franc de Ouahtout.

Le match éteint

Au retour des vestiaires, un tir dévié de Belameiri, tout juste entré en jeu pour Fameck, (47e ) a trouvé la barre.

C’est à la 67e minute que le score s’est ouvert sur une contre-attaque des Verts très bien menée par Falleti, qui, d’une frappe puissante en dehors de la surface, a trompé Santoni (1-0, 67').

La réaction fameckoise ne s’est pas fait attendre puisque à la 75e minute, Belameiri a remporté son face-à-face avec Bibi (1-1).

Dix grosses minutes de flottement ont suivi, en raison d’une bagarre au bord du terrain (lire par ailleurs). Malgré ce gros arrêt de jeu et la participation de spectateurs à ce triste spectacle, l’arbitre a décidé de poursuivre la rencontre.

A la reprise, le rythme du match était complètement éteint. Chaouch a donné la victoire à Fameck de la tête (1-2, 90e +13).

20/04/2015 | Fameck propre et net
Les Fameckois ont démontré leurs qualités techniques.

En Meurthe-et-Moselle, du début à la fin de leur rencontre face à Villerupt, les Fameckois ont été efficaces. Ils n’ont négligé aucune occasion.

VILLERUPT/THIL - FAMECK : 1-2 (0-0)
Stade Delaune.
Arbitre : M. Laamraoui.
Buts pour Villerupt/Thil : Pesce (86e s.p) ;pour Fameck : Belameiri (49e ), Mennad (80e ).


D'entrée, les Fameckois se sont montrés menaçants. Par deux fois, Belameiri a manqué le cadre en position idéale (6e , 9e ). Cela a réveillé les Villeruptiens, mais Messaoudi a buté sur Santoni (14e ). Le Fameckois Ouahtout a de son côté étalé ses qualités techniques au milieu de la défense de l'ESVT mais a manqué de lucidité face à Vanderhem (28e ).

Les joueurs de Villerupt ont répliqué par Messaoudi (38e ). Un dernier essai, peu avant la pause, de Maataoui, a été prolongé dans les filets de Fameck par Pesce. Mais l'arbitre a signalé un hors-jeu peu évident (41e ).

Au retour des vestiaires, Fameck a rapidement trouvé l'ouverture. Au bénéfice d'une erreur défensive, Belameiri, en embuscade côté droit, a filé au but et a ajusté d'une reprise de demi-volée Vanderhem (0-1, 49e ).
Coup de massue

Menés, les Villeruptiens ont semblé accuser le coup, guère menaçants devant le but de Santoni, hormis une frappe non cadrée de Prandi (68e ).

A dix minutes de la fin, Mennad, tout juste entré, a offert deux longueurs d'avance aux siens (0-2, 81e ). Après ce coup de massue, leurs adversaires ont sorti la tête de l'eau et ont bénéficié d'un pénalty converti par Pesce (1-2, 86e ).

Complètement revigorés par ce retour au score, les hommes de Ciro ont tout fait pour égaliser. Tour à tour, Messaoudi (88e ) et Parmentier (90e ) ont mis en difficulté la défense mosellane sans que le ballon ne finisse au fond. Messaoudi a encore tenté sa chance mais la défense de Fameck a résisté jusqu'au coup de sifflet libérateur (90e +3).

18/04/2015 | INFORMATION
Nous informons nos adhérents, nos visiteurs, nos fidèles que l’entente sportive ne possède pas de page facebook ni de page twitter,or nous avons actuellement plusieurs réclamations de clubs sur l’utilisation frauduleuse du nom et des images officiels de notre association.

Ce délit est pénalement responsable (Article 226-4-1), le comité et son président se réservent le droit de porter plainte auprès des autorités si une nouvelle réclamation lui parvient et demande à ce que la page facebook au nom de l’ESF soit fermé.

Article 226-4-1
Créé par LOI n°2011-267 du 14 mars 2011 - art. 2

Le fait d'usurper l'identité d'un tiers ou de faire usage d'une ou plusieurs données de toute nature permettant de l'identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle d'autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération, est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende.
Cette infraction est punie des mêmes peines lorsqu'elle est commise sur un réseau de communication au public en ligne.

13/04/2015 | Fameck confirme
FAMECK - PIENNES : 4-1 (1-1)
Stade municipal. Arbitre : M. Markiewicz. Buts pour Fameck : Belameiri (38e , 64e ), Priolo (50e ), Maameri (70e ) ; pour Piennes : P szczolinski (45e ).


L’envie de jouer et de s’imposer était grande de part et d’autre, mais sans dégât pour les gardiens. Souverain au sein de sa défense, Massaro fermait toutes les portes à double tour et offrait même quelques bons ballons à ses attaquants. Belameiri manquait une bonne occasion (11e ), puis Santoni sauvait les Fameckois face à B. Barbosa (33e ). C’est cinq minutes plus tard que Fameck trouvait le chemin des filets, grâce à un coup franc de Maaméri, dévié de la tête par Belameiri (38e ). Juste avant la pause, les Piennois égalisaient, de manière logique, par P szczolinski (45e ).

La seconde période allait être fameckoise. Bizarrement, Piennes baissait d’un ton et le jeu devenait de plus en plus haché. Les erreurs et les fautes s’accumulaient. Malgré cela, un récital de Belameiri offrait le second but à Priolo (50e ). Un bon mouvement amorcé par Priolo et le "vieux renard" Mennad, permettait à l’intenable B elameiri d’enfoncer le clou (64e ). Maameri, d’une puissante frappe, qui clôturait les débats (70e ), punissant trop sévèrement Piennes.

Réactions

Yannick Joessel, entraîneur adjoint de Fameck : « La première mi-temps a été difficile, Piennes étant venu pour faire un résultat. La seconde nous a été profitable. Nous prenons trois points, c’est l’essentiel ».

Alex Luthard, entraîneur de Piennes : « Nous n’avons pas fourni une bonne prestation et surtout pas joué sur notre véritable valeur. En plus, nous gâchons des occasions et le contexte sur le terrain était assez délicat, mais cela n’excuse pas notre défaite ».

RL du 13/04/2015

30/03/2015 | Fameck l’a mérité
YUTZ - FAMECK : 0-2 (0-1)
Stade Mermoz (synthétique). Arbitre : M. Dehre. Buts : Priolo (27e ), Belameiri (82e ).


Pas plus que le récent à Thionville, ce derby n’a souri aux Yussois, une nouvelle fois méconnaissables. Battus dans les duels par un adversaire déterminé et combinant bien, ils se sont toutefois inclinés consécutivement à des coups de pieds arrêtés.


Les premières alertes en la matière se produisirent rapidement, sur des coups francs de Thiébaut (10e ) repris par Maameri, puis de Belameiri (13e ), qui manquèrent de peu la cible. Ce à quoi les locaux répliquèrent timidement par un coup franc de Karolyi (17e ) et une tête hors cadre de Korczak (24e ) sur corner. Bénéficiant à leur tour d’un corner, les visiteurs en firent un tout autre usage, grâce à Priolo (0-1, 27e ), lequel reprit à bout portant le ballon propulsé par l’ex-Yussois Ouahtout. Sur ce, une main yussoise à l’intérieur de la surface de réparation (31e ) échappait à la vigilance de l’arbitre. La première opportunité digne de ce nom s’offrait enfin aux locaux sur une superbe frappe de Karolyi (32e ), qui permettait ainsi à Santoni de briller, alors que Belameiri (36e ) avait au bout du soulier le but du KO que Gonzalez lui refusait.

Yutz s’enhardissait au début de la deuxième mi-temps, mais cela ne dépassait pas le quart d’heure. Les bourrasques de vent et la pluie contrariaient les acteurs et la qualité du jeu en pâtissait. Cridel (47e ), contré au moment du tir, ne tirait pas le bénéfice escompté de la situation. Les occasions restaient rares, jusqu’à ce nouveau corner de Ouahtout repris au deuxième poteau par Belameiri (0-2, 82e ). Fameck, supérieur, tenait sa revanche du match aller !

Réactions

Michel Deza, entraîneur de Yutz : « Nous sommes dans la difficulté. Il va falloir changer d’état d’esprit, trouver des solutions et réagir. »

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « En respectant le plan de jeu mis en place, nous avons posé des problèmes à notre adversaire. On aurait même pu corser la note. Le maintien assuré. »
RL du 30/03/2015

28/03/2015 | Yutz-Fameck retour au derby
Yutz-Fameck. Ou le derby des Bleus. Les deux formations se suivent de près en championnat. Les Yussois de Deza sont 4e avec 24 points pour 15 matches, les Fameckois de Barkat 5e avec 23 points pour 14 rencontres disputées. Le derby aller, le 26 octobre, avait vu Jonathan Junger et les siens s’imposer sur la plus faible des marges au bout du temps additionnel : 0-1. Souvent, le FC Yutz a eu la main dans ce match-là. Mais la forme du moment penche en faveur des Fameckois qui, à l’inverse des Yussois dominés dans le derby par Thionville (1-0), sont sortis de leur affrontement face à Uckange en vainqueur : 6-3 ! Une fois n’est pas coutume, l’ESF se présentera au complet alignant : Santoni, Timassraouine, M. Thiébaut, Belkacem, Massaro, P-Y. Thiébaut, Chaouch, Ouahtout, Priolo, Mennad, Belameiri (Maameri, Scaforto, El Khader). Yutz enregistre les retours possibles de Sgro, Junger et Planel, ce qui permettra à Deza de composer à sa guise. Il est probable que l’équipe alignée sera différente de celle qui s’est traînée face à Thionville. Elle pourrait ressembler à celle-ci : Gonzalez, Labate, Ubaldini, Junger, Gherdaoui, Meligner, Korczak, Planel, Da Cruz, Cridel, Karolyi (Sgro, Adbiche, Cuny).
RL du 28/03/2015

19/03/2015 | Loto de l’Entente sportive Fameck
Dimanche 29 mars à 14 h 30, à l’Espace Victor Hugo à Fameck, un super-loto est organisé par l’Entente sportive Fameck. Ouverture des portes à 12 h, salle climatisée de 500 places, parking avec vidéo surveillance

Lots sur une base de 250 partants : 1er prix : un bon d’achat de 600 € ; 2e prix : un bon d’achat de 400 € ; 3e prix : un bon d’achat de 200 €, et de nombreux autres lots.

Tombola 1 € le ticket. Bingo : un bon d’achat de 30 €, un bon d’achat de 50 € et un bon d’achat de 100 €.

Restauration sur place : blanches, merguez, hamburgers, pâtisseries.

Tarifs : 10 € les sept cartons (mise minimum) ; 20 € les quinze cartons, 30 € les vingt-quatre cartons, 1,50 € le carton supplémentaire. Bingo : une feuille 2 €, trois feuilles 5 €.

16/03/2015 | FAMECK DYNAMITE UCKANGE
FAMECK-UCKANGE:6-3

Stade Municipal (terrain synthétique). Arbitre : M. Kontzler. Mi-temps : 1-1. Buts pour Fameck : Ouahtout (30e ), Timassraouine (49e , 55e ), Chaouch (52e ), Belameiri (76e , 90e +3) ; pour Uckange : Bach (45e +3), Akab (61e s.p., 90e +4 s.p.). Avertissements à Fameck : M. Thiebaut, Chaouch, Maaméri, Angius ; à Uckange : Bach, Boucetta, Douis, Amrane. Expulsion à Uckange : Amrane (56e ).


Les Fameckois de Yacine Barkat ont profité de certaines faiblesses individuelles pour enflammer Uckange.

Le rendez-vous entre proches voisins débutait sur un bon rythme et était d’emblée délicat pour les défenses. Malgré cela, les deux gardiens n’avaient pas de quoi vraiment se réchauffer, tant les franches occasions étaient rares. C’est tardivement et sur corner direct, que Ouahtout ouvrait la marque, mettant déjà le portier uckangeois dans l’embarras (1-0, 30e ).


En trois minutes…

Les joueurs de Mounir El Mezziane réagissaient rapidement, mais Kévin Maaméri trouvait Santoni sur son chemin (42e ). Le réveil d’Uckange s’avérait pourtant payant, car juste avant le repos, une erreur défensive permettait à BACH d’égaliser d’un bon coup de tête (1-1, 48e ). Le retour des vestiaires allait être fatal à Uckange. Un bon mouvement Priolo - Belameiri était bien terminé par Timassraouine (2-1, 49e ). Puis en trois minutes, Fameck enfonçait le clou par Chaouch, d’une frappe de 25 mètres (3-1, 52e ) et par une envolée du virevoltant Timassraouine (4-1, 55e ). Les Uckangeois étaient KO, mais transformaient quand même un premier penalty par Akab (4-2, 61e ). Réduit à dix, Uckange subissait, sans pourtant jamais baisser les bras. Hélas pour eux, Belameiri, d’un superbe coup franc, corsait l’addition (5-2, 76e ) et s’offrait un doublé de la tête (6-2, 90e +3). Le deuxième et généreux penalty uckangeois signé Akab (6-3, 90e +4) était anecdotique. Uckange, en quête de points, ne pouvait que constater les dégâts.

Réactions

Yacine Barkat (entraîneur de Fameck) : « Je suis bien entendu heureux de cette victoire qui efface un peu notre défaite à Boulay, mais je regrette le nombre de cartons qui ont été distribués. »

Mounir El Mezziane (entraîneur d’Uckange ) : « A mon avis, la lourdeur du score ne reflète pas la physionomie du match. Il y a eu trop d’erreurs individuelles, mais c’est comme cela. Il faut oublier cette rencontre et penser à la suite. Nos prochains rendez-vous seront décisifs. »

RL du 16/03/2015

14/03/2015 | Dans la banlieue c’est ouvert
Genetay perce. C’était à l’aller. Pour une victoire des Fameckois de Thiébaut.

Fameck, qui reste sur une défaite à Boulay, reçoit Uckange qui lutte toujours pour son maintien.

On s’est fait surprendre (3-1) par Boulay, une belle équipe qui vaut mieux que son classement , dit Yacine Barkat, l’entraîneur fameckois qui ajoute : il nous faut maintenant rebondir. »

Fameck s’était imposé dans le derby des banlieues à l’aller 1-2, sur un doublé de l’inévitable Belameiri. Dimanche, l’ESF enregistrera la rentrée de Pierre-Yves Thiébaut qui revient de suspension. Priolo sera sur le banc. Barkat alignera :

Santoni, Massaro, Belkacem, M. Thiébaut, Maameri, P-Y. Thiébaut, El Khader, Ouahtout, Mennad, Belameiri.

A Uckange, on a besoin de points. « Même si Thionville a obtenu une balle de 2-1, il n’a jamais été dangereux et on est ressorti frustré de ce déplacement-là car nous aurions dû tuer le match avant le repos », explique Mounir El Mezziane, l’entraîneur.

L’USAG sera privé de Belghit. C’est Ait Oufrouk qui continuera d’assurer l’intérim dans le but. Le groupe devrait être proche de celui qui a fait match nul à Thionville. Avec Najib Ayadi en plus.

RL du 14/03/15

10/03/2015 | Défaite de l'équipe fanion à Boulay
BOULAY-FAMECK 3-1
Mi-temps : 1-0. Stade Muller. Buts pour Boulay : Schmitt (40e ), Houllé (58e ), Boutemeur (85e ) ; pour Fameck : Timassraouine (68e ).


Le CA Boulay, surclassé 8 jours plus tôt à Thionville, s’est réhabilité à l’occasion de la venue de Fameck, confortant ainsi l’opération maintien en DHR. Les Boulageois ont entamé la partie tambour battant. De leur côté, les Fameckois ont procédé par contre-attaques, sans inquiéter outre mesure le gardien local Pinck. Sur passe de Zaouich, pour Boulay, Schmitt a ouvert le score à cinq minutes de la pause. A la reprise, les coéquipiers de Mustapha Belkacem ont occupé souvent le camp boulageois. A la 58e , sur passe de Schmitt, c’est Houllé qui a doublé la mise. Dix minutes plus tard, un penalty est accordé aux Fameckois. Timassraouine a transformé le coup de réparation en deux temps et a réduit la marque. A la suite d’un coup franc admirablement tiré par Turnau, Boutemeur a finalement clos le score pour les coéquipiers de Weiten.

26/02/2015 | ENTRAINEMENT GARDIENS
Reprise des entrainements gardiens.

LUNDI de 18h30 à 19h30 pour les catégories U11 à U15.
MARDI de 19h00 à 20h00 pour les catégories U19 à séniors.

10/03/2015 | Paroles de coach: YACINE BARKAT
Le coach de Fameck est satisfait de la victoire dans le derby contre Thionville. PhotoRL

Après avoir battu Thionville 1-0 (Belameiri, 46e ), Fameck occupe à égalité avec Yutz (20 points) la 3e place du championnat de DHR, derrière Amnéville (32 points) et Sarreguemines (38 points).

« La première mi-temps a été délicate pour nous parce que nous sommes passés à un nouveau système de jeu en 3-5-2 au lieu de l’habituelle organisation en 4-5-1. Heureusement, Santoni, notre gardien, nous a laissés dans le match. Après, c’était mieux et nous aurions dû faire le break. Belameiri a joué avec un bel œuf de pigeon sur la cheville mais a été important. C’est bien reparti ! »

23/02/2015 | FAMECK - THIONVILLE 1 - 0 : Belameiri enchante
FAMECK 1 THIONVILLE 0
Stade Municipal (synthétique). Arbitre : M. Laamraoui. Mi-temps : 0-0. But : Belameiri (46e ). Avertissements à Fameck : Ouahtout (44e ), Massaro (58e ) ; à Thionville : Dehar (29e ).


Un but signé Belameiri a offert le derby à Fameck, mais Thionville n’a jamais démérité.

On entrait rapidement dans ce derby, car dès la seconde minute de jeu, un centre de Thiebaut trouvait la tête de Belameiri qui obligeait Geissler à s’employer. Nullement intimidés, les Thionvillois de Manu Cuccu jouaient crânement tous les coups, obligeant Fameck, parfois emprunté, à parer au plus presser. Le jeu fameckois manquait de fluidité et Santoni sauvait même ses coéquipiers lors d’une action plutôt chaude (14e ). Bien en place, Thionville posait de nombreux problèmes aux protégés de Yacine Barkat, mais sans parvenir à conclure. Un coup franc de Bour s’écrasait sur la transversale, puis une frappe cadrée de Prieur échouait sur Santoni. A cela, Fameck répondait par un coup franc de Belameiri que Geissler détournait (31e ). Au repos, si le derby restait encore bien ouvert, Thionville, en panne de réalisme, pouvait avoir des regrets.

La reprise des débats était fulgurante pour Fameck. Mennad, en vieux renard, sollicitait Khirane qui adressait un centre parfait pour le crâne de Belameiri qui ne laissait aucune chance à Geissler (1-0, 46e ). Logiquement, Thionville accusait le coup durant de longues minutes, puis redressait la tête, mettant la défense fameckoise, malgré le duo Massaro - Belkacem, sur des charbons ardents. Une puissante frappe de Coulibaly ne donnait pourtant rien, tout comme les tentatives de Bour et de Maison. Les Thionvillois prenaient des risques, amorçaient de bonnes actions, mais Fameck tenait bon. A la 72e , Belameiri s’échappait, mais son ballon échouait le poteau. Non sans mal, Fameck raflait le derby. L’essentiel était fait.

Réactions

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Ce derby n’était pas un match facile. Mon équipe a eu du mal en première mi-temps. C’était mieux en seconde, mais on aurait dû se mettre plus vite à l’abri. »

Manuel Cuccu, entraîneur de Thionville : « Je pense qu’un résultat nul aurait été plus équitable. Nous nous sommes procuré des occasions mais sans les concrétiser. Dommage, car j’ai vu de bonnes choses. Tout n’a pas été négatif, mais nous avons besoin de points. »

29/01/2015 | tournoi de futsal à Fameck : Les U11 comme de vrais pros
Azzedine Bouchareb et René Roth arbitres incontestés de ces rencontres

L’Entente sportive Fameck a organisé à la salle Lucie-Laurent un tournoi de futsal qui a réuni les équipes de footballeurs évoluant en U11 d’Angevillers, Gandrange, Florange, Fontoy, Nilvange, Yutz, Knutange et Fameck. Les rencontres de six minutes chacune étaient arbitrées par Azzedine Bouchareb.

Pas de repos dans le futsal, les jeunes étaient en permanence dans l’action et on pouvait déjà voir de très beaux gestes techniques. Les entraîneurs, sur la touche, criaient et donnaient les ordres à leurs joueurs comme si les rencontres comptaient pour un grand championnat. Les seconds de ces rencontres joueront la finale à Kédange-sur-Canner alors que les premiers disputeront la finale au Palais des sports de Metz.

Michel Terrak et René Roth, membres de l’Entente sportive, aidés par Yacine Boudabi et Yldirim Tamjou, ont apprécié le coup de main des bénévoles et des parents. Timing super, intendance au top, tout le monde a mis la main à la pâte. Joueurs et public ont pu se désaltérer à la buvette tenue par Patricia Gespas et Djamila Belkhiter.

25/01/2015 | TOURNOI FUTSAL U13 à FAMECK
L'entente sportive Fameck accueil le Tournoi DMF Futsal U13 le samedi 31 janvier 2015 à 13h00 à la salle Lucie Laurent (Cité des sports de Fameck).
Venez nombreux...

22/12/2014 | Le père noël pour les enfants de l'entente sportive
Ce dimanche 21 décembre 2014, l’entente sportive a organisé son traditionnel arbre de noël pour les enfants de l’école de football de 5 à 13 ans.
Le président M. BELKHITER remercie les parents de leurs participations en confectionnant des gâteaux et remercie également les représentants de la municipalité, M. Clément ARNOULD et M. Fulvio VALLERA.

15/12/2014 | FAMECK s'impose à MONTBRONN
MONTBRONN-FAMECK : 1-2 (1-0)
Terrain lourd. Arbitre M. Jérmie Grimm. But pour Montbronn : Sahli (38e ) ; pour Fameck : Scaforto (62e ), Mimeche (80e ). Avertissements à Montbronn : Geyer, Dellinger ; à Fameck : Scaforto, Maameri. Expulsion de Thiebaut à Fameck.


Dès l’entame de la partie, les locaux prennent le match en main. Santoni doit sauver deux ballons de suite après cinq minutes de jeu seulement. La frappe de Freyermuth, lancé en profondeur, est interceptée in extremis. Puis, des 25 mètres, ce même Freyermuth voit sa frappe sortie d’une claquette. Les locaux vont poser le pied sur le ballon pendant la première mi-temps. Mais malgré la possession et de nombreux enchaînements de bonnes passes et frappes, ils n’arrivent pas à concrétiser jusqu’à la 38e minute de jeu. Sahli lancé en profondeur par Pitz donne alors l’avantage à son équipe.

Au retour des vestiaires, les visiteurs obtiennent un coup franc intéressant. Des 30 mètres, la frappe de Thiebaut est détournée de nouveau en claquette par Bolze. A la 55e minute, Dehlinger joue en contre et part dans un raid solitaire, seul face au but, il rate la balle de match.

Fameck obtient un coup franc aux abords des 16 mètres. Bolze s’y emploie une première fois, mais Scaforto suit bien l’action et sa frappe trouve la lucarne de Bolze remettant les deux équipes à égalité (62e ). A la 65e , Freyermtuh se fait tacler dans les 16 mètres, mais l’arbitre ne siffle pas de pénalité. Quelques instants plus tard les locaux vont se retrouver en supériorité numérique après l’expulsion très sévère de Thiebaut. Les rouge et blanc n’en profitent pas pour reprendre l’avantage. A dix minute du terme, une action collective des visiteurs va profiter à Mimeche qui du milieu du terrain trouve la cage de Bolze (80e ). Montbronn va jeter ses dernières forces dans ce match pour arracher l’égalisation. Mais précipitation ne rime pas avec efficacité et Montbronn ne parviendra pas à inscrire un deuxième but. Malgré la déception, on retiendra que les jeunes joueurs d’Hervé Sturm sont sur la bonne voie.

13/12/2014 | ARBRE DE NOEL ESF
L’entente sportive organise son traditionnel arbre de Noël le dimanche 21 décembre 2014 à la Cité sociale de Fameck de 14h00 à 16h00.

(Ouverture des portes à 13h45)

Réservé aux enfants des catégories U6 à U13

12/12/2014 | TREVE HIVERNALE
FIN et REPRISE des entrainements des catégories ci-dessous:

SENIORS A-B-C: fin des entrainements le 16 décembre 2014 et reprise le 05 janvier 2015.

U19-U17: fin des entrainements le 12 décembre 2014 et reprise le 04 février 2015.

U15: fin des entrainements le 12 décembre 2014 et reprise le 21 janvier 2015.

U13: fin des entrainements le 15 décembre 2014 et reprise le 14 janvier 2015 de 15h30 à 17h00.

U10-U11: fin des entrainements le 17 décembre 2014 et reprise le 14 janvier 2015 de 14h00 à 15h30.

U6-U7-U9: fin des entrainements le 17 décembre 2014 et reprise le 28 janvier 2015.

11/12/2014 | SOIREE PIZZA et LIGUE DES CHAMPIONS
Les éducateurs des équipes U19 et U17 ont organisé le mercredi 10 décembre 2014,une soirée ligue des champions (BARCELONE-PSG:3-1)autour d'une pizza au club house.

Présent,le président était fière de cette soirée car "elle permet de rapprocher les joueurs et les membres du comité",Mme JESPAS gestionnaire de cette soirée veillé au bon déroulement.

08/12/2014 | L'entente Sportive a bon coeur
Plusieurs joueurs de la catégorie U17 et éducateurs du club ont participé à la course en faveur du TELETHON ce vendredi 05/12/2014 sous la responsabilité d'Anton TRENDA et Djamel DJOUAHIR respectivement éducateurs des catégories séniors et U17.
MERCI aux participants

03/12/2014 | ST NICOLAS à l'Entente Sportive
Ce Mercredi 03 décembre 2014, St Nicolas est venu rendre visite aux enfants sages de l’école de football accompagné d’une troupe de musiciens et distribuer des friandises.
Heureux les minos...

01/12/2014 | Pour le bonheur de Fameck
Un pénalty signé Ouahtout sort Fameck de la grisaille !

FAMECK - CREUTZWALD : 1-0 (0-0)
Stade municipal. Arbitre : M. Béchet. But : Ouahtout (89e sur pénalty). Avertissements pour Fameck : Elkhader (38e ), P.Y. Thiebaut (78e ) ; pour Creutzwald : Dehaba (81e ).


Après quatre rencontres infructueuses, Fameck était dans l’obligation de tout tenter face à Creutzwald. Mais pour Yacine Barkat, la chose ne s’est pas présentée au mieux, car il a été d’emblée privé de Massaro, malade, et de Priolo, blessé.

Malgré cela et certainement pour vite se réchauffer, les débats ont été rythmés, mais les véritables occasions, assez rares.

Pour Fameck, Chaouch a mis, par deux fois, Jagodzinski à contribution. Les Creutzwaldois ont réagi également, mais dans l’ensemble, les défenses ont pris très souvent le pas sur les attaques et les gardiens n’ont guère été inquiétés.

Dès la reprise, les joueurs de David Schmitt se sont offert une belle occasion, mais Saber a manqué le cadre (47e ).

Creutzwald privé de pénalty

Les Fameckois, désireux d’emballer le match, ont pris des risques, mais Belameiri, trop esseulé, a été mis sous l’éteignoir. Creutzwald n’est pas resté inactif, loin s’en faut et s’est même vu privé d’un pénalty qui n’aurait pas été injustifié.

La fin de match a été plus animée. Santoni s’est opposé à une percée de Saber, évitant ainsi le pire aux Fameckois, puis l’arbitre a tout fait basculer. Bizarrement, il a accordé à Fameck un pénalty pour une main plus que douteuse. La frappe de Belameiri a été détournée par Jagodzinski, mais Ouahtout, attentif, a poussé le ballon au fond des filets (89e , 1-0). Pour Creutzwald, la sentence a été sévère, même si les Fameckois ont démontré une belle énergie.

Réactions

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « On est tombé sur une bonne équipe, solide, et même si notre victoire est un peu chanceuse, elle nous fait du bien. Quant au pénalty accordé, je ne sais pas vraiment s’il était justifié ou non. »

David Schmitt, entraîneur de Creutzwald : « Je pense que l’on méritait au minimum le nul. L’arbitre oublie de nous accorder un pénalty, par contre, il en offre un à Fameck. C’est comme cela, mais le match aurait pu basculer d’un côté ou de l’autre. Dommage ! »

28/11/2014 | ST NICOLAS à l'Entente Sportive
St Nicolas sera au club house du stade le mercredi 03 décembre 2014 après-midi.

24/11/2014 | SARREGUEMINES (2) - FAMECK : 1-0
SARREGUEMINES (2) - FAMECK : 1-0 (1-0)
Stade des Faïenceries. Pelouse synthétique. Arbitre : M. Dinquer. But : Meskine (45e +3). Avertissements à Sarreguemines : Hilgert (36e ), Fleisch (66e ), Grabi (89e ) ; à Fameck : Bruzzese (33e ), Thiebaut (46e ), Khirane (81e ).


Face à Fameck, les Sarregueminois ont souffert, ils ont su préserver leur petit capital but jusqu’au bout. Si les locaux ont la possession du ballon, Fameck se montre dangereux par Thiebaut, sa frappe passe de peu au-dessus de la cage gardée par Grebil (11e ). Sarreguemines réplique sur corner, la reprise de Fleisch passe à côté du but de Santoni (26e ). Le jeu est physique et haché. Dans les arrêts de jeu, sur corner, Meskine est à l’affût pour l’ouverture du score (45e +3). Dès l’entame de la seconde période, Sarreguemines peut se mettre à l’abri mais manque dans la finition, par Kennel tout d’abord (49e ), puis Peifer (53e ) et encore Kennel (54e ). Ce dernier perdra son face-à-face devant Santoni (61e ). Fameck de son côté a également deux belles opportunités, par Belameiri (66e ) et la meilleure par Priolo, qui devance la sortie de Grebil (85e ). Sarreguemines a eu chaud.

Réactions

Mourad Benachour, entraîneur de Sarreguemines : « Ce fut un match très difficile, on n’a pas pu concrétiser nos opportunités, essentiellement en seconde période, et l’on est reste sur la menace de Fameck jusqu’au coup de sifflet final. Je retiendrai les 3 points de la victoire. »

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Je suis déçu, forcément, on a réalisé une première période mitigée et une seconde bien meilleure. »

17/11/2014 | COUPE DE LORRAINE JEUNES
L'équipe U19 se déplacera à METZ Devant les ponts pour le 4ème tour de coupe de lorraine jeunes le dimanche 07 décembre 2014 à 14h30.

L'équipe U15 se déplacera à METZ ESAP pour les 16ème de finale de coupe de lorraine jeunes le samedi 06 décembre 2014 à 15h00.

10/11/2014 | Fameck n’a pas à rougir
FAMECK - AMNÉVILLE (2): 2-4 (1-0)

Stade municipal. Arbitre : M. Russo. Buts pour Fameck : Belameiri (23e , 68e ) ; pour Amnéville : Yousfi (54e , 64e , 90e +2), Falleti (56e ). Avertissements à Fameck : Timassraouine (57e ), Maaméri (58e ), Belameiri (76e ) ; à Amnéville : Falleti (35e ), Léoni (86e ).


Le coup d’envoi donné par l’ex-amnévillois Hedi Belameiri, désormais à Sétif et sacré champion d’Afrique 2014 a probablement inspiré Fameck. D’entrée, les locaux bousculaient les réservistes du CSO Amnéville. Omar Mennad, toujours aussi actif malgré les années, manquait une belle occasion (19e ), mais peu après, Belameiri se jouait d’une défense adverse figée et trompait Bibi. La volonté fameckoise mettait le leader en difficulté, mais les joueurs de Yacine Barkat ne parvenaient pas à faire le break. Même dominé, Amnéville restait dangereux et Santoni vigilant. Le portier fameckois effectuait un arrêt réflexe face à Pignatone (33e ) et devait s’employer sur une tête de Yousfi (42e ).

Sermonnés par Cédric Léonard, les doublures amnévilloises reprenaient les débats avec plus d’enthousiasme. La maturité d’Amnéville (8 joueurs ayant goûté à la CFA2) allait être décisive. Yousfi, de la tête, égalisait (54e ), puis Falleti donnait l’avantage à ses couleurs (64e ). Fameck accusait le coup, mais ne baissait pas les bras. Pourtant, Y ousfi , en verve, aggravait la marque, malgré Santoni (64e ). Les Fameckois réagissaient, mais Timassraouine butait sur Bibi. Belameiri adoucissait bien l’addition (68e ). Mais opportuniste, Yousfi enfonçait le clou durant les arrêts de jeu. Pour Fameck et pour son capitaine Massaro, impeccable, le score était sévère.
Réactions

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck :
(« Nous faisons une bonne première mi-temps, mais sans marquer un second but. Dommage ! Ensuite, le métier d’Amnéville a parlé. Nous manquons encore de maturité. »

Cédric Leonard, entraîneur d’Amnéville : « On n’a pas été bon en première période. A la mi-temps, j’ai recadré les choses et on a effectué une meilleure seconde partie, face à une solide équipe de Fameck. »

RL du 10/11/14

06/11/2014 | Nouveau président à l’ES Fameck
Tayeb Belkhiter prend les rênes de l’ES Fameck.

Ce dimanche 2 novembre a eu lieu l’assemblée générale de l’Entente Sportive de Fameck. Une cinquantaine de personnes étaient assises face à Michel Liebgott, député maire de Fameck, Youcef Bettahar, responsable des services des sports, et le comité démissionnaire. Fulvio Vallera, adjoint aux sports, était excusé.

Hadj Maameri, président sortant, a annoncé le non renouvellement de son mandat après avoir dressé un bilan des plus positifs de la saison 2013-2014. Son investissement pour l’association a été souligné par Tayeb Belkhiter, son successeur.

Un comité de transition a été élu. Ses membres promettent de perpétuer le respect, la solidarité et la vivacité de l’ES Fameck.

Depuis quarante ans au club, Tayeb Belkhiter a annoncé vouloir « poursuivre sur la lancée, tout en mettant les moyens pour l’école de football. D’ailleurs, le club est en train de recruter un responsable technique pour les jeunes » , souligne le nouveau président. Du côté des seniors, le fonctionnement reste le même.

« Mon souhait est de redonner envie aux bénévoles et aux parents de revenir au club. J’en profite également pour remercier la municipalité pour son soutien, les services des sports et les anciens joueurs qui m’ont témoigné tous leurs encouragements. »

Le comité

Tayeb Belkhiter, président ; Mohammed Aamrou, vice-président ; Fahim Keddari, secrétaire ; Michel Jespas, secrétaire adjoint ; Anne Veil, trésorière ; Jean-Paul Kitzinger, trésorier adjoint ; Yannick Joessel, assesseur.

03/11/2014 | Un bon point pour Fameck
PIENNES-FAMECK:1-1 (0-1)

Stade Brabois, à Bouligny. Arbitre : M. Schwartz. Buts pour le FC Bassin piennois : Samson (85e ) ; pour Fameck : Menad (12e ).


Le FCBP, mal entré dans son match, a déçu ses supporters et n’a rétabli une situation longtemps compromise que dans les derniers instants. Cette léthargie initiale s’est avérée une aubaine pour les Fameckois de Yacine Barkat. Dès la 7e minute, Bauzesse a mis en péril le gardien piennois, Nazzari. Sur un ballon perdu par Clerc, Djouhair a servi à bon escient Menad qui s’est fait un plaisir d’ajuster Nazzari pour ouvrir le score (12e ). L’inquiétude a perduré au stade Brabois avec un lob de Priolo (18e ). Mais Fameck n’est plus parvenu à marquer, face à Marcon, Greg Escure, Djellal et Morin, qui ont resseré les boulons devant Nazzari.

Touché à la tête, celui-ci gardera un douloureux souvenir de ce match pour avoir subi juste avant le repos une charge violente d’un adversaire. Les Piennois se sont réveillés juste avant la pause : Ounzay (32e ), puis Cesal (36e ) ont inquiété Santoni, le gardien fameckois. La seconde période a tourné totalement à l’avantage des hommes d’Alexandre Luthardt face à une équipe de plus en plus recroquevillée dans son camp. Ounzay (61e ), Cesal (70e ), ont rapproché leur équipe de l’égalisation. La délivrance est venue d’un coup de pied arrêté : corner de Clerc et tête magistrale de Samson dans la lucarne de Santoni (85e ).

31/10/2014 | ES Fameck : le président passe la main
Dimanche, Hadj Maaremi, actuel président de l’ES Fameck, passera la main.

L’ES Fameck s’apprête à changer de président. Désirant prendre du recul, Hadj Maaremi ne briguera pas un nouveau mandat, dimanche, lors de l’assemblée générale du club.

Comment se porte l’ES Fameck ?

Hadj MAAREMI, président sortant : « Plutôt bien ! Nos résultats sont encourageants depuis le début du championnat. Notre équipe A est actuellement 6e de DHR. L’objectif est de se maintenir le plus rapidement possible. Après, tout est possible. La B est 4e en deuxième division de district. L’objectif est clairement la montée en 1re division, sans perdre de vue que dans notre groupe évoluent beaucoup d’équipes premières. Enfin, la C, mise en place lors de la saison 2012-2013, est actuellement première de son groupe en 3e division de district. Chez les jeunes, nous aimerions faire monter nos équipes U15, U17 et U19 au niveau Ligue. »

Quelles ont été les actions du club lors de la saison écoulée ?

« Nous avons voulu faire vivre le club en dehors du volet purement sportif. Nous avons organisé deux sessions de formation du module U13 pour des éducateurs, sous l’égide de la Ligue de Lorraine de football. Nous avons également mis sur pied deux demi-journées de sensibilisation au foot féminin. Le bilan de l’opération est mitigé pour créer une section féminine à Fameck, mais le projet n’est pas enterré pour autant. Nous avons aussi organisé beaucoup d’événements ponctuels, comme une soirée moules-frites, la vente de calendriers, un loto, une brocante, un tournoi U11, un arbre de Noël avec un magicien pour les enfants du club… À travers ces manifestations, nous avons voulu montrer que nous étions capables d’organiser de belles choses. »

Une action dont vous êtes particulièrement fier ?

« Sans conteste l’organisation des finales de la Coupe de Lorraine U17 et U19, le 9 juin. J’avais candidaté en novembre 2013 et la Ligue avait validé. Nous avons eu des réunions préparatoires. L’événement a rassemblé un monde fou. Nous avons, pour l’occasion, battu le record d’affluence au stade. »

Où en sont les finances ?

« La situation est très saine. Nous avons préparé la saison 2014-2015 de façon sereine. Le club est sur de bons rails. »

Vous ne vous représenterez pas à la présidence dimanche. Pourquoi ?

« Depuis 2011, je suis dirigeant. J’ai été vice-président avant d’assurer l’intérim puis d’être élu en an. Je souhaite prendre du recul pour des raisons personnelles. Mais je serai disponible pour donner quelques coups de main si besoin. »

Qui sera candidat à votre succession ?

« Quelqu’un qui connaît très bien le club… Je n’en dirai pas davantage. »

Un dernier mot ?

« Je tiens à remercier mon comité, les partenaires du club dont Leclerc et le Crédit Mutuel, le maire M. Liebgott et les élus, les dirigeants, les joueurs, les parents. »

Assemblée générale de l’ES Fameck, dimanche 2 novembre, 10h, au club house du stade.

Propos recueillis par M. S.

27/10/2014 | Et Korczak surgit ! FAMECK CHUTE...
Fameck et Yutz se sont longtemps neutralisés. Mais les locaux ont fini par céder.

FAMECK - YUTZ : 0-1 (0-0)

Stade municipal (synthétique). Arbitre : M. Markiewicz. But : Korczak (90e + 1). Avertissements à Fameck : Belkacem (84e ) ; à Yutz : Da Cruz (67e ).

FAMECK. Santoni – Labyb, Massaro, Belkacem, Khirane-Maaméri, Thiebaut (Angius, 68e ), Ouahtout, Timassraouine (Bruzesse, 79e ), Belameiri, Priolo.

YUTZ. Gonzales – Giebeler, Sgro, Junger, Ubaldini, Korczak, Planel (Telch, 89e ), Méligner, Abdiche (Gherdaou, 73e ), Karolyi, Da Cruz (Cridel, 70e ).

Fameck et Yutz se sont livrés un beau duel sous le soleil, mais les ultimes rayons ont brûlé les locaux, piégés par un ultime rush de Korczak (0-1).

FAMECK ET YUTZ CE SONT LIVRES UN BEAU DUEL SOUS LE SOLEIL MAIS LES ULTIMES RAYONS ONT BRULE LES BRESILIENS DE LA BANLIEUE.


Ce face-à-face entre deux prétendants au fauteuil de leader démarrait sur un rythme élevé et de suite, les défenses étaient aux abois. Après un gros quart d’heure pour se jauger, c’est Fameck qui allumait la première mèche, mais la frappe de Belameiri filait à côté du but de Gonzales (18e ). Ce dernier tentait une nouvelle fois sa chance trois minutes après, mais hors cadre.

Les piques fameckoises n’affolaient pas la formation de Michel Deza, qui ébauchait très souvent de bons mouvements. Planel et Abdiche sollicitaient sans cesse Da Cruz et le puissant Karolyi, mais Massaro, tout comme Belkacem, se montraient intraitables et Santoni n’était guère inquiété.

Un match nul presque certain…

Si l’entre-jeu yussois faisait de gros efforts, celui de Fameck n’était pas en reste, à l’image de Ouahtout et Thiebaut, mais Priolo et Belameiri restaient muets. Certes, Priolo obligeait Gonzales à s’employer (36e ), mais logiquement, les deux équipes regagnaient les vestiaires dos à dos. L’intensité ne baissait pas dès la reprise, mais ni Fameck, ni Yutz ne trouvaient les meilleures solutions pour tromper la vigilance des défenses. Les actions offensives fusaient de part et d’autre. Santoni, du pied, sauvait son but devant Abdiche (50e ), puis le Fameckois Timassraouine n’attrapait pas le cadre (69e ).

Même si Méligner obligeait Santoni à une intervention délicate du bout des doigts (83e ), le partage des points devenait quasi certain. C’était sans compter sur un centre de Gherdaoui et sur Korczak, qui, esseulé au second poteau, poussait son ballon dans les filets fameckois (90e +1). Pour les joueurs de Yacine Barkat, le coup était rude.

Réactions

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Je suis très déçu. Je pensais arracher au moins un nul. Le match a été très serré. Il va falloir vite redresser la tête. »

Michel Deza, entraîneur du FC Yutz : « Dans cette rencontre, il y avait de l’intensité. Ce n’était pas très spectaculaire, mais il y avait du rythme et ces trois points sont bons à prendre, surtout face à Fameck. »
RL du 27/10/14

25/10/2014 | Avant le derby de DHR face à yutz : FAMECK est-il candidat ?
Priolo et Fameck ont battu Uckange, dimanche dernier. Voici Yutz qui se présente

Après une défaite initiale, face à Rombas et un match nul, à Thionville, Fameck vient d’enchaîner trois victoires. Et demain ?

Quand on lui demande qui va gagner le championnat 2014/2015, Yacine Barkat, l’entraîneur de l’ESF, ne tergiverse pas. « Une équipe domine les autres. C’est Amnéville, et elle est déjà en tête », répond le coach. Et Fameck ? « Nous, nous cherchons un maintien rapide. Le but premier de la saison est de faire monter en D1 notre équipe B qui évolue en D2 », continue Barkat.

Et pour l’heure, les clignotants sont au vert. Si l’entame d’exercice a été compliquée par l’absence de joueurs essentiels qui ont pris leurs vacances tardivement, ce qui a entraîné la défaite face à Rombas, à domicile, le 30 août, 1-2, et le match nul du 7 septembre (1-1) à Thionville, la suite s’est avérée tout de suite meilleure avec les victoires remportées face à Villerupt (3-1), devant Boulay (2-1) et, dans le derby, à Uckange (1-2).

« Cette saison, nous disposons d’un effectif qui s’est enrichi sensiblement en nombre et en qualité », explique Yacine Barkat qui a vu arriver, notamment, le gardien Santoni (Kœnigsmacker), le défenseur Labyb (Portugais), les meneurs de jeu Mourad Ouahtout et Pierre-Yves Thiébaut (Yutz) et surtout l’attaquant buteur Amine Belameiri (Amnéville), 7 buts en 4 matches disputés.

Du coup, Barkat a l’embarras du choix. Progressivement, il a trouvé son équipe type. Dimanche, face à Yutz (3e , 9 points), le dauphin d’Amnéville (10 points) sera en mesure d’aligner son équipe type ou presque puisque Kika Maameri aura purgé sa suspension. En fait, il ne manquera que le milieu de terrain défensif Boutoutatout (fracture d’un métatarse).

Fameck est-il donc candidat à un retour en Division d’Honneur ? Barkat n’esquive pas la question : « On verra avec le temps. J’ai fixé la priorité. Evitons de nous enflammer parce que nous restons sur trois succès. Le calendrier qui s’avance nous invite à jouer Yutz, puis Piennes, Amnéville et Sarreguemines. On en saura plus au soir du 23 novembre ».

Face à Yutz, l’ESF devrait aligner : Santoni, Labyb, Khirane, Belkacem, Massaro, Chaouch, Thiebaut, Ouahtout, Maameri, Belameiri, Priolo. Du costaud.

Avec Amine Belameiri, ex-Amnéville, Fameck a mis un buteur de plus dans son effectif.
RL du 25/10/14

21/10/2014 | Uckange n’y arrive pas Fameck plus réaliste
Amine Belameiri aura fait très mal aux Uckangeois.

Bleu ciel contre bleu roi. A l’arrivée, c’est Fameck, le roi, qui a remporté 1-2 le premier derby des banlieues disputé devant 300 spectateurs.

« Nous avons réussi une bonne entame qui les a fait douter , expliquait Yacine Barkat, l’entraîneur. Ensuite, nous avons été très solides en défense et nous avons joué en contre. Je suis très satisfait de mon gardien, le jeune Kahoul, de mes défenseurs : Labyb, Massaro, Belkacem et Khirane ainsi que du tandem d’attaquants Belameiri-Priolo qui s’est montré efficace ». Fameck réussit son début de saison, occupe désormais la place du dauphin derrière Amnéville et juste devant Yutz que les partenaires de Maameri recevront dimanche prochain.

Uckange (11e ) n’y arrive toujours pas en championnat et avec 3 points, compte parmi les relégables. Dimanche soir, Mounir El Mezziane paraissait abattu : « Nous avons été maladroits à la finition. Nous avons fait preuve de suffisance. Nous avons manqué de collectif, d’envie et d’un peu tout. Il va falloir réagir pour ne pas sombrer et marquer les buts qui nous ont manqué ». En fin de semaine, l’USAG disputera à Boulay (10e ) un match des plus importants.
RL du 21/10/14

20/10/2014 | FAMECK-ETAINT BUZY 2-1 : Les U15 qualifié pour le 3ème Tour de coupe de Lorraine
Les protégés de Pierre SCAFORTO et Alfio PANE se sont qualifié pour le 3ème tour de coupe de lorraine en s’imposant devant l’équipe d’ETAIN BUZY qui évolue une catégorie supérieur.

20/10/2014 | Le derby sourit à Fameck : Les deux buts de Bélamairi offrent le derby à Fameck.
UCKANGE-FAMECK:1-2 (0-2)
Stade municipal. Arbitre : M. Wisniewski. Buts pour Uckange : Genetay (53e ) ; pour Fameck : Belameiri (13e sp et 44e ).


Le match débutait sur un bon rythme et les premières actions dangereuses étaient à mettre à l’actif des Uckangeois. Maaméri manquait même d’ouvrir la marque (4e ). Les Fameckois répondaient sur un penalty transformé par Belameiri (0-1, 13e ).

La réaction uckangeoise était rapide, mais mal payée, car Maaméri ne trouvait que la base du poteau de Kahoul (18e ). Si les joueurs de Mounir El Méziane montraient beaucoup de volonté, ils pêchaient dans le réalisme. Ceux de Yacine Barkat ne manquaient pas l’occasion de doubler la mise par l’intenable Belameiri (0-2, 44e ).

Les Fameckois allaient plus subir en seconde période. Mais encore une fois, l’enthousiasme des partenaires de Bouhamri était mal contrôlé et les déchets techniques trop nombreux. Très actif, Genetay réduisait pourtant l’écart (1-2, 53e ), mais il n’était guère chanceux face à Kahoul deux minutes plus tard. Fameck ne rompait pas et raflait ce derby.

REACTIONS

Mounir El Meziane, entraîneur d'Uckange :  « C'est simple, nous avons été nuls ! L'équipe est dans le trou. Nous devons faire beaucoup plus d'efforts, sur tout les plans ».

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Nous faisons une bonne première mi-temps et en seconde, nous nous contentons de contrer les tentatives d'Uckange. Ce sont trois points précieux ».

20/10/2014 | BELLE APRES MIDI POUR L’ECOLE DE FOOTBALL
Les enfants de l’école de Football de Fameck se sont retrouvés sur le terrain avec les équipes de RANGUEVAUX, CLOUANGE et GANDRANGE ce samedi 18 octobre 2014 pour un plateau ensoleillé, Hadj MAAMERI le président a apprécié.

06/10/2014 | FAMECK - BOULAY : 2-1 - BELAMEIRI - KAHOUL : DUO DU JOUR !
FAMECK - BOULAY : 2-1
Stade municipal. Arbitre : M. Hocquaux. Buts pour Fameck : Belameiri (39e , 63e ) ; pour Boulay : Boulouaret (72e ). Avertissements à Fameck : Belkacem (77e ), Maaméri (88e ) ; à Boulay : Ferrara (20e ).

Face à Boulay, nouveau promu en DHR, Fameck désirait les trois points, mais les Boulageois allaient de suite afficher leur force défensive et poser de gros problèmes aux attaquants locaux. Solidement organisés, les joueurs de Dimitri Dawiskiba parvenaient à contenir les poussées fameckoises, souvent amorcées par Maaméri, Priolo, Belameiri et Thiebaut. Mieux encore pour Boulay, sur un contre, Kahoul, le suppléant de Santoni, suspendu, sauvait ses couleurs face à Houllé (25e ). Bien qu’étant dominateurs dans le jeu, les Fameckois ne trouvaient guère de solution pour perforer le mur boulageois. Il fallait une montée rageuse de Maaméri et un service en or pour Belameiri pour le fissurer (1-0, 39e ).

Libérés, les protégés de Yacine Barkat repartaient comme en première période mais butaient une nouvelle fois sur une défense solide. Heureusement pour Fameck, le duo Maaméri – Belameiri se montrait efficace (2-0, 63e ).

Les Fameckois avaient alors le tort de lever le pied. A la 72e , Boulouaret, d’une superbe frappe de 30 mètres, trompait Kahoul. Du coup, la fin de match allait être très délicate pour les partenaires de Belkacem qui tombaient dans une forme de suffisance dangereuse. Kahoul et ses défenseurs se sortaient miraculeusement de situations délicates devant leur but.

REACTIONS

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Nous prenons trois points. C’est l’essentiel, mais nous avons été mis en danger en seconde période. »

Dimitri Dawiskiba, entraîneur de Boulay : « Je pense qu’un nul n’aurait pas été volé. Mais nous manquons d’efficacité devant le but. »

30/09/2014 | Ecole de football : Apprendre le ballon rond
Ah, devenir des Zidane, des Platini… il est permis de rêver !

Ils étaient une quarantaine de gamins à évoluer mercredi sur la pelouse d’honneur du stade municipal de la Ville. En effet l’école de foot a repris ses séances dirigées par Michel Terrak et René Roth, entraîneurs. C’est surtout une mise en bouche footballistique qui était au programme : évolutions dans un labyrinthe de cônes, sauts en hauteur, slaloms dirigés balle au pied… Le tout dans la rigueur et la discipline, car il faut gagner le droit jouer en équipe. Face aux grandes tribunes (vides), des enfants avides de les remplir, ont mouillé leur maillot. Les effectifs n’étaient pas au complet ce jour-là (U6-U7) mais on s’est bien dépensés sous un soleil généreux. Mercredi 1er octobre (14 h) les autres jeunes désireux d’apprendre le foot sont attendus par les entraîneurs.

Les entraînements des U8-U9 ont lieu les mardis à 17 h 30 et les U10-U11 les lundis à 17 h et mercredis à 15 h 20.
RL du 30/09/14

22/09/2014 | Une première victoire très bonne pour le moral ! Une première victoire très bonne pour le moral !
FAMECK-VILLERUPT:3-1 (0-0)
Stade municipal (synthétique). Arbitre : M. Colin. Buts pour Fameck : Scarfoto (48e ) et Belameiri (72e ; 83e ) ; pour Villerupt : Ciscato (90e +4). Avertissements à Fameck : Maaméri (40e ), Belkacem (90e +4) ; à Villerupt : Frongia (28e ). Expulsion à Fameck : Labyb (66e ).


Eliminés en Coupe de France par Villerupt et désireux d’accrocher leur première victoire en championnat, les Fameckois mettent d’entrée la pression sur les joueurs de Roland Ciro, mais ils se heurtent à une défense bien groupée autour de Parmentier. Villerupt tente de marquer par Prandi Adnet, qui manque le cadre, totalement vide, de peu (21e ) puis sur un bon coup franc de Raess, bien détourné par un Santoni impeccable.

Dès la reprise, un débordement de Belameiri permet à Scarfoto d’ouvrir le score (48e ). Les protégés de Yacine Barkat respirent mieux. L’expulsion de Labyb ne contrarie pas Fameck. Au contraire, une mésentente incroyable entre Vanderhem et sa défense profite au rusé Belameiri (72e ).

Ce dernier remet ensuite le couvert en exploitant un bon ballon de Khirane (83e ). Le but de Ciscato n'adoucit que l’addition pour Villerupt.

Réactions:

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Déjà, moralement cette première victoire nous fait du bien. En plus, nous avons concrétisé nos occasions et notre gardien nous a sauvés à deux reprises. Ces trois points sont les bienvenus. »

Roland Ciro, entraîneur de Villerupt : « Mon équipe a bien tenu durant une mi-temps, mais nous avons commis deux grossières erreurs défensives que les attaquants de Fameck ont bien exploitées. C’est dommage. »

16/09/2014 | Villerupt de justesse
VILLERUPT-FAMECK:1-0
Stade Delaune. Arbitre : M. Rollinger. But : Prandi (21e ).


Entre deux représentants de DHR, ce sont les Mosellans qui marquaient de leur empreinte le premier quart d’heure de jeu avec une frappe de Thiebaut (5e ) et une tête de Priolo qui obligeait Vanderhem à se détendre (14e ). Au fil des minutes, les locaux prenaient enfin le match par le bon bout et l’occasion d’ouvrir la marque revenait à Prandi qui ne se faisait pas prier pour reprendre en pleine course un centre au second poteau de Pham (1-0, 21e ).

Les hommes de Ciro avaient l’occasion de porter l’estocade mais Bantquin, au prix d’une belle chevauchée, butait sur Santoni (23e ). Dix minutes plus tard, sur un ballon perdu dans le rond central par les locaux, Belkacem lançait Priolo qui plaçait une belle frappe captée en deux temps par Vanderhem (32e ).

Au retour des vestiaires, Fameck n’avait plus d’autre choix que d’attaquer sans retenue : Maameri de la tête (58e ) et Scaforto (74e ) portaient sérieusement le danger sur la cage de Vanderhem, irréprochable. L’ESVT avait décidé de gérer et de procéder en contre. Sur l’un d’eux, Pesce, à la réception d’un service de Dall’o, était tout près de doubler la mise (77e ). Le stade retenait son souffle à six minutes de la fin lorsque l’arbitre accordait un coup franc indirect dans la surface aux Mosellans suite à un pied haut de Muller. La frappe de Priolo était repoussée par le mur (84e ). L’ESVT pouvait respirer.

09/09/2014 | Thionville-Fameck mauvais partage
Liotté-Priolo Photo RL

Thionville et Fameck se sont donc séparés sur un match nul logique qui ne fait les affaires de personne.

Les Thionvillois ont eu du mal à faire le jeu et se sont surtout exprimés en contres grâce à Prieur pourtant à court de forme et Bour. Le TFC aura manqué des balles de break et peut s’en vouloir.

Fameck a livré un match courageux, alors que l’équipe était diminuée. Il y aura des jours meilleurs quand les Bleus de la banlieue seront au complet.

À Thionville, on a aimé l’engagement de Bour mais Amrani Coluccio ou Hesse ont été peu à leur affaire. Fameck a fait preuve de solidarité et de combativité. Santoni a été précieux dans le but, Thiébaut impliqué, Boutouatou engagé et Priolo rapide mais imprécis. Scaforto et Aamrou ont fait une bonne rentrée.

08/09/2014 | Une affaire pour personne
THIONVILLE-FAMECK:1-1
Stade de Guentrange. 100 spectateurs. Arbitre : M. Dehré. But : pour Thionville : Bour (22e ), pour Fameck : Scaforto (73e ). Avertissements : à Thionville : Liotté (62e ) ; à Fameck : Boutouatou (10e ), Priolo (81e ).


Rapidement, Fameck jouait de malchance, et, déjà privé de trois joueurs majeurs : Maameri, son capitaine, Belameiri, sa recrue, et El Adib, devait se passer des services de Belkacem, son meilleur défenseur, touché aux côtes. Barkat devait donc revoir sa copie. Dans le jeu, Thionville peinait, mais se montrait dangereux sur des contres bien menés. C’est sur l’un d’entre eux que Hesse trouvait Bour embusqué dans le coin gauche de la surface, et la reprise offrait l’avantage aux Thionvillois. Courageusement, Fameck essayait d’inquiéter Tami. Par Thiébaut, actif, Barkat ou Priolo qui surprenait souvent l’arrière-garde thionvilloise. Juste avant la pause, Thionville laissait passer la balle de break. Prieur avait alerté Bour qui trouvait la transversale et sur le retour, l’avant-centre butait sur Santoni.

Après la pause, Priolo allait mettre le feu à la défense thionvilloise sans pouvoir conclure. Et cette fois encore, Thionville par Prieur, manquait la balle du ko. Quelques minutes plus tard, Thiébaut était abattu dans la surface locale. L’arbitre laissait l’action se dérouler et Scaforto, l’ex-Thionvillois, bien placé, égalisait en renard. Chacune des deux équipes allait toucher les ballons pour faire la différence mais finalement,, le derby débouchait sur un match nul qui ne fait vraiment les affaires de personne.
RL du 08/09/14

01/09/2014 | FAMECK chute...
FAMECK-ROMBAS:1-2
Stade municipal. Mi-temps : 1-2. Environ 300 spectateurs. Arbitre M. Laamraoui. Buts pour Fameck : A. Belameiri (8e ) ; pour Rombas : Dettwiller (12e ), Duby (45e ). Avertissements à Fameck : Roth (44e ), Thiebaut (78e ) ; à Rombas : Rouimel (70e ).

FAMECK . Santoni, Labyb, Roth (Nefnaf, 54e ), Massaro, Belkacem, Djouahir (Zitoun, 57e ), Thiebaut, Khirane (J. Timassraouine, 74e ), Belameiri, Priolo, K. Timassraouine.

ROMBAS. Lamrani, Hesse, Duby, Yaghur, Schmitt, Thomas, Caracciolo (Neme, 60e ), Dettwiller, Guitoun, Rouimel, Bekhaled (Bellahmar, 67e ).


Nous sommes à la 92e minute. Fameck obtient le coup franc de la dernière chance côté gauche de la surface. Amine Belameiri adresse un centre tendu, coupé par Belkacem dans les six mètres. Malheureusement pour les hommes de Yacine Barkat, sa tête est trop enlevée. Djamel Merdjett peut souffler, il vient d’empocher ses trois premiers points à la tête de l’UL Rombas, qui plus est dans un derby dont la qualité de jeu s’est étiolée au fil des minutes.

Les premiers instants de la rencontre étaient à mettre au crédit des locaux, moins timides que leurs adversaires. La récompense intervenait rapidement lorsqu’à la sortie d’un cafouillage, après un corner de Thiébaut, Belameiri poussait le ballon sous le torse de son ancien coéquipier Lamrani (1-0, 8e ). Cette ouverture du score express avait le mérite de réveiller les Rombasiens qui égalisaient quatre minutes plus tard sur un penalty généreux transformé par Dettwiller (1-1, 12e ).
Duby pour la victoire

Galvanisés, les Verts et Rouges prenaient petit à petit l’ascendant, se procurant les occasions les plus chaudes. Guitoun voyait d’abord son but justement refusé pour une position de hors-jeu (27e ).

Rouimel, pourtant mis sur orbite par une merveille de centre de l’arrière gauche Duby, manquait totalement sa reprise de volée (39e ). Le but du break était finalement l’œuvre de ce même Duby, qui ajustait parfaitement Santoni d’un plat du pied sur un service de Caracciolo (1-2, 45e ). Entre-temps, Fameck n’avait réagi que par l’intermédiaire de Belameiri dont le tir, après un raid solitaire, léchait la barre de Lamrani.

Au retour des vestiaires, les débats s’équilibraient, les nombreux coups de sifflet, parfois curieux, offraient un spectacle haché. Les duels se durcissaient et occasionnaient des temps morts fréquents, ponctués de brèves échauffourées. Côté jeu, rien ou presque à se mettre sous la dent si ce n’est cette frappe des vingt-cinq mètres de l’entrant Zitoun, bien détournée par Lamrani. La fin voyait les coéquipiers de Priolo, poussés par un public bruyant, assiéger le camp d’en face. En vain…
RL du 01/09/14

30/07/2014 | SAISON 2014/2015 : 12 Nouvelles recrues à l'Entente Sportive Fameck
Aamrou Oussama-El amiri Mahmoud-Elameiri Amine-Génois Boris-Kugel Guillaume-Labyb Nordine-Mourad ouatout-Santoni Johan-Scaforto Jonathan-Thiebaut Pierre Yves-Vassali Phillipe-Yavuz Hasan

07/07/2014 | j’aime / j’aime pas Hadj Maameri
J’AIME

- Le parcours des « petites équipes » comme l’Algérie.

- Le comportement des supporters et l’accueil des Brésiliens. Un ami y était et m’a dit que ça valait le coup !

- Qu’on ait droit à une Coupe du monde offensive. Avant les quarts, les équipes jouaient sans calculer.

- Que les gardiens, pour une fois, soient à l’honneur. Je pense au Mexicain Ochoa, à Mbohli de l’Algérie et Navas du Costa Rica.


J’AIME PAS

- La grève des joueurs camerounais et les problèmes au Ghana et au Nigeria à cause des primes.


- L’attitude des stadiers, qui ont refusé que Faryd Mondragon amène ses enfants sur le terrain pour fêter son record. Samedi, Robben était tranquillement avec les siens… C’est deux poids, deux mesures !


- L’état de certaines pelouses. Le jeu en pâtit.

- La phrase de Platini à l’égard des Brésiliens avant le Mondial. « S’ils peuvent attendre au moins un mois avant de faire des éclats sociaux… »

- La blessure de Neymar, un joueur que j’apprécie.

14/06/2014 | Fameck se renforce
Fameck (DHR) qui retient Priolo, son buteur,

très sollicité, se renforce avec les retours au club d’El Amiri et Pierre-Yves Thiébaut (Yutz), Genois (Richemont), Amrou (Thionville) et les arrivées

des attaquants Scaforto (Thionville) et Amine Belameiri (Amnéville). Labyb, le latéral droit

des Portugais de Thionville, pourrait être tenté.

A suivre. Le club de Yacine Barkat devrait perdre son milieu de terrain Inci, annoncé à Algrange.

A confirmer.
(RL du 14/06/14)

02/06/2014 | Trémery, quelle énergie !
TRÉMERY – FAMECK : 8-1 (5-0)
Stade municipal. Arbitre : M. Hienne. Buts pour Trémery : Gobbi (14e , 78e ), Nesta (28e , 34e , 43e , 46e , 59e ), Moussaoui (57e ) ; pour Fameck : Timassouine (69e ).

TRÉMERY. Junker, Floremont, Ostermann, De Gracia, Tozzini, Decker, Duval, Moussaoui, Nesta (65e Humbert), Lopez (32e Gerolt), Gobbi (37e Chety).

FAMECK. Medri, Arbaoui, Nefnaf, Massaro (85e Joessel), Acer (72e Toscano), Angius, Dimeche, Bruzesse, Priolo, Texeira, Timassouine.


Le nouveau champion de DHR n’a vraiment pas volé son titre et a laissé éclater sa joie à l’issue d’un match sans temps mort.

Les Trémerois n’ont pas traîné. Ils ont pris les choses en main d’entrée, face à Fameck. Mais par précipitation et nervosité, malgré de nombreuses tentatives, Lopez, Nesta et Decker ne sont pas parvenus à conclure. Gobbi, à la 14e minute, a finalement trouvé la faille, à la réception d’une balle renvoyée par le poteau suite à un premier tir de Nesta.

Dès lors, le jeu s’est déployé : sur une combinaison Lopez- Moussaoui, Nesta (28e ) a fini le geste. Les Fameckois, pressés sur leur zone, ont rencontré les pires difficultés pour sortir le ballon. Sur un long dégagement de Junker, Nesta (34e ) a mis à profit une erreur défensive de son adversaire direct pour aggraver le score.

Les visiteurs, acculés, n’ont pu que subir. Nesta (43e ) a conforté le résultat. A peine remise en jeu, les visiteurs ont perdu la balle et en contre, Nesta (46e ), lancé dans la profondeur, en a rajouté un cinquième ! Alors sans pression, les locaux ont fait tourner le match à la démonstration. Moussaoui (57e ), à la réception d’une remise en touche, est parti en slalom dans la défense et a trompé Medri pour la sixième fois !

Sursaut d’orgueil

Le manque de motivation s’est ensuite fait sentir, de ratés en mauvaises passes. Jusqu’à un coup d’accélérateur côté gauche, lorsque Gerolt a débordé et que Nesta (59e ) a inscrit son cinquième but personnel. Grâce à un sursaut d’orgueil, Timassouine (69e ), pour les visiteurs, a profité des largesses de la défense trémeroise pour aller battre Junker qui n’a pas touché un seul ballon depuis le début du match. La réaction des locaux ne s’est pas fait attendre et Gobbi (78e ), encore à la réception d’un centre de Gerolt, a trouvé une nouvelle fois la faille. Ce n’est donc pas par hasard que Trémery est devenu le nouveau champion de DHR et s’offre la montée.

REACTIONS

Rudy Marchal (entraîneur de Trémery) : « C’est un grand moment de bonheur. Bravo aux joueurs qui n’ont rien lâché et qui y ont toujours cru. La défaite de Thionville nous a fait mal mais on a su relever la tête et on y a cru jusqu’au bout. C’est grand et c’est mérité. »

Yannick Joessel (coach remplaçant de Fameck) : « Face à une très belle équipe de Trémery, nous avons fait au mieux avec les moyens du bord. Trop handicapés, nous avons essayé de donner la meilleure image mais l’adversaire était trop fort. »

02/06/2014 | BROCANTE ESF : Gratter le bon plan grâce aux puces
Un beau camion pour un prix modique ! Plus de 200 exposants étaient présents hier

Il était difficile de trouver une place pour garer son véhicule tant l’affluence était importante hier sur le parking Leclerc où se tenaient les puces de l’Entente sportive fameck. Le supermarché avait même aidé les organisateurs en leur prêtant des installations.

Tous les bénévoles du club étaient sur le pont afin de gérer au mieux l’événement. Plus de 200 exposants qui y étaient installés. Outre le bric-à-brac habituel, les chalands étaient également invités à s’arrêter aux stands de restauration, là encore assurés par des membres de l’Entente sportive.
(RL du 02/06/14)

03/06/2014 | FINALE DE COUPE DE LORRAINE à FAMECK
L'entente sportive Fameck accueille le lundi 09 juin 2014 à partir de 15h00 les finales de coupe de lorraine jeunes U17 et U19.

15h00 Finale U17 :

Thionville/ASNL

17h15 Finale U19 :

Amnéville/Epinal

Entrée gratuite...
venez nombreux

31/05/2014 | Fameck vite et bien
FAMECK – VILLERUPT-THIL : 1-0 (0-0)
Arbitre : M. Barenton. But pour Fameck : Priolo (5e ).


D’entrée de jeu, les locaux se montrent déterminés et se voient rapidement récompensés de leurs efforts. Une belle combinaison entre Priolo et Mimeche permet à ce dernier de transmettre idéalement le ballon à son compère qui, du plat du pied, ne laisse aucune chance au portier villeruptien (1-0, 5e ). Face à une équipe de l’ESVT fortement remaniée, les hommes de Yacine Barkat récitent leur football mais n’en profitent pas pour corser l’addition. Bien au contraire, ce sont les joueurs du Pays-Haut qui manquent d’un rien l’égalisation, sur une frappe de Mandefu qui oblige Kahoul à sortir le grand jeu (45e ).

En seconde période, l’intensité de la rencontre baisse d’un ton. Les Villeruptiens tentent de recoller au score. Mais celui-ci ne bougera plus. Fameck l’emporte logiquement.

GT(RL du 26/05/14)

22/05/2014 | BROCANT ESF du 01 JUIN 2014
Les permanences d'inscription pour la brocante sont les Lundis,Mardis,Jeudis,Vendredis de 18h00 à 20h00 et les mercredis et samedis de 13h30 à 20h00.
PRIX: 2€ le mètre linéaire

12/05/2014 | Fameck tombe à Sarreguemines
SARREGUEMINES – FAMECK 4-1 (1-1)

Stade de la Blies. Arbitre : M. Sadocco. Buts pour Sarreguemines : Kennel (43e , 66e ), El Hellaoui (48e ), Chahb (82e ) ; pour Fameck : Priolo (23e ). Exclusion à Fameck : Maameri (48e ).


Les premières minutes sont dominées par les locaux mais c’est Fameck qui a la première bonne occasion par Priolo. Son lobe passe au-dessus de la cage gardée par Spohr (12e ). Fameck continue et Priolo profite d’une mésentente entre Spohr et sa défense pour ouvrir la marque (0-1, 23e ). Sarreguemines tente de revenir et juste avant la pause, le capitaine local Kennel remet les deux équipes à égalité (1-1, 43e ). Puis, Kahoul doit sortir le grand jeu sur la frappe de Kennel, très actif (45e +1).

La seconde période sera archi-dominée par les Sarregueminois, qui obtiennent d’entrée un excellent coup franc à 18 mètres. Il est frappé par Wengert, repoussé par le montant et El Hellaoui, qui a bien suivi, donne l’avantage aux locaux (2-1, 48e ). Au même instant, Maameri se fait expulser par l’arbitre. Sarreguemines a le match en main et Kennel, d’une frappe magistrale de 20 mètres, aggrave la marque (3-1, 66e ). Kahoul détourne une frappe de Chahb (76e ) mais ne pourra rien faire face à ce même joueur qui conclut d’un caviar de Kennel à la 82e (4-1). Dans les derniers instants, Fameck, réduit à dix, tente de revenir mais se montre trop brouillon pour inquiéter les Sarregueminois.

REACTIONS:

Mourad Benachour (entraîneur de Sarreguemines). « Nous étions trop timides en première période et nous nous sommes bien repris dans la deuxième. »

Yacine Barkat (entraîneur de Fameck). « Je suis déçu par le résultat et par le carton rouge. C’est à l’image de notre fin de saison où on a dû renforcer notre équipe réserve pour la sauver. »

JN(RL du 12/05/14)

11/05/2014 | Tournoi des U11 à Fameck : Seize équipes sur la pelouse
« Accueillir seize équipes sans le moindre accroc prouve que le club a désormais une procédure complète d’organisation de tournoi » a souligné le président Hadj Maameri.

Le tournoi de football des U 11 organisé ce week-end par l’Entente sportive s’est déroulé d’une façon parfaite, grâce à l’aide apportée par les bénévoles et les parents. Pas un accroc, soulignait le président Hadj Maameri.

Chacun a mis la main à la pâte pour accueillir 140 petits joueurs de seize équipes différentes. La journée a apporté beaucoup de satisfaction à tous.

Le CSO Amnéville a remporté le tournoi devant Woippy, à noter la participation d’une équipe féminine de Fameck. Tout le monde a été récompensé en échange de sourires et de mercis.
(RL du 11/05/14)

05/05/2014 | Fameck retrouve des couleurs
FAMECK-THIONVILLE:3-2(2-1)
Stade municipal. Arbitre : M. Belcour. Buts pour Fameck : Boutouatou (9e ), Priolo (35e ), K. Timassraouine (66e ) ; pour Thionville : Vitali (2e ), Lambinet (90e +2).


Si, avant la rencontre, Fameck était déjà rassuré sur son sort, Thionville ne l’était pas tout à fait. Dès l’entame des débats, Vitali semait la défense locale et trompait Médri (1-0, 2e ). Mais le bon début thionvillois était rapidement gommé, avec une poussée offensive fameckoise qui permettait à Boutouatou d’égaliser (1-1, 9e ).

Dans la foulée, la sortie sur blessure de Coulibaly perturbait quelque peu le onze de Manuel Cuccu. Les Fameckois s’enhardissaient. Nefnaf obligeait Burgraeve à s’employer (20e ) et Médri, attentif, faisait de même face au Thionvillois Bour (31e ). À dix minutes du repos, Priolo décochait une frappe qui donnait l’avantage aux locaux (2-1, 35e ).

La seconde période était totalement fameckoise. Thionville ne répondait plus. Sur une action menée par Priolo, Kader Timassraouine corsait l’addition (3-1, 66e ). Trois minutes plus tard, Priolo s’écroulait dans les 16 mètres thionvillois mais l’arbitre ne bronchait pas. Le but de Lambinet était anecdotique (3-2, 90e +2).
C.M (RL du 05/05/14)

28/04/2014 | Creutzwald n’a pas lâché
CREUTZWALD-FAMECK:3-2(2-2)
Stade de la Houve. Arbitre : M. Dehre. Buts pour Creutzwald : Fioretto (18e s.p.), Steimetz (26e), Saber (90e) ; pour Fameck : Friola (15e,17e).


Creutzwald s’est imposé dans une rencontre où les joueurs du président Della Méa ont fait preuve d’une grande générosité et de beaucoup de caractère alors qu’ils avaient été rapidement menés au score en première période.

La première occasion était d’ailleurs en faveur des Fameckois : Friola partait seul au but mais Jagodzinski sortait vainqueur du duel. Fameck prenait ainsi le jeu à son compte en ce début de partie et n’allait pas tarder à ouvrir le score. A la 15e minute, Friola était bien lancé en profondeur et lobait le portier creutzwaldois sorti de ses cages.

Deux minutes plus tard, les Fameckois réalisaient le break en aggravant la marque. Bruzzese trouvait l’intenable Friola, plein axe, qui doublait la mise d’une belle pichenette face au gardien local. Creutzwald réagissait rapidement : Fioretto était fauché dans la surface de réparation fameckoise et obtenait ainsi un penalty. Ce dernier se chargeait lui-même de la sentence et permettait ainsi à sa formation de réduire le score.

SABER SUR LA FIN

Huit minutes plus tard,les Creutzwaldois allaient même égaliser sur un beau mouvement offensif. Simic déboulait côté gauche et décalait Steimetz qui voyait sa belle frappe des seize mètres contrée par un défenseur visiteur qui changeait la trajectoire du ballon et lobait le portier fameckois. A la 36e minute, Creutzwald pouvait même prendre l’avantage si la volée à bout portant de Belgueras n’était pas passée au-dessus du cadre adverse.

Au retour des vestiaires, les Creutzwaldois faisaient montre d’une belle volonté pour l’emporter. Steimetz, côté gauche, adressait une frappe enroulée qui passait tout juste à côté de la cage de Pesti. Les locaux montraient beaucoup d’initiatives qui allaient devenir payantes. Belgueras voyait sa superbe frappe détournée de fort belle manière par Pesti.

Fort de sa belle réaction d’orgueil, Creutzwald était récompensé. Saber héritait du ballon plein axe et se retrouvait seul face au but vide après avoir éliminé le portier visiteur d’une belle feinte, et ne ratait pas cette ultime occasion de marquer et de permettre à sa formation de glaner ces précieux points synonymes d’espoir pour un hypothétique maintien.
RL du 28/04/14

26/04/2014 | Initiation au football féminin le MERCREDI 30 AVRIL 2014 à FAMECK
L’entente sportive de Fameck organise une matinée d’initiation au football féminin le mercredi 30 avril 2014 de 09h00 à 12h00 pour les filles âgées de 10 ans à 14 ans, la participation est gratuite, l’entrainement sera dirigé par Khadîdja BETTAHAR, fondatrice de l’équipe féminine d’Algrange (D2), un repas sera offert par le club aux participantes à midi.
Venez nombreux…

23/04/2014 | Un stage formateur à l'entente sportive Fameck
Les intervenants de la ligue, d’Amnéville et Fameck ont dirigé la partie technique.

Dernièrement, un stage de formation module U15 s’est déroulé au club-house de l’ES Fameck. Vingt stagiaires venus des différents clubs voisins se sont retrouvés de 8 h à 18 h sur les installations mises à disposition par la Ville de Fameck.
L’objectif de cette formation est d’apporter aux stagiaires des connaissances sur la technique, la pédagogie et le jeu dans la catégorie des joueurs de moins 15 ans.
Les différents intervenants de la Ligue lorraine de Football, Patrice Grethen, Frédéric Acker avec la participation de David Fanzel, entraîneur d’Amnéville (CFA2) et de Yacine Barkat de l’ES Fameck (DHR) ont insisté sur l’importance du comportement de l’éducateur vis-à-vis de ses jeunes joueurs : comment encadrer en sécurité des joueurs U15, comment animer et conduire des séances en cohérence avec la catégorie concernée, comment accompagner et diriger une équipe en compétition. En plus de la théorie, tous ces stagiaires se sont retrouvés sur le terrain pour mettre en application les différentes formes de jeu proposées aux joueurs.

Hadj Maaméri, président de l’ES Fameck, s’est dit ravi de pouvoir contribuer une nouvelle fois au développement de la formation des éducateurs en Lorraine par la mise à disposition des installations.

14/04/2014 | Fameck chute encore...
MONTBRONN - FAMECK : 2-0 (0-0) Stade de la Neumatt arbitre: Mr. Cyril Berget Buts pour Montbronn: Luc Dellinger (79e) Mikelbrencis (90e) avertissement Fameck: Roth, Dufour exclusion de Fameck: Al Abib
Stade de la Neumatt. Arbitre : M. Berget. Buts pour Montbronn : Luc Dellinger (79e ), Mikelbrencis (90e ). Avertissements à Fameck : Roth, Dufour. Exclusion à Fameck : Al Abib (84e ).

Les locaux, en quête de victoire, sont les premiers à se montrer dangereux par l’intermédiaire de Luc Dellinger qui, lancé côté droit, élimine son vis-à-vis, mais sa frappe passe à côté (2e ). Le jeune portier montbronnois, Thibault Bolze, sur un centre de la droite de Roth s’empare sans problème du ballon (5e ). Les locaux sont bien dans leur match et se montrent encore dangereux : sur un corner tiré par Aznar, Gross voit sa frappe s’écraser sur la transversale (10e ). Sur le corner qui suit, repris de la tête par Gross, la balle passe juste au-dessus du but de Medri.
Montbronn s’approprie le match, presse très haut et en profite pour se créer de nombreuses occasions. Seul Medri semble être rentré dans la rencontre. Ledig, dans un élan de folie, efface ses adversaires et voit sa frappe boxée des poings par Medri (40e ). Les visiteurs tentent de réagir mais restent impuissants face à la défense locale. Malgré leur vraie première occasion : sur un corner tiré au second poteau par Ceylan, Belkacem reprend de la tête sur la barre transversale (44e ). Le score reste nul jusqu’à la pause.
A la reprise, Fameck passe la vitesse supérieure, mais le mur défensif local reste à l’affût. Un centre millimétré de Courteille pour Albrecht, qui tente alors un geste acrobatique, passe largement à côté (63e ). Luc Dellinger délivre les locaux : une magnifique passe en profondeur de Gary Dehlinger trouve François Dellinger, qui fixe son défenseur et centre en retrait pour Luc Dellinger qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond (79e ). L’entrée sur l’aile gauche de Schmitt fait du bien. A lui tout seul, il a failli inscrire le deuxième but. El Abib, en position de dernier défenseur, commet une faute et se voit écoper d’un carton rouge (84e ). Les locaux tentent de doubler la mise. La défense fameckoise dégage le ballon comme elle peut. Gary Dehlinger, à la récupération, est fauché par derrière par Dufour (89e ). Dans les derniers instants de la rencontre, sur le coup franc tiré par Mikelbrencis au second poteau pour Schmitt, Medri sort dans les airs et commet une faute sur ce dernier : penalty. Mikelbrencis s’en charge avec beaucoup de sang froid et prend Medri à contre-pied (90e ).
(RL du 14/04/14)

07/04/2014 | Fameck trop pâle
FAMECK - YUTZ : 0-3 (0-1)
Stade municipal (synthétique).Arbitre : M. Hienne.
Buts pour Yutz : Yousfi (35e et 63e), Da Cruz (82e). Avertissement à Fameck : Belkacem (65e).

Entre deux formations proches au classement, on s’attendait à une rencontre serrée. Ce ne fut pas le cas. Le match débuta même par un but marqué contre son camp par un Yussois, mais bizarrement refusé à Fameck, pour une faute de… main (3e). Frustrant pour les Fameckois qui, par la suite, allaient manquer de réalisme face à une équipe de Yutz bien organisée.
Les tentatives des locaux ne donnaient rien. Même une bonne action menée par Mennad et Dufour ne permettait pas à Priolo de battre Gonzales (15e). Priolo remettait le couvert en solitaire mais se heurtait au portier yussois (34e). Juste après, Yousfi surprenait la défense locale, y compris Médri, et donnait l’avantage à ses couleurs (35e, 0-1).
La seconde période, Yutz allait parfaitement la gérer. Solides en défense, appliqués collectivement,
les joueurs de Michel Deza contraient facilement un pâle Fameck. Karoly offrait un second but à Yousfi (63e, 0-2), puis Da Cruz enfonçait le clou (82e, 0-3). En fin de match, c’est Médri qui sauvait Fameck, méconnaissable.
C. M.(RL du 07/04/14)

31/03/2014 | Rombas résiste à dix
ROMBAS - FAMECK : 0-0
Stade du lycée. Arbitre : M. Kontzler. Une centaine de spectateurs. Expulsion à Rombas : Karaoui (6e, 37e).

Face à une formation qui aspirait encore à jouer les premiers rôles,
le leader rombasien, réduit à dix dès la 37e minute, a préservé le nul.

La rencontre ne restera pas dans les annales, si ce n’est pour le nombre de cartons distribués. L’engagement de tous les instants des deux équipes a contraint l’arbitre à sévir pour éviter tout débordement.
Rapidement en action avec Chaouch qui se présentait devant Petit (1re), puis avec Priolo qui trouvait le petit filet (3e), Fameck pesait sur la défense locale, qui allait à la faute. Le capitaine rombasien Samih Karaoui écopait rapidement d’un jaune, tandis que son homologue Fameckois Maameri sortait sur blessure.
Caracciolo sollicitait Medri,auteur d’une belle parade,avant de soustraire le ballon à Hazotte sur le corner qui s’en suivait (10e). Une frappe contrée de Runser mourrait dans le petit filet (23e). La lutte était âpre en milieu de terrain. À force de frôler la correctionnelle, Karaoui commettait la faute de trop qui le renvoyait aux vestiaires à la 37e minute de jeu.

Petit vigilant

Sevré de ballons dans l’axe par une intransigeante charnière fameckoise, Runser tentait en vain de s’exiler sur les côtés. Juste avant la pause, Chaouch perdait ses appuis au moment d’armer un tir dans la surface qui aurait pu permettre à Fameck d’ouvrir le score.Bien qu’en infériorité numérique,
Rombas se créait des occasions en seconde période. Un coup franc de Thomas frôlait la barre (47e), tandis que Medri se détendait sur un tir de Neme,très actif dans la construction (61e). Un retourné de Runser manquait le cadre et Medri repoussait un coup franc de K.Rouimel (70e).
La partie était très hachée, les visiteurs collectionnant les avertissements. S’il fallait toute la vigilance de Petit dans les derniers instants face à Priolo pour que Rombas préserve le nul, les Fameckois se sont montrés frileux, et même fébriles, à onze contre dix en seconde période.
G. S.(RL du 31/03/14)

24/03/2014 | VILLERUPT IMPUISSANT
VILLERUPT/THIL - FAMECK : 1-2 (0-0)
Stade Delaune. Arbitre : M. Dinquer. Buts pour Villerupt/ Thil : Pesce (71e s.p), pour Fameck : Mennad (48e), Priolo (69e).


Les locaux avaient à cœur de renouer avec la victoire mais se faisaient peur dès l’entame :
Mammeri adressait un long ballon qui rebondissait devant la cage de Dargenton obligeant le portier villeruptien à une claquette (1re).
Autant dire que cela ne s’annonçait pas comme une partie de plaisir pour les hommes de
Roland Ciro incapables de relever la tête et prendre le jeu à leur compte au terme de quarante cinq
Premières minutes bien ternes.
L’entame de la deuxième mi-temps était à l’image des dernières prestations des locaux : un ballon perdu par Messaoudi et Mennad se retrouvait seul devant Dargenton. L’avant-centre fameckois
n’en demandait pas temps (0-1, 48e). Vingt minutes plus tard, l’ESVT allait se retrouver mené 0-2 après un service d’El Adib pour la tête de Priolo (69e).
Pesce réussissait à réduire le score sur penalty (1-2, 71e).
La fin de match était l’apanage des Villeruptiens mais les tentatives de Messaoudi (74e) et Prandi
(84e) avortaient sur les poings de Medri. Pour l’ESVT, c’était un sentiment d’impuissance qui prônait après le coup de sifflet final.
G. T. (RL du 24/03/14)

17/03/2014 | Audun surprend Fameck
FAMECK - AUDUN-LE-TICHE : 0-1 (0-0)

Stade municipal. Arbitre : M. Hocquaux. But : Di Bartolomeo (64e ). Avertissements à Fameck : Bruzesse (30e ), Roth (44e ), Maaméri (58e ) ; à Audun : Lamagra (26e ), R. Boutaréne (85e ), Di Bartoloméo (88e ).


En s'imposant à Fameck, Audun Le Tiche a fait une bonne affaire, mais pas les " bleus " fameckois, méconnaissables. En s'imposant à Fameck, Audun Le Tiche a fait une bonne affaire, mais pas les " bleus " fameckois, méconnaissables.

Jouer face à une équipe mal classée et à la recherche de précieux points n’est jamais une tâche aisée, même à domicile. Les Fameckois ont pu le constater, de façon amère, ce week-end face à Audun, avant-dernier avant le coup d’envoi.

Pourtant, les joueurs de Yacine Barkat allumaient les premières mèches mais Dufour, oublié par les défenseurs audunois, ne cadrait pas (2e ). Bruzesse voyait, lui, sa frappe détournée de la lucarne par Geltz (19e ).

Fameck dans le doute

La possession de balle était fameckoise, mais les partenaires de Maaméri étaient incapables de hausser le rythme et se montraient plutôt maladroits, ce qui faisait le bonheur de la solide défense visiteuse. À la mi-temps, si Audun avait déjà fait une partie du chemin, Fameck était en plein doute.

À la reprise, on s’attendait à un réveil des locaux… qui n’arriva pas. Denis gâchait une bonne occasion pour Audun (53e ).

Méconnaissable, l’équipe de Fameck était dans un très mauvais jour. Tout le contraire de Di Bartoloméo… Le petit numéro dix audunois, au terme d’un joli raid solitaire, trompait finement Médri (64e ). Le coup était rude pour Fameck, toujours pâle dans son jeu et médiocre dans la finition. Audun s’accrochait à son mince avantage, malgré les nombreuses, mais brouillonnes, poussées fameckoises et surtout, ne faisait pas dans la dentelle défensivement.

Les efforts fameckois ne servaient à rien, la marque n’allait plus changer jusqu’au coup de sifflet final.

Réactions

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Après ce que j’ai vu, je n’ai pas beaucoup de commentaires à faire. Nous avons manqué de rythme et peut-être sous estimé notre adversaire. C’est assez décevant de ne pas parvenir à s’imposer à domicile. C’est un match à oublier. »

André Bertelli, directeur technique d’Audun-le-Tiche : « C’est une victoire qui nous fait du bien et je pense que nous l’avons méritée. Je m’attendais à voir Fameck nous mener la vie dure, mais ça n’a pas été trop le cas. Ces points sont précieux. »

CM RL du 17/03/14

14/03/2014 | INITIATION AU FOOTBALL FEMININ A FAMECK
Ce sont une poignée de jeunes filles qui se sont données rendez vous ce mercredi matin à Fameck pour participer à l'opération initiation au football féminin organisée par l’ESF.
90 minutes de jeux de ballons divers au programme et après quelques hésitations normales en début de séance, ce sont des mines réjouies qui se sont quittées vers midi.
Un vrai succès pour les l’Artisans de cette journée, Khadîdja Bettahar, fondatrice de l’équipe féminine d’Algrange et Aurélie Clerc, sélectionné en équipe de France universitaire.

08/03/2014 | Sous le signe du fair-play
Photo B.T

L’Entente sportive locale a organisé un tournoi en salle sous forme de triangulaire avec la participation de trois clubs : la RS Serémange, l'Usag Uckange et l’ES Fameck. Ce tournoi destiné aux jeunes joueurs de la catégorie U7 – U9, enfants âgés de 7 à 9 ans, s’est déroulé parfaitement sous la coordination de Michel Terrak, animateur sportif municipal. Certains jeunes se sont agréablement fait remarquer par des gestes appréciés de la table de marque : fair-play, respect, beaux gestes techniques.
RL du 08/03/14

04/03/2014 | REUNION DU COMITE
Le Comité de l'Entente Sportive Fameck se réunira LUNDI 17 MARS 2014 A 18h00 Au club house
Ordre du jour :
>Point sur la préparation du loto du 30 mars 2014
>Situation et bilan de la vente des calendriers 2014
>Divers.

03/03/2014 | REACTIONS après la victoire à HAGONDANGE
Yacine Barkat, entraîneur de Fameck: « Nous avons eu une très bonne réaction après le non-match du dimanche précédent. Un très bon Priolo, justement absent contre Farébersviller,nous sauve sur cette rencontre ».

03/03/2014 | Fameck: signé Priolo!
HAGONDANGE........1
FAMECK.....................2
Stade de la cité (terrain synthétique).30 spectateurs.Arbitre : M. Dehre. Buts pour Hagondange : Vagner (85e),pour Fameck : Priolo (34e et86e).Avertissement à Hagondange: Loro (89e), à Fameck :Bruzzese(42e).


Deux buts de Priolo ont eu raison d’une formation hagondangeoise peu inspirée offensivement.Dès la deuxième minute, Antonini était à l’ouvrage en repoussant du pied une frappe du Fameckois Priolo, lancé dans la profondeur. Hagondange réagissait sur une tête d’Osswald capté par Kahoul (7e). Les visiteurs manquaient d’ouvrir la marque sur une tête décroisée de Chaouch qui filait au ras des montants alors qu’Antonini était battu (10e). Les locaux se créaient trois occasions par Ferri qui trouvait le petit filet, Spir qui n’accrochait pas le cadre et Osswald dont la frappe en première intention était trop croisée.
Le FCH frôlait la correctionnelle sur une partie de billard dans sa surface (22e). Les hommes de Yacine Berkat trouvaient l’ouverture sur un corner et une tête de Priolo (34e). Puis, ils se signalaient encore par un tir au ras de la barre d’Angius, une reprise de Priolo sur les montants et une tête du même joueur qui tutoyait la transversale. Autant dire que les partenaires de Da Silva avaient évité le pire avant la pause.

Hagondange peu efficace

Changement de scénario en seconde période avec des Hagondangeois plus entreprenants,mais toujours aussi peu efficaces.Tour à tour, David Spir(54eet 58e), Osswald (59e et66e),Bladt(65e) et Sébastien Spir (78e)échouaient sur Kahoul.Antonini sauvait quant à lui les meubles sur un corner visiteur à deux reprises.
La partie était très engagée d’un point de vue physique et les esprits s’échauffaient quelque peu.Hagondange obtenait enfin l’égalisation sur une frappe tendue de Vagner à ras de terre (85e).Mais sur la remise en jeu, Priolo assénait un vrai coup de poignard en allant tromper Antonini alors que la défense locale n’était pas replacée. Les Hagondangeois pourront méditer sur leurs insuffisances face à des Fameckois relancés.
G. S.(RL du 03/03/14)

27/02/2014 | Stage de formation au stade municipal
Hadj Maaméri président de l'ES Fameck,s'est dit ravi de pouvoir contribuer au développement de la formation des éducateurs en Lorraine par la mise à disposition des instalations.(Photo BT)

Durant deux jours, un stage de formation indispensable pour se présenter au brevet de moniteur de football s’est déroulé au club house de l’ES Fameck. Plus de vingt stagiaires venus des différents clubs voisins se sont retrouvés de 8 h à 18 h sur les installations mises à disposition par la Ville de Fameck. Certains possèdent déjà une expérience pratique importante tel Mounir El Mezziane qui officie en tant qu’entraîneur principal en Promotion Honneur pour le club d’Uckange avec les excellents résultats qu’il obtient cette saison : 2e du classement et toujours qualifié en coupe de Lorraine pour les 8e de finale. L’objectif de cette formation est d’apporter aux stagiaires des acquisitions de connaissances sur la technique, la pédagogie et le jeu dans la catégorie des joueurs de moins de 13 ans. De même, les différents intervenants de la ligue Lorraine de Football, MM. Rodolphe, Dany, Acker et Telch ont parlé de l’importance dévolue au comportement de l’éducateur vis-à-vis de ses jeunes joueurs. En plus de la théorie, tous ces stagiaires se sont retrouvés sur le terrain pour mettre en application les différentes formes de jeu proposées aux joueurs. Nul doute que certains feront carrière dans ce domaine au niveau amateur, s’ils se montrent assidus et appliquent les connaissances transmises par les cadres de la Ligue lorraine de football.

24/02/2014 | Face à la lanterne rouge, Fameck a pris une vilaine claque, qui fait mal.
FAMECK-FAREBERSVILLER:1-4 (0-1)
Stade municipal (synthétique). Arbitre : M. Mittelbronn. Buts pour Fameck : Inci (71e ) ; pour Farébersviller : Maameri (29e et 90e +3), Boukrouma (53e sp) et Narjah (82e ).


Devant un adversaire en pleine reconstruction, les Fameckois s’attendaient probablement à disputer un match sans soucis. Hélas pour eux, ce ne fut pas le cas…
D’entrée et à deux reprises, Maaméri troublait déjà la défense de Fameck. Certes, un bon ballon de Mennad trouvait la tête de Dufour (8e ), mal récompensé, mais le jeu tout en mouvement des Farébersvillois surprenait Fameck. Peu à l’aise, mal inspirés, les joueurs de Yacine Barkat n’arrivaient pas à poser leur jeu et faisaient souvent de mauvais choix. Tout le contraire des protégés de Sory Keita, lesquels ouvraient même la marque par Maaméri (29e ). La réaction fameckoise était bonne mais Dufour, juste avant la mi-temps, manquait ses deux rendez-vous avec Zaboub, vigilant.

Penalty justifié pour les visiteurs

De retour des vestiaires, Fameck poussait les moteurs à fond mais un penalty, justifié, était transformé par Boukrouma et les Fameckois accusaient le coup.
Malgré la sanction, les locaux ne baissaient pas leur poussée, sans pour autant ébrécher le mur farébersvillois.Inci, à la réception d’un trop rare mouvement collectif, réduisait bien le score de la tête (71e ). Cependant, c’est "Far" qui profitait des risques offensifs adverses.
Narjah puis Maaméri crucifiaient le pauvre Médri, offrant à leurs couleurs une victoire tout à fait méritée, face à une équipe fameckoise brouillonne, incapable de dicter sa loi et surtout très peu réaliste.
Ce Fameck-là devait regretter l’absence de Priolo.
RL du 24/02/14

16/02/2014 | Du futsal pour les U 11
L’après-midi foot a été placé sous le signe du respect.

Dernièrement, l’Entente sportive de Fameck a organisé à la salle Lucie-Laurent un tournoi de futsal qui a réuni huit équipes de footballeurs évoluant en U11.

Michel Terrak et Gérard Winter, tous deux membres de l’ESF, ont encadré ces jeunes en provenance de Bure, Uckange, Russange, Elan Kohben , Luttange, Guentrange, Terville et Fameck.

Commencé à 14 h par une séance de slalom chrono, l’après-midi s’est poursuivi par des rencontres de six minutes chacune arbitrées par Azzedine Bouchareb et Jonathan Gaspari alors que Alfio Pane et Yacin Boudabi géraient la table de marque.

Joueurs et public ont pu se désaltérer à la buvette tenue par Patricia Gespas et Fatima Ouakeff.
RL du 16/02/14

03/02/2014 | THIONVILLE BOIT LA TASSE
Inci contrôle Neis, le meilleur Thionvillois.
THIONVILLE - FAMECK : 1-3 (1-1)
Stade Jeanne d’Arc. 80 spectateurs. Arbitre : M. Egloff. Buts : pour Thionville : Verniani (16e s.p.) ; pour Fameck : Chaouch (6e ), Priolo (51e et 60e ).


Thionville a bien fait de faire signer in extremis Thomas Gruszinski, l’ex-buteur de Dudelange, car désormais, la maison jaune brûle. Hier, les protégés de Manu Cuccu qui avaient plutôt entamé leur match, sous l’impulsion de Neis, se sont un peu battus tous seuls.

Chaouch exploitait en effet un cafouillage dans lequel étaient impliqués Wagner, le gardien, et ses défenseurs Libert et Bélardi pour ouvrir le score. Faisant le jeu, les Thionvillois allaient parvenir à égaliser à la suite d’un penalty provoqué par Lambinet. Neis était intenable et sollicitait encore Medri, le portier fameckois, avant de servir Walerczyk qui frappait sur l’embase du poteau. Et Thionville se créait une nouvelle occasion avant la mi-temps par Pasqualetto. Mais la manchette de Medri sauvait Fameck.

Après le repos, Hesse manquait une belle occasion du droit. Mais c’est une nouvelle fois Fameck qui se montrait le plus réaliste, Priolo exploitant comme à la parade une erreur de Libert. Thionville avait la possession du ballon mais se faisait contrer et l’entrée en jeu de Mennad permettait à Priolo, très opportuniste, une nouvelle fois, de faire le break. Neis au four et au moulin, aurait pu réduire la marque, mais il butait sur le gardien visiteur. Dominer n’est pas gagner, Thionville qui échappait par miracle à un nouveau but de Priolo (90e ), le constatait une fois encore amèrement.
RL du 03/02/14

06/02/2015 | Rencontre amicale U17
L'équipe U19 de l'Entente Sportive Fameck accueil en match de préparation l'équipe du FC HETTANGE GRANDE le samedi 7 février 2015 à 16h30.

08/01/2014 | REPRISE DES ENTRAINEMENTS JEUNES
La reprise des entrainements des équipes de jeunes aura lieu le mercredi 15 janvier 2014 aux horaires habituels.

09/12/2013 | Fameck a essayé…
Pour Fameck, le CSO Amnéville était un ton au-dessus, mais les " brésiliens bleus " n'ont pas à rougir de cette lourde défaite.

FAMECK - AMNÉVILLE : 0-5 (0-2)
Stade municipal. Arbitre : M. Chateau. Buts : Zeroc (26e ), Lauratet (32e ), Lahoussine (60e sp), El Farouqui (66èe ), Moscato (87e ).


Face aux sociétaires de CFA2, Fameck n’avait pas une tâche aisée et pourtant, durant près d’une grosse vingtaine de minutes, les joueurs de Yacine Barkat ont fait front. Bien en place, volontaires et engagés, les "brésiliens bleus" contenaient aisément la belle armada amnévilloise, qui par ailleurs, se montrait plutôt prudente, voire parfois timorée.

Hélas pour Fameck, suite à un coup franc, Zeboc, l’ex-hagondangeois, nettoyait la lucarne de Médri (26e ), puis six minutes après, Lauratet expédiait une frappe lointaine qui surprenait, bizarrement, le portier fameckois.

Ces deux buts changeaient radicalement la physionomie de la rencontre et sans véritable buteur, Fameck n’était guère dangereux pour Lamrani, la doublure de Suzanne. Plus sereins, les protégés de David Fanzel imposaient leur jeu et Fameck subissait. Maaméri et El Adib, malgré leurs efforts, ne pouvaient pas inverser la tendance et Priolo était mis sous l’éteignoir par le duo Innantuoni – Martin. A la mi-temps, Amnéville avait déjà pris une sérieuse option sur la qualification.

La seconde période allait être amnévilloise. Les partenaires de Martin ne lâchaient rien. Fameck s’accrochait courageusement, mais ne pouvait pas contrecarrer l’aisance technique d’Amnéville. A la 60e , un penalty justifié était transformé par Lahoussine. El Farouqui et Moscato prouvaient qu’Amnéville n’était pas venu pour offrir des cadeaux aux Fameckois.

C. M. (RL du09/12/13)

09/12/2013 | Fameck en a rêvé
Entre Fameck et Amnéville, il y a toujours eu une entente. Et des accords pour permettre aux meilleurs jeunes d’évoluer dans les meilleures équipes. Ainsi, l’ex-Fameckois Claude Cunégo œuvre-t-il aujourd’hui à la formation chez les Verts.
Avec Amnéville, c’est la meilleure équipe lorraine du secteur que les Bleus accueilleront, demain à 14 h. Une formation qui a certes déçu, cette saison, en tombant en CFA 2, mais qui vient de montrer toute sa valeur en tenant en échec le FC Metz lors du dernier tour de Coupe de France : 1-1 (4-5 aux tirs au but). Bien sûr, en championnat, les Verts de David Fanzel, 9e avec 20 points, 2 victoires et 5 nuls, luttent-ils encore pour leur maintien. Mais avec Suzanne dans le but, Martin derrière, Lauratet et Lahoussine au milieu, et Zéroc, le buteur, devant, l’équipe de Fanzel dispose encore de solides arguments. « La Coupe de Lorraine est toujours, pour nous, un objectif. Mais, ce week-end, nous jouons en Gambardella et Borger et Pignatone seront à la disposition de l’équipe alors que Kébé et Jager, les anciens, seront mis au repos », dit Fanzel.

Fameck au complet ?

« Pour nous, c’est un test, un match excitant à jouer , explique Yacine Barkat, le coach fameckois. Et puis, cette fois, ce sera pour le plaisir. Sans pression ». Les Bleus de la banlieue ont plutôt réussi leur parcours en championnat.

Ils ont même mené la danse avant de glisser quelque peu, minés par les blessures et les suspensions. Aujourd’hui, ils occupent encore la 4e place du classement avec 16 points pour 5 victoires, 1 nul et 3 défaites. Battus lors de leur dernier match à domicile par Sarreguemines 0-1, les partenaires de Maameri auront une belle carte à jouer, sur leur synthétique fétiche, face à une formation qui, forcément, proposera du jeu.

Pour cette rencontre, Barkat retrouvera Maameri comme titulaire, mais aussi El Adib de retour et pourquoi pas Inci qui va mieux. Et cette fois, le coach aura l’embarras du choix, s’appuyant en attaque sur Mennad, l’ancien, et Priolo, le buteur, qu’Amnéville suit à la trace.

En face, l’entraîneur David Fanzel fera tourner l’effectif, profitant de ce match de Coupe pour préparer la réception de Morteau (le samedi 14 décembre à 18 h). Un match capital pour les Verts qui n’avaient pu jouer à Sarreguemines lors de la 10e journée.
A. Z.

02/12/2013 | Fameck refroidi par Sarreguemines
FAMECK - SAREGUEMINES : 0-1 (0-1)
Stade municipal (synthétique). Arbitre : M. Buda. Mi-temps : 0-1. But pour Sarreguemines 2 : Akim (32e ). Avertissements à Fameck : Nef Naf, Thiebaut ; à Sarreguemines : Hilgert.

FAMECK : Médri - Nef Naf, Massaro, Belkacem, Thiebaut - Teixeira, Boutouatou, Roth, Mennad - Priolo, Timassraouine - Maaméri, Chaouch, Angius.

SARREGUEMINES 2 : Trimborn - Impérato, Hilgert, Martinez, Fleisch - Sow, Goncalves Mota, Cérati, Akim - Akaaboune, Chamb - Ferfache, Saad, Picard.


C'EST UN BON SARREGUEMINES QUI A REFROIDIT FAMECK, A LA PEINE.....

Au repos forcé le week-end dernier, les deux équipes avaient visiblement faim de ballons, ce qui donnait une entame de match plutôt enlevée et assez plaisante. Et c’est Chamb qui, d’un bon coup de tête s’écrasant sur la transversale, allumait la première mèche, pour Sarreguemines (11e ).

Plus à l’aise techniquement et se propulsant rapidement vers l’avant, les Sarregueminois posaient quelques problèmes aux défenseurs fameckois qui, heureusement, s’en sortaient sans dégâts majeurs. Offensivement, Fameck peinait à trouver des solutions et Trimborn n’était guère inquiété, malgré des tentatives de Mennad, Priolo et Timassraouine. A la 32e , Akim décochait une superbe frappe de plus de vingt mètres, qui laissait Médri pantois. La réaction fameckoise était immédiate mais Timassraouine manquait son face à face avec Trimborn (33e ), ne permettant pas à ses coéquipiers de rentrer au chaud sur un score nul.

Les visiteurs assurent en défense

Dès la reprise, Sarreguemines, toujours bien en place et en imposant un rythme soutenu, se contentait de gérer son mince avantage. Les protégés de Yacine Barkat faisaient le forcing, mais sans grand succès. Les rentrées de Maaméri et Chaouch ne changeaient, hélas, rien pour Fameck, qui butait sur une double ligne défensive solide.

Trop pressés, les locaux se montraient approximatifs voire même très brouillons, ce qui faisait le bonheur des joueurs de Morade Bonachour. Les minutes filaient et Fameck s’énervait, perdant parfois le fil du match. Certes, à la 87e , Mennad avait une ultime occasion, mais il était bien trop tard. Hier, c’est bien Fameck qui a eu un coup de froid…

Réactions

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Je pense que l’on méritait le partage des points, surtout après notre seconde mi-temps. Mais c’est vrai, nous avons été parfois brouillons. Dommage ! »

Morad Benachour, entraîneur de Sarreguemines : « Je suis content du résultat car je pense que nous avons livré un bon match, pas facile à jouer. Après le but, l’équipe a bien géré. »

RL du 02/12/13

18/11/2013 | COUPE DE LORRAINE : Fameck passe par un trou de souris
LONGWY-FAMECK:0-2
Mi-temps : 0-1. Stade municipal - Arbitre : M. Hocquaux. Buts pour Fameck : Priolo (14e ), Roth (89e ).

Le match n’a pas été de tout repos pour les Mosellans. La première escarmouche était à mettre à l’actif de Karrembauer qui obligeait Joessel, le portier fameckois, à se détendre (6e ).
Les joueurs de Yacine Barkat étaient loin de montrer leur meilleur visage mais Priolo, auteur d’une percée dans la défense longovicienne, profitait d’une hésitation du gardien pour ouvrir le score (0-1, 14e ). Scénario catastrophe pour les locaux qui avaient déjà perdu, cinq minutes plus tôt, leur atout offensif majeur en la personne de Bouhala, mal remis d’une longue blessure (9e ).

Des visiteurs menaçants

Sans retenue et avec beaucoup d’initiatives collectives, les coqs de roche ne rechignaient pas à la tâche et tentaient de gommer leur déficit. Ils étaient à deux doigts d’y parvenir sur une tête à bout portant de Veit renvoyée par la défense mosellane (32e ). De leur côté, les visiteurs restaient menaçants par Timasraouine, précieux à plusieurs reprises sur son aile (34e , 37e ). Au retour des vestiaires, les Longoviciens tentaient de mettre encore plus de pression sur le but de Joessel mais les tentatives de Schuller (49e ), Ngnifang (52e ) et Veit (56e ) restaient vaines.
Privés de ballon, les Fameckois se faisaient encore peur sur des frappes de Guendouz et Guerrache que Joessel sortait de sa lucarne au prix de deux étonnants réflexes. Si les hommes de Séraphin Ribeiro pouvaient continuer à y croire sur une tête de Karrembauer (89e ), ils devaient baisser pavillon sur un contre mené tambour battant par Roth (0-2, 89e ).

Réactions

Séraphin Ribeiro (entraîneur de Longwy) : « On a réalisé une excellente prestation, il nous a juste manqué la réussite. On méritait beaucoup mieux. Mais que voulez-vous, c’est le football. »
Yacine Barkat (entraîneur de Fameck) : « Cela a été difficile sur un terrain qui l’était tout autant. Je dois reconnaître que Longwy a une belle équipe. »
G.T (RL du 18/11/13)

11/11/2013 | Fameck se rassure
FAMECK - CREUTZWALD : 3-1 (2-1)
Stade Municipal. Arbitre : Madame Neusch. Buts pour Fameck : Roth (6e ), Mennad (14e ), Belkacem (60e ) ; pour Creutzwald : Boutemeur (28e ). Avertissements à Fameck : Angius et Belkacem ; à Creutzwald : Ivankovic et Aît Abdelmounam.


Après deux revers consécutifs, les Fameckois étaient obligés de réagir. Du coup, ils entraient rapidement dans les débats malgré l’absence de certains joueurs cadres.
Dès la 6e minute, un corner permettait à Roth d’ouvrir la marque d’une frappe puissante. Creutzwald réagissait mais, seul face à Médri, Taarimte vendangeait une balle d’égalisation (12e ). Deux minutes après, Mennad, renard rusé, doublait la mise et semait le doute dans l’équipe de David Schmitt. Malgré tout, les Creutzwaldois ne baissaient pas les bras. Surtout, ils ne fermaient pas le jeu. Leurs ébauches étaient de bonne facture mais ils pêchaient dans la finition, et n’étaient guère sereins défensivement. Trop approximatif, Fameck n’en profitait pas. Suite à un corner, Boutemeur, d’un bon coup de tête, réduisait même le score. Plutôt logique (28e ). Sur coup franc, Becker ne cadrait pas sa tentative et ratait une égalisation qui n’aurait pas été imméritée (35e ).
Dès l’emtame de la seconde période, Creutzwald se montrait plus pressant, obligeant Fameck à une plus grande prudence. Hélas pour les partenaires de Simic, à l’heure de jeu, une superbe tête de Belkacem ruinait les espoirs creutzwaldois, mal payés de leurs efforts.
Le break étant fait, les Fameckois se contentaient de gérer, tant bien que mal. L’absence de quelques titulaires habituels se faisait sentir, mais les joueurs de Yacine Barkat avaient fait l’essentiel : rafler la mise, face à une formation joueuse, mais pas guère réaliste.
C. M.(RL du 11/11/13)

Réactions
Yacine Barkat, l’entraîneur de Fameck : « Malgré l’absence de joueurs blessés, nous nous sommes imposés. C’est l’essentiel. ».

David Schmitt, l’entraîneur de Creutzwald : « Je pense que l’on ne méritait pas de perdre ce match. Nous produisons du jeu, mais nous sommes trop vulnérables sur les corners ou les coups francs. »

04/11/2013 | Yutz s’en sort au mieux
Le Yussois Weber et le Fameckois Priolo se sont livrés un joli duel. Photo P.NEU

YUTZ - FAMECK : 3-1 (2-0)
Stade Mermoz. 150 spectateurs. Arbitre : M. Thomas. Buts pour Yutz : Weber (14e ), Yousfi (21e ), Ouahtout (71e ) ; pour Fameck : Priolo (54e ). Avertissements à Yutz : Yousfi (28e ), Sgro (39e ) ; à Fameck : Nefnaf (24e ), Teixeira (42e ), Barkat (85e ).

Même diminué par de nombreuses absences, Fameck attaquait la partie sans peur, s’installant dans le camp yussois. Mais ce sont les Bleus de Deza qui allaient trouver l’ouverture. Sur un coup franc, Thirion obligeait Medri à relâcher le ballon et Weber, de l’extérieur de la surface de réparation enveloppait une frappe splendide qui crucifiait le gardien fameckois.
Quelques minutes plus tard, El Adib, du pied gauche, forçait Gonzalez à une parade désespérée, le ballon échouant sur le poteau du but yussois. Mais dans la continuité de l’action, les Bleus profitaient d’une glissade d’un défenseur visiteur pour faire le break par Yousfi. Et Fameck jouait encore de malchance en perdant Inci sur blessure. Les Yussois finissaient mieux la mi-temps, manquant quelques belles opportunités d’accroître leur avantage.
Mais au retour sur le terrain, le match tournait. Fameck poussait et acculait Yutz dans son camp. Et Priolo réduisait la marque logiquement et brillamment. La partie était relancée et il y avait de l’égalisation dans l’air, Mennad obligeant Gonzalez à relâcher une bonne frappe. Et puis, sur un contre, Karolyi servait Ouahtout qui, du gauche et de vingt-cinq mètres battait Medri et soulageait Yutz. Jusqu’au bout, les Fameckois essayaient d’inverser la tendance. L’arbitre laissait même filer quelques actions litigieuses dans la surface des Bleus.
Et dans les arrêts de jeu, Chaouch avait encore l’infortune de voir son coup franc renvoyer par l’équerre du but de Gonzalez alors que celui-ci s’opposait à une reprise de près. Yutz s’en sortait bien.
A. Z.(RL du 04/11/13)

Réactions

Michel Deza, entraîneur de Yutz : « C’était un match âpre sur un terrain difficile. On a su être efficace mais, en deuxième mi-temps, on a reculé. On s’en sort bien ».
Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : « Nous avons dû faire face à de nombreuses absences, puis nous avons perdu Inci. On s’est mis à la faute avant le repos. La réaction est venue trop tard ».

29/10/2013 | Le leader est tombé
FAMECK - ROMBAS : 0-1 (0-0)

ABDELLI FAIT TOMBER LE LEADER !

Stade Municipal (synthétique). Arbitre : M. Dehre. But pour Rombas : Abdelli (70e ). Avertissements à Fameck : Massaro, El Adib, Mennad ; à Rombas : Aiouazi, M. Rouimel, Labiod.


S’appuyant sur des défenses solides, les deux formations n’offraient guère de possibilités aux attaquants. Et les occasions franches étaient plutôt rares. A cela, s’ajoutait une prestation sans faute des deux gardiens. Du coup, la première période était cadenassée, sans éclat majeur, et surtout vierge de but.

Dès la reprise, les Rombasiens se montraient plus entreprenants, sans pourtant être vraiment incisifs. Au fil des minutes, la nervosité gagnait les deux équipes et le jeu allait en pâtir. Avec des défenseurs prenant régulièrement le dessus, les ébauches offensives avortaient le plus souvent.
Certes, une combinaison signée Priolo et Maaméri obligeait Petit à s’employer (67e ), mais c’était trop peu. C’est trois minutes plus tard, suite à un coup franc, qu’Abdelli, profitant d’une grossière erreur de marquage, trompait le pauvre Médri, impeccable jusqu’ici.
La Messe était dite et la course, désordonnée des fameckois, se révélait bien vaine à l’arrivée. Le leader chutait, pour la première fois de la saison.

Les réactions:
Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : «C'est dur, mais nous n'avons pas joué notre footbal ».

Youcef Bettahar, entraîneur de Rombas : « Bien sûr, je suis content du résultat. Mais c'était serré, face à une bonne équipe ».
C. M.(RL du 28/10/13)

06/03/2015 | report
bonjour,

la rencontre de championnat U13 du samedi 07 mars 2015 à ENTRANGE est reportée à une date ultérieure

22/10/2013 | Fameck : Maameri assure
AUDUN 1 FAMECK 3
Stade Pierre Fauchère. Arbitre M. Weisgerber. 100 spectateurs. Mi-temps : 0-2.Buts pour Audun : Rybicki (79e ) ; pour Fameck : Maameri (15e et 42e sp), Priolo (73e ). Avertissements pour Fameck : Thiebaut, Priolo et Roth. Expulsions pour Fameck : Timassraouine (carton rouge, 85e ) et Inci (86e ).


D’un côté, l’équipe de Fameck soucieuse de conserver la tête du classement ; de l’autre, Audun qui aimerait sortir la tête de l’eau. Deux objectifs bien différents pour un match qui s’annonce tendu.

La meilleure entame de match est pour les visiteurs. Ils décrochent trois corners dans les cinq premières minutes dont le dernier oblige le gardien à sortir des deux poings. À la 9e , premières actions dangereuses sur coup franc pour les locaux : le tir de Pietka est stoppé facilement par Medri, puis la frappe de Denis contrée, elle, par un défenseur. Alors que le jeu s’équilibre, Priolo est accroché dans la surface de réparation (15e ). Maameri transforme le penalty. Audun réagit et obtient trois corners sans pouvoir concrétiser. Les hommes de Barkat comptent sur la vitesse de leurs attaquants et jouent le contre. À la 24e , El Adib s’en va seul vers le but mais perd son duel face à Da Silva. Le gardien audunois, face cette fois à Maameri, écarte à nouveau le danger (33e ). Alors que les deux équipes font jeu égal, une nouvelle faute sanctionne la défense des Canaris : deuxième penalty, deuxième but pour Maameri (42e ).

Les locaux voient rouge

Après la pause, les locaux changent de vitesse. Sur une jolie phase de jeu, le centre de Di Pentina est repris par la tête de Denis mais… Medri veille (49e ). Audun domine. Merino puis Bori créent le danger et Mennad est obligé de calmer ses équipiers qui s’énervent.Sur un nouveau contre rapide, Mennad lance Priolo qui prend l’adversaire de vitesse et crucifie Da Silva (73e ). Mené 0-3, Audun n’abandonne pas. La reprise tendue de Terrana est repoussée au prix d’un bon réflexe par Medri (76e ). Ce dernier s’incline sur une reprise de la tête de Rybicki (79e ). Fameck, menacé, s’énerve de plus en plus et perd Timassraouine (carton rouge, 85e ) puis Inci (86e ). En supériorité numérique, Audun fait le forcing mais Fameck ne lâche rien et garde le score… et la première place.
P. B.(RL du 21/10/2013)

05/11/2013 | Bienvenue sur votre nouveau site Internet !
Parce que l'entente sportive de Fameck et en constante évolution et que de nombreuses manifestations se déroulent toute l'année : les actualités et les événements sont mis en avant sur le site Internet et dans toutes les rubriques du site, afin de créer une solide cohérence sportive.